Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Paea : La commune veut rétablir l'eau courante d'ici une semaine



Paea : La commune veut rétablir l'eau courante d'ici une semaine
PAPEETE, le 24 janvier 2017- Suite aux inondations du week-end dernier, une station de chloration et une station de distribution ont été endommagées. Près de 6000 personnes sont, de ce fait, privées d'eau courante. Le tavana souhaiterait pouvoir rétablir les réseaux d'eau endommagés d'ici une semaine.

Près de 6000 personnes habitant la commune de Paea sont privées d'eau courante depuis dimanche. En effet, suite aux inondations la station de chloration de la vallée d'Orofero a été rayée de la carte privant ainsi toute la population de la vallée d'eau potable. Par ailleurs, la station de distribution d'eau de la vallée de Papenui a, elle, été endommagée par les inondations. La population est donc privée d'eau courante depuis dimanche. "Deux zones principales ont été touchées à Paea, la première est la vallée d'Orofero, où se situe la station de chloration qui a été emportée par la rivière. La station a complètement disparu avec, au moins, 187 mètres linéaires de canalisations. C'était le point de départ de la distribution d'eau de toute la vallée et c'est une de nos plus grosses vallées. Il y a aussi la vallée de Papehue dont la station de distribution a été endommagée." Explique Tepuaraurii Teriitahi, conseillère municipale de la commune de Paea.

Ainsi, les premiers bilans sont lourds, ce sont 6000 personnes qui sont privées d'eau courante soit 50 % de la population de Paea. "Un état des lieux a été fait, mais c'était difficile parce qu'il y avait encore de la boue, de la pluie, nous découvrons les dégâts au jour le jour. Ce sont des dégâts qui ne sont pas visibles depuis la route de ceinture, mais visibles au quotidien par la population qui n'a pas d'eau et qui a soif" continue la conseillère municipale.

Ainsi, la commune envisage déjà la reconstruction d'une station de chloration, "la portabilité de l'eau est un de nos objectifs communaux, il est donc réaliste de dire que nous devrons reconstruire une station de chloration", poursuit-elle.


En attendant la reconstruction et les réparations des bâtiments endommagés, "la commune met à disposition des administrés quatre points de ravitaillement : une citerne de 1000 L au château d'eau dans le lotissement Papehue, une citerne de 1000 L à la salle omnisports de Tiapa, deux citernes de 1000 L chacune dans la vallée Orofero (une en face de la servitude Tamaterai et une au fond du lotissement Maraeteua)."

Alors que le tavana souhaiterait rétablir le réseau d'eau d'ici 3 à 4 jours, les services techniques indiquent, lors d'un conseil municipal en présence des représentants de l'État, qu'ils ne pourront pas rétablir la totalité de réseau d'eau avant deux semaines. "On nous dit deux semaines pour les travaux. Je souhaite que les travaux se fassent en une semaine. Deux semaines c'est trop tard…" s'est indigné le tavana.

Un avis à la population a été lancé, il faut bien prendre en compte que quand les canalisations seront réinstallées il ne faudra pas boire l'eau du robinet ou bien, bien la faire bouillir avant, parce qu'il n'y aura pas eu de chloration.

Mise en place, en urgence, de points de distribution d’eau potable à Paea

Dans un communiqué, le haut-commissaire annonce la mise en place d'un de points de distribution d'eau potable à Paea. "En liaison avec l’Amiral COMSUP, j’ai sollicité le concours des forces armées en Polynésie française pour effectuer, en urgence, une première distribution d’eau potable", indique-t-il. "Deux citernes de 1500 litres montées sur des véhicules sont donc utilisées depuis lundi après-midi pour approvisionner les familles, avec l’appui des services municipaux. Dès lundi, la Direction de la défense et de la protection civile du Haut- commissariat a fait appel au Maire de Moorea qui a accepté de mettre à disposition un camion-citerne capable de transporter 6000 litres d’eau potable qui est opérationnel dès ce mardi. Aujourd’hui, après une visite dans la commune de Paea, j’ai, dès à présent, utilisé l’enveloppe de 24 millions de Fcfp du Fonds de secours en extrême urgence, débloqué par la Ministre des Outre-mer, pour passer commande à une entreprise locale d’une dizaine de citernes de 1200 litres, chacune, pour un montant de 800 000 Fcfp. Elles seront utilisées, dès mercredi 25 janvier, à Paea, comme points de distribution d’eau potable et seront réapprovisionnées chaque jour grâce aux véhicules-citernes des forces armées et de la commune de Moorea."

Rédigé par Marie Caroline Carrère le Mardi 24 Janvier 2017 à 18:09 | Lu 1315 fois






Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 27 Septembre 2020 - 20:18 193 s'invite aux sénatoriales

Dimanche 27 Septembre 2020 - 19:29 Lana Tetuanui et Teva Rohfritsch élus sénateurs

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus