Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Oscar Temaru plaide pour la décolonisation à New York



Le leader souverainiste polynésien est à New York où il doit intervenir ce mardi devant la 4e commission de l’ONU. Samedi, il a donné une conférence à l’université Columbia, sur les conséquences en Polynésie des essais nucléaires français dans le Pacifique.
Le leader souverainiste polynésien est à New York où il doit intervenir ce mardi devant la 4e commission de l’ONU. Samedi, il a donné une conférence à l’université Columbia, sur les conséquences en Polynésie des essais nucléaires français dans le Pacifique.
NEW YORK, 8 octobre 2018 - Oscar Temaru a donné une conférence à l’université de Columbia, samedi, à l’invitation du Professeur Jenik Radon de la School of International and Public Affairs (SIPA).

Le leader souverainiste polynésien conduit actuellement une délégation officielle à New York, où il doit intervenir mardi devant la 4e commission de l’ONU, en charge des questions de politique spéciales et de la décolonisation. La délégation indépendantiste est composée notamment du député Moetai Brotherson ainsi que de Valentina Cross et Richard Tuheiava, représentants à l'assemblée de la Polynésie française.

Samedi, Oscar Temaru était invité à donner une conférence sur l'impact sur la santé, l'environnement, et plus généralement sur la société polynésienne, des 30 années d'expérimentations nucléaires de la France dans le Pacifique. Le leader souverainiste s’est en outre exprimé sur sa stratégie en matière d’accession à l’indépendance et sur les différentes options qui s’offrent à lui. Il a annoncé que des déclarations seraient faites à ce sujet mardi 9 et mercredi 10 octobre, devant la 4e Commission de l’ONU, en charge des questions de politique spéciales et de la décolonisation.

Les nombreux étudiants, chercheurs, professeurs de Columbia, le corps académique, les représentants de la communauté scientifique et les média invités, ont qualifié cette conférence de "eye opener", souligne un communiqué du Tavini Huiraatira, dimanche.

La délégation y a expliqué sa démarche à l'ONU et le contexte de la réinscription de la Polynésie sur la liste des territoires non autonomes à décoloniser, depuis l'adoption par consensus, en 2013, par l'assemblée générale de l'ONU d'une résolution en ce sens.
Les échanges ont aussi porté sur les dossiers environnementaux, les droits de l’homme, le système judiciaire en Polynésie française et la place du mouvement indépendantiste dans la collectivité.

La rencontre s'est poursuivie par une conférence de presse organisée par le rédacteur en chef du Columbia Journal of International Affairs accompagné de plusieurs têtes de réseaux de médias internationaux.

"Cette revue fait autorité dans le monde de la diplomatie et des affaires internationales", précise le communiqué du Tavini. "C'est une référence en matière de sciences politiques et de science sociales qui dispose d'une très large audience". Oscar Temaru a été questionné sur l'origine de son combat anti-nucléaire, sur le processus de décolonisation et sur sa relation avec le pouvoir central en France et le gouvernement du président Macron, indique en outre ce communiqué.

Les conditions d’indemnisation des victimes des essais nucléaires selon la Loi Morin et la résilience des maladies transgénérationnelles radio induites ont également été évoquées.

Au terme de cette rencontre avec les étudiants et les dirigeants de Columbia University, les parties prenantes ont décidé de poursuivre leurs relations et pensent concrétiser, d'ici 2020, un programme de production intellectuelle réciproque qui pourrait donner lieu, à moyen termes, à des missions d'expertises et d'appui de Columbia University. Cette collaboration pourrait se traduire par des symposiums et des conférences internationales sur des thématiques spécifiques, telles que ressources marines et sous-marines, gouvernance en matière d'accessibilité, d'extraction et de transformation des minéraux stratégiques, dépollution et décontamination, enjeux du droit international public, pratique du droit comparé, estime aussi le Tavini Huiraatira.

Rédigé par TI à partir d'un communiqué le Lundi 8 Octobre 2018 à 15:50 | Lu 1674 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 13 Décembre 2018 - 11:26 Clochette et la forêt enchantée, dernières !

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués