Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Page enfant : Une journée pour penser aux baleines



Page enfant : Une journée pour penser aux baleines
PAPEETE, le 20 février 2018 - La journée internationale des baleines a lieu tous les ans le 19 février. C’était lundi. Par extension, cette journée est celle de la protection de l’ensemble des mammifères marins. Connais-tu les cétacés, c’est-à-dire les dauphins, baleines, rorquals, orques, cachalots… ? Sais-tu que ce ne sont pas des poissons ? Sais-tu que certains d’entre eux ont été observés jusqu’à 3 000 mètres de profondeur ou bien qu’ils peuvent rester plusieurs heures sans respirer ?

Le 19 février c’est la journée de la baleine. La baleine est un animal cousin des cachalots, de l’orque, des dauphins, des belugas ou encore des marsouins. Tous ces animaux sont des cétacés. Les cétacés sont des mammifères aquatiques (qui descendent d’un mammifère terrestre carnivore de la taille d’un loup, marchant sur quatre pattes comme un chien).

Des mammifères comme les êtres humains

Les mammifères sont des êtres vivants qui présentent plusieurs caractéristiques. Ils allaitent leurs petits et doivent s’occuper d’eux pendant quelques temps après la naissance. La plupart des mammifères ont, en plus, le sang chaud, ils ne pondent pas d’œufs, ne volent pas et respirent grâce à des poumons. C’est pour ça que les cétacés doivent remonter régulièrement à la surface, pour respirer. Les êtres humains sont des mammifères.

Les cétacés sont des animaux qui remportent un certain nombre de record. La baleine bleue par exemple est le plus grand et le plus lourd animal que l’a Terre n’ait jamais porté. Elle peut mesurer jusqu’à 33 mètres et peser jusqu’à 190 tonnes. Une baleine de Cuvier est descendue à 2 992 mètres, retenant son souffle pendant 138 minutes. Ce que le cachalot est lui aussi capable de faire.

Une baleine grise femelle a parcouru près de 11 000 kilomètres en 69 jours pour traverser le Pacifique entre une île russe et le Mexique. Cela serait la plus longue distance parcourue pendant une migration de mammifère. Elle est rentrée chez elle, au large de la Russie et a donc parcouru 22 511 kilomètres au total pour un périple de 172 jours. Un record pour un cycle complet de migration.

Attention, danger !


Les baleines ont été chassées pendant longtemps et dans de nombreuses régions du monde pour leur chair, mais aussi pour l’huile qui servait au chauffage, à l’éclairage, à la cuisine ou la fabrication de produits cosmétiques et pharmaceutiques. Les fanons (ce sont des sortes de lames de corne qui se trouvent dans la bouche de certains cétacés) étaient utilisés pour fabriquer des parapluies, des ombrelles ou bien des corsets (sous-vêtement féminin qui modèle le buste). On utilisait aussi le cuir pour confectionner des ceintures par exemple. Les intestins étaient séchés et utilisés pour faire des cordages. L’ambre gris du cachalot était exploité en parfumerie.

Depuis 1986, la Commission baleinière internationale a interdit la chasse "commerciale" aux cétacés. Cela n’a pas permis de mettre un terme à la chasse aux cétacés car certains États (et notamment le Japon) autorisent leurs pêcheurs à capturer ces animaux à des fins "scientifiques". Prenant pour prétexte la recherche scientifique, ils continuent à traquer des rorquals qui finissent dans les assiettes.

D’autres menacent pèsent sur les cétacés : la disparition de leur alimentation comme les krills mangés par les baleines, les sacs plastiques, les collisions avec les bateaux, la pollution sonore, la pollution des eaux, les filets de pêche. C’est pourquoi une journée leur est dédiée.

Page enfant : Une journée pour penser aux baleines
Les baleines à bosse à Tahiti

De nombreux mammifères marins vivent dans nos eaux. La baleine à bosse, elle, n’y passe qu’une partie de l’année. Elle quitte les eaux froides du pôle sud où elle vit pour les eaux chaudes de la Polynésie. Le pôle sud est le garde-manger de ces animaux, la Polynésie le lieu de reproduction et lieu pour mettre bas. C’est un endroit plus clément pour les bébés qui peuvent prendre des forces avant d’avoir à affronter les dangers du grand sud : les prédateurs et le froid.

Rédigé par Delphine Barrais le Mardi 20 Février 2018 à 16:09 | Lu 618 fois

Tags : baleine





Dans la même rubrique :
< >

Mardi 30 Octobre 2018 - 10:11 Page enfant : Horreur c'est bientôt halloween !

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies