Tahiti Infos

Papara : 10 000m3 d'extractions de gravats autorisés par l'Equipement à la Taharu'u


PAPEETE, le 07 février 2016 - Le ministère de l'équipement a autorisé deux nouvelles extractions de 5000m3 dans la rivière de la Taharu'u à Papara. La commune s'était prononcée de façon défavorable contre ces demandes.

Le journal officiel de Polynésie française a publié deux arrêtés autorisant l'extraction de 10 000m3 de matériaux dans le cadre du curage de la rivière Taharu'u de Papara. Chaque arrêté donne une autorisation d'extraction de 5000m3 à deux entreprises différentes. Hors légalement, une étude d'impact est obligatoire à partir de 10 000 m3 d'extraction. Ici, elle n'aura pas lieu car chaque autorisation d'extraction ne dépasse pas les 5000m3. Néanmoins, les deux extractions auront lieu sur la même période avec les mêmes quantités pour un total de 10 000 m3.

"Les travaux d'extraction se feront sur une profondeur variant de 1 mètre à 2 mètres, selon les prescriptions des contrôleurs de la direction de l'équipement". L'autorisation d'extraction est valable depuis le vendredi 3 février pour l'une et à partir du lundi 7 février pour l'autre, et ce, pendant deux mois pour les deux entreprises.

"Avant de commencer à extraire, le bénéficiaire fera approuver sur place le piquetage de la zone d'extraction autorisée ainsi que le relevé de l'état des lieux permettant de calculer le volume des matériaux à extraire. Le chantier devra être signalé par un panneau indiquant le numéro et la date de l'autorisation d'extraction, la quantité de matériaux à extraire et la date d'expiration de l'autorisation d'extraction -", indique l'arrêté.

Les sociétés bénéficiant de l'arrêté devront produire un état à jour des quantités journalières des matériaux extraits et de présenter les documents à la direction de l'équipement pour les faire viser.

La mairie de Papara a été contactée concernant cette autorisation de curage, Bernard Roure, conseiller municipal de Papara, s'est dit passablement agacé, "après les inondations nous avons reçu beaucoup de demandes d'entreprises pour des curages de la Taharu'u, mais Papara a été très peu touché. Nous avons délivrés des avis défavorables à toutes ces demandes. La commune est d'accord pour extraire des gravats à condition qu'ils servent à la commune. Luc Faatau, le nouveau ministre de l'Équipement ne joue pas le jeu. 5000m3 c'est énorme, nous n'allons pas laisser passer ça. Avec les associations nous allons tenter de bloquer ce chantier", a indiqué le représentant de la mairie de Papara.

Rédigé par Marie Caroline Carrère le Mardi 7 Février 2017 à 16:20 | Lu 1608 fois