Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Oscar Temaru : "Nous avons eu tort de laisser le tourisme entre les mains de professionnels"



Oscar Temaru : "Nous avons eu tort de laisser le tourisme entre les mains de professionnels"
FAA’A, jeudi 18 octobre 2012 – Oscar Temaru a présenté le projet "Welcome Home – Haere mai ra" comme une solution pour accroître la capacité d’accueil touristique en Polynésie. Ce projet s'adresse au bénévolat de la population et prône le développement de chambres d'hôte chez l'habitant. Il s'inspire du principe du "Couch surfing", mais de l'aveu du président, aucune étude d'impact sur l'économie touristique et notamment des structures d'hébergement existantes, n'a été menée en Polynésie française.

Pas d'enquête, mais un crédo : "le touriste qui ne paye pas son séjour à l'hôtel consommera plus ailleurs et autrement, fera plus de sorties, notamment culturelles", pour en finir avec les "circuits fermés qui ne profitent qu'à une minorité".

"Nous n’avons pas assez de chambres d’hôtel dans ce pays", déclare en outre Oscar Temaru en mettant en avant l’organisation prochaine de grands rassemblements sportifs, comme la coupe du monde de beach soccer et les possibles Jeux du Pacifique de 2019 à Tahiti. Des événements lors desquels le besoin d’hébergement pourrait atteindre ponctuellement plusieurs milliers de chambres alors que la capacité d’accueil sur l’île est de 1130 unités (source : Tahiti Tourism Authority).

Aussi, le projet "Welcome Home – Haere mai ra" entend-t-il développer un réseau de chambres d’hôte, chez l’habitant, pour accueillir gratuitement les visiteurs qui le souhaitent.

Dans un premier temps, 1.500 unités d’hébergement de ce type pourraient voir le jour dans la commune de Faa’a.
"Je pense que nous avons eu tort de laisser pendant des années le tourisme entre les mains de professionnels", explique Oscar Temaru qui entend, par le biais de cette innovation ambitieuse replacer la population au cœur du développement de l’industrie touristique.

"Je demande à la population de préparer une chambre d’hôte", développe Oscar Temaru. "Bien sûr cela ne se fera pas comme ça sans qu’il y ait une formation adéquate. Le service du Tourisme (…) organisera des formations pour l’accueil et certainement des visites dans ces familles, pour voir si les conditions souhaitées sont présentes. (…) Je compte sur la participation de toute la population. Nous allons commencer par Faa’a, pour mettre en place ce réseau de chambres d’hôte. Nous ferons appel dans un deuxième temps aux autres communes. Nous n’avons pas assez de chambres d’hôtel dans ce pays. En tout, avec les pensions de famille et les hôtels, nous sommes justes au-dessus des 3.000 chambres. Il s’agit d’une capacité d’accueil très limitée, si nous voulons vraiment atteindre l’objectif de quelques centaines de milliers de touristes chez nous.
Nous avons besoin que la population prenne cette affaire en main. J’ai toujours souhaité que le tourisme soit chez nous l’affaire de tous. Et je ferai un travail de sensibilisation au niveau des différentes communes, des maires et également auprès de toutes les confessions religieuses, des associations sportives, pour que le tourisme soit l’affaire de tous.

Mais déjà, si on arrive à faire en sorte ici à Faa’a, où il y a quelques 6.000 familles, de créer 1.500 chambres d'hôte chez l'habitant, c’est énorme. Et on le fera savoir au plan international.
Mais attention, c’est Accueil traditionnel : c’est gratuit ! Haere mai i te fare : haere mai tama’a.
Notre pays a la réputation d’être très cher. Tahiti c’est beau, dit-on, c’est magnifique, c’est plus beau que Hawaii – j’ai tout entendu --mais vraiment c’est cher. Alors comment combattre cette réputation qui ne me plait pas beaucoup ? Et bien je fais appel à la population pour de petites chambres d’accueil, traditionnelle, de chez nous
".

Oscar Temaru : "Nous avons eu tort de laisser le tourisme entre les mains de professionnels"
Comment pouvez-vous arriver à la conclusion que nous n’avons pas assez de capacité d’accueil alors que les hôtels de Polynésie tournent avec des taux d’occupation moyens à peine supérieurs à 50% ?

Oscar Temaru : Vous savez nous sommes dans une situation où nous devons nous poser les bonnes questions. Je vais vous citer un exemple : j’ai été invité à un grand rassemblement organisé par Morinda, à Los Angeles, qui a réuni plus de 10.000 revendeurs. Cette réunion devait à l’origine être organisée ici, chez nous. Et bien il n’y avait pas assez de chambres.
De nombreuses autres organisations souhaiteraient tenir ce genre de rassemblement chez nous. Mais il n’y a pas assez de chambres d’hôtel. Si 5.000 visiteurs arrivent d’un coup, comment fait-on pour les accueillir ?
Pour le championnat du monde de Beach soccer, l’an prochain, comment ferons-nous pour accueillir tous nos visiteurs ?

Je veux que la population se prépare psychologiquement dès aujourd’hui à accueillir. Il faut que la population mette la main à la pâte. Je pense que nous avons eu tort de laisser pendant des années le tourisme entre les mains de professionnels.

Certes, ils savent ce qu’ils ont à faire et ils le font bien. Mais nous, que sommes-nous là-dedans ? Comment pouvons-nous contribuer ? Voilà la question qu’il faut se poser.

Nous organisons bientôt le semi marathon de Tahiti (3 novembre 2012, ndlr), avec des concurrents étrangers qui vont venir y participer. Il y aura la compétition de Beach soccer et d’autres manifestations encore.
Je veux que l’île de Tahiti soit la première destination touristique en Polynésie.


N’avez-vous pas peur que cela nuise aux pensions de famille et à l’industrie du tourisme en général ?

Oscar Temaru : Non, je crois le contraire. Ces gens-là qui viendront dans les familles auront l’occasion d’aller voir les pensions de famille, voire de se rendre dans les hôtels. De retour chez eux ils pourront témoigner : ce seront les meilleurs ambassadeurs. Ils auront vécu l’accueil traditionnel. Et ils auront eu le choix.
Il y a aussi l’aspect économique : ces visiteurs achèteront des produits de l’artisanat, dépenseront au marché, achèteront des produits locaux. Le tissu économique en bénéficiera.



Le Pays sera-t-il partenaire pour aider les familles qui le souhaitent à aménager ces chambres d’hôte ?

Oscar Temaru : Oui, le Pays participera.

Comment convaincre la population d’accueillir des visiteurs à domicile, gratuitement ?

Oscar Temaru : (…) Nous avons un peu d’expérience à ce niveau à travers les visites d’un navire qui vient assez souvent chez nous, le Peace Boat. Les premiers visiteurs qui sont venus par ce biais étaient des japonais. (…) Cette expérience s’est très bien passée. Maintenant, à chaque fois qu’ils reviennent ils veulent aller chez l’habitant. Et c’est gratuit.

(…) Il ne faut pas laisser un fossé se créer entre la population et nos visiteurs. Il y a un chantier de sensibilisation pour que cette population comprenne que le tourisme est la première ressource du pays. Au bout du compte, il s’agit de créer des emplois pour nos enfants. Si nous atteignons, ne serait-ce que 500.000 visiteurs par an, il faudra que les agriculteurs redoublent d’efforts pour nourrir tout ce monde, et c’est pareil pour le secteur de la pêche.

Le tourisme doit bénéficier à la population et doit être l’affaire de la population. Et non pas simplement l’affaire des professionnels, comme c’est le cas depuis quelques décennies. Il est temps que cette population prenne l'affaire en main. Enfin c’est mon avis.

Projet Welcome Home – Haere mai ra

Les volontaires peuvent d'ores et déjà se faire connaître auprès de Stéphanie Boue ou Annie Ebb à la mairie de Faa'a. Tél : 800 960 poste 221


Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Jeudi 18 Octobre 2012 à 15:23 | Lu 9556 fois






Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

95.Posté par Miri le 27/10/2012 07:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Lorsque l’on prend conscience de l’incapacité et de l’incompétence de nos politiciens à gérer notre pays, quand on voit qu’au lieu de baisser leurs salaires sur-rémunérés ils n’ont rien d’autre à nous proposer qu’une invraisemblable histoire de dévaluation, ou la minable histoire de recevoir des touristes gratuitement à la maison, la question se pose sérieusement sur l’utilité de confier le pouvoir à des gens pareils qui n’apportent rien de bon à la collectivité.

94.Posté par Nic le 27/10/2012 00:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pauvre crétin... Pauvre Polynésie... Ca fait honte...

93.Posté par Roro LEBO le 25/10/2012 13:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lebororo
Un pays si naturel qui est devenu trop artificiel...
Quel est le plaisir encore de vivre en Polynésie?
Nettoyons le fenua en vidant "nos" poubelles.
Vous devinerez facilement lesquels /les ♥

92.Posté par SAS Malko le 24/10/2012 21:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et si on commençait à acceuillir les SDF du Pays avant les va-nu-pied pakaloloman et profiteurs du monde entier...

91.Posté par 4aout89 le 24/10/2012 10:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

quel est le cout de cette campagne? je vois des affiches placarder partout sur faa'a !

90.Posté par Karl le 21/10/2012 19:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Maiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiis noooooooooooooon ......C'est une blague !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

89.Posté par Mere le 21/10/2012 19:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voici une bonne idée :
Peretiteni, s’il te plait, montre-nous l’exemple à suivre, commence toi-même et invite tous les touristes sac à dos chez toi, dans ta maison, Haere mai ra, et montre leur notre ile, nos coutumes et bien sur qu’ils soient logés et nourris par ta propre poche.
Pratique toi même ce que tu preconises.

88.Posté par manea le 21/10/2012 19:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Eh Jojo, t'as pas un peu l'impression d'être un peu seul là ? Sur 84, 85 reponses t'es le seul à approuver ce que tout le monde prends pour une idiotie de plus.

87.Posté par BK le 21/10/2012 19:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comment oser balancer des telles idées, alors qu’il y a quelques jours à Faa‘a, un couple de touristes sexagénaires se faisait agresser à 600 mètres à peine de l’aéroport ! Essayez voir de vous promener à pied, seul le soir tombé du cote de Faa’a. Avant de marmoner des betises, commencez par nettoyer le pays et par bien éduquer la population.

86.Posté par toutest vrai le 21/10/2012 18:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une fois de plus, je souhaite savoir qui est la belle femme à gauche de notre très cher peretini.
Car si c'est une tourisme qui va servir de test, je veux bien être le cobaye.
Merci de m'indiquer ce que je peux faire pour déposer ma candidature.

Merci

85.Posté par Trucmuche le 21/10/2012 18:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Jojo, avoir ce genre d’amis qui payent le moins possible en profitant un max de la gentillesse des gens, qui se font offrir le gite et le couvert à l’œil, moi des amis de ce genre, merci, tu peux te les garder. De plus, explique nous quel est l’intérêt économique pour la Polynésie de recevoir ce genre de clientèle qui n’en est pas une puisqu’elle ne dépensera rien ou le minimum possible au détriment de la bonne volonté de nos populations ?

84.Posté par jojo le 21/10/2012 08:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Faaitoito Oscar,

On s'en moque des critiques .Il y a des avantages pour un projet de ce genre,notamment sur l'impact que cela aurait sur les activités plus ou moins liées au tourisme (commerce ,restaurant,etc...) qui bénéficieront d'un plus grand pouvoir d'achat des touristes et qui viendront en plus grand nombre.Les touristes plus aises voudront toujours eux passer leur vacances dans les hôtels ou les pensions de famille.
Y en a qui voit pas d’intérêt a accueillir gratuitement des touristes ?ben voyons en voila quelques uns:
Avoir des amis dans le monde qui pourront nous accueillir a leur tour nous accueillir gratuitement dans leur pays d'origine,permettre aux parents qui ne peuvent pas payer des voyages linguistiques pour leurs enfants d'accueillir des enfants étrangers pour que leurs enfants s’améliorent dans une langue étrangère, etc...Ben voila,il suffit de se creuser un peu la tête(au lieu de raconter n'importe quoi ) pour voir en quoi cela peut être intéressant pour une partie de notre population...

83.Posté par Enrique "Quito" BRAUN-ORTEGA le 20/10/2012 22:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour Ethode,

It is not a bad dream; it is a « NIGHTMARE »…! LOL

Parahi, Quito

82.Posté par SAS Malko le 20/10/2012 22:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Votre commentaire a été modéré, merci de votre compréhension. La rédaction

81.Posté par Fiu!!! le 20/10/2012 16:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le sage montre la Lune, l'imbécile regarde le doigt.

L'imbécile montre le doigt, comment qualifier ceux qui le regardent ?

80.Posté par honugirl le 20/10/2012 09:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oscar, comment peux-tu oser encore nous parler de Morinda... C'est ta honte!

79.Posté par honugirl le 20/10/2012 09:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En fait, j'ai compris, Oscar n'est pas le nunuche qu'on croit. C'est un gros malin! Il va conforter son électorat de Faa'a en leur offrant, sous prétexte de couchsurfing, des subventions ou avantages en nature pour améliorer leur habitat!! Défendons nous, ce sont nos sous!!!

78.Posté par REY Ethode le 20/10/2012 09:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

I have a dream,
a very bad dream

77.Posté par ponui le 20/10/2012 09:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et pas une seule voix de son entourage (gouvernement ou tavini) ne s'elève contre cette idiotie supplementaire du clown golfeur? Personne de ses proches ne moufte? Son entourage est encore plus coupable de ne rien dire , c'est là que l'on voit vraiment qu'ils sont là uniquement pour bouffer à la gamelle!! Shame on you comme dirait ma copine Emere.

