Tahiti Infos

Oscar Temaru a reçu le nouveau haut-commissaire ce mardi soir


Oscar Temaru a reçu le nouveau haut-commissaire ce mardi soir
FAAA, le 31/05/2016 - René Bidal, le nouveau haut-commissaire de la Polynésie continue ses visites de courtoisie avec les leaders politiques de ce Pays. Après Gaston Flosse, René Bidal a été reçu ce mardi en fin de journée à la mairie de Faaa, par Oscar Temaru. Une rencontre qui a duré une demi-heure, ils ont notamment parlé de tourisme.

La rencontre entre le maire de Faaa et le nouveau haut-commissaire René Bidal aura duré une demi-heure, dans le bureau d'Oscar Temaru, ce mardi soir. "Il a demandé à rencontrer les anciens présidents du Pays et que c'était à eux de choisir les lieux de rencontres. Ça n'a pas dérangé Gaston Flosse de venir à la résidence du haut-commissaire, et Oscar Temaru a souhaité que cette rencontre se fasse à la mairie de Faaa. Donc, il est venu jusqu'ici", nous explique le directeur de la communication du Haut-commissariat. Et le maire de Faaa de lancer : "c'est normal, il a demandé à me rencontrer (rires)".

L'occasion pour Oscar Temaru de lui parler de sa commune. "Je lui ai expliqué que nous sommes la commune la plus peuplée de la Polynésie. Je lui ai aussi expliqué de quoi est composée cette commune, sa population, le nombre d'enfants qui fréquentent nos écoles. Il y a deux collèges à Faaa, il y a un lycée professionnel…"

Même si la visite a été courte, le maire de Faaa a notamment parlé d'un projet qui lui tenait à cœur, comme le tourisme par exemple. "Je crois toujours en la construction d'un aéroport international aux Marquises pour nous rapprocher d'Hawaii. Il y a des centaines et des centaines d'hectares là-bas. En plus, on peut cultiver des produits frais du Pays, et surtout exporter tout cela à Tahiti puisque le fret est pris en charge. Non seulement les Marquises mais pour tous les archipels, c'est ça notre avenir."

En revanche, Oscar Temaru n'a pas eu le temps d'évoquer ses craintes sur certains projets du Pays. Il aura l'occasion de le faire, une prochaine fois.

L'économie de la Polynésie reste tout de même sa principale inquiétude. "Nous connaissons tous, le vrai problème de ce Pays, c'est l'économie qui ne démarre pas et avec la situation actuelle, tous les problèmes sociaux se suivent. Si l'économie marchait, il y aura beaucoup plus d'emplois et moins de problèmes sociaux. Mais actuellement, c'est le marasme économique."

Après Oscar Temaru, René Bidal rencontrera un autre ancien président de la Polynésie Française, Gaston Tong Sang, actuellement à Paris pour le congrès des maires. Cette rencontre sera programmée à son retour.

le Mardi 31 Mai 2016 à 18:31 | Lu 2571 fois