76.Posté par zafair le 20/10/2012 08:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Trop fort le plouk Temaru.
Et quand est ce qu'il prendra sa retraite de fonctionnaire gratuit???son poste gratuit?en fin il devrait se mettre au bénévolat, et ça nous fera des économies...
ah je rêve encore, je ne suis pas bien réveillé!!!
Que va t'il raconter à ses potes "étrangers non Francophone" qui voudraient investir ici dans le tourisme??? vous aurez de la concurrence: des chambre gratuites!!!
Et le habitants vont eux bosser gratuitement!!!!ben voyons!!!

Il faudrait peut être songer à l'interner , c'est une pathologie ce qu'il a le plouk à la tête de notre Fenua!!!

75.Posté par taataTAHITI le 20/10/2012 08:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut déjà qu'on est une maison !!!

Pour le moment, c'est l'arrière grand-père, grand-père, papa maman frères et soeurs dans un F3 en LOCATION ALORS QUE NOUS SOMMES PROPRIETAIRES DE TERRES spoliés par.... conséquences de 40 ans de MAUVAISE gestion de notre Fenua....
Maururu zozotonomistes...
Et yen a qui veulent les revoir au pouvoir : ha ha ha !!!

TIAMARA'A

74.Posté par fred le 20/10/2012 06:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le couch surfing existe déjà, le principe est sympa sur le plan humain, mais ce n'est pas ça qui va relancer l'économie et faire marcher le tourisme,
en général les gens qui font appel au couch surfing sont des gens qui veulent voyager en dépensant le moins possible
pour que les touristes viennent en polynésie il faudrait qu'il y ait des vols moins chers pour commencer
mr oscar temaru ne me paraît pas très sérieux en tant que ministre du tourisme, au contraire il devrait s'appuyer sur l'avis des vrais professionels du tourisme
il ne me paraît pas très compétent en général, et faaa? il y a mieux comme destination touristique....

73.Posté par Haavaraa le 20/10/2012 06:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Y'en a marre des professionnels. Il a raison Oscar. Vive les amateurs. Et arrêtons la concertation avec les pensions, les hôteliers, tout ça. Il le dit dans les Nouvelles, Roland Bopp nouveau directeur du Tahiti Tourisme, c'est pas ça l'idée. Parce que des taata qui débarquent de nulle part savent mieux que tout le monde ce qu'il faut faire. Bien mieux que les professionnels en tout cas. En plus Directeur du Tahiti Tourisme, ça gagne mieux que directeur de pension de famille !!! Vive l'amateurisme. Ca rapporte plus.
I terā fare putuputura'a, e te fare ha'avāra'a.

72.Posté par alex le 20/10/2012 06:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ca y est, g eu une idée:
on va prendre le meme concept et l'adapter pour nous sortir de la crise:
pour les chômeurs: adoptez un patron
pour les fins de mois difficile: adoptez un banquier
si tu veux manger: adopte un carrefour
si tu veux t'en foutre plein les poches sans rien foutre: adopte temaru
si tu veux voyager gratuitement: adopte temaru
si tu veux finir a vaiami: adopte temaru lol

71.Posté par Costenoble le 20/10/2012 03:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Réponse d'une "Touriste" à Mr Temaru : Bien que métropolitaine, avec 3 séjours en Polynésie dont le dernier vient de se terminer, je dois dire que, la première fois que je suis venue en Polynésie, je suis restée 5 jours surTahiti, pour découvrir cette île, et 5 jours sur Moorea. L'année suivante, nous avons fait les Tuamotu, et en 2012 les îles sous le Vent. Et bien, Mr Temaru, si nous revenons en Polynésie, nous ne resterons certainement pas à Fa'aa ! même gratuitement ! A la limite, Tahiti Iti... Un touriste qui vient en Polynésie, ce n'est pas que pour faire le marché ou pour acheter dans des boutiques artisanales, c'est pour le dépaysement total, les lagons, la faune sous-marine et la flore luxuriante.... Donc, d'autres îles ou atolls de Polynésie ! De notre dernier séjour (fin Septembre / début Octobre 2012), nous avons gardé le souvenir d'une population inquiète pour leur avenir : "non, on ne veut pas devenir chinois !" " non, on ne veut pas de la décolonisation !" Les Polynésiens ont peur, Mr Temaru ! Nous ne sommes pourtant pas concernés, à des miliers de kms de là, mais leur désarroi fait peine à voir !

1 2 3 4
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 16 Décembre 2017 - 13:18 Miss Nord-Pas-de-Calais élue Miss France

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance