Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Nuit de gala du Conservatoire : découvrez samedi soir, place To’atā, le monde des fleurs...



Environ 700 élèves issus de la section des arts traditionnels seront réunis sur scène.
Environ 700 élèves issus de la section des arts traditionnels seront réunis sur scène.
PAPEETE, le 10 juin 2016 - Demain soir, ne manquez pas la traditionnelle nuit de gala du Conservatoire artistique, au cours de laquelle 700 élèves emmèneront les spectateurs de To’atā dans le monde des fleurs... Un voyage artistique haut en couleur, qui mettra aussi à l'honneur le patrimoine polynésien.


La grande nuit de gala de Te Fare Upa Rau rassemblera, samedi, environ 700 élèves issus de la section des arts traditionnels du Conservatoire : des danseurs de 'ori tahiti, des chanteurs de himene, des percussionnistes et pratiquants de 'ukulele, sans oublier les classes de ’ōrero. Ce rendez-vous, qui clôt le Heiva des écoles et annonce celui des grands groupes, est l'occasion pour l'établissement culturel de présenter tous les stades d'apprentissage, des tout-petits en cours d'initiation aux danseurs adultes, en passant par les élèves de haut niveau.

Le public pourra découvrir tout d'abord un spectacle original décliné en sept tableaux de danse, dont les textes (Mamie Louise Kimetete), les musiques (Roger Taae), les chants (Mama Iopa) et les chorégraphies (Vanina Ehu, la coordonnatrice, Erena Uura, Vaehakaiki Urima, Hinavei Raveino et Toanui Mahinui) ont été spécialement créés pour l’événement. Le thème principal retenu cette année est le monde des fleurs, avec pour visée pédagogique l'enseignement des bienfaits du tiare tahiti et des autres espèces locales.

La création originale du Conservatoire aura pour thème le monde des fleurs.
La création originale du Conservatoire aura pour thème le monde des fleurs.
HOMMAGE À OPUHARA

La seconde partie de la soirée sera ensuite consacrée à la préservation du patrimoine polynésien, à travers l'hommage de John Mairai au grand chef Opuhara, décédé en 1815 durant la terrible bataille de Narii, dite aussi bataille des deux rois et plus connue sous le nom de bataille de Fei-Pi. Le professeur de ’ōrero rappellera par exemple comment ce défenseur de la tradition est tombé sous les balles de Pomare II, favorable à la christianisation et soutenu par les missionnaires anglais.

Moana Urima, enseignant de pehe et de 'ukulele, fera quant à lui une démonstration des rythmes fondamentaux pratiqués sur tous les instruments de l’orchestre traditionnel, tandis que Mama Iopa reviendra sur les différents styles de chants ancestraux : tarava, ute et ruau. Cette très belle nuit, qui devrait donc être riche en enseignements, est à ne pas manquer, ne serait-ce que pour le plaisir des yeux.

Infos pratiques

Samedi 11 juin, à 18 heures
Place To’atā
Tarifs : 500 Fcfp (enfants de 2 à 11 ans, centre ou côtés) ; 1 000 Fcfp (adultes, côtés) ; 1 500 Fcfp (adultes, centre) - PMR et accompagnateur : 1 500 Fcfp
Contact : 40 54 45 44 ou 40 50 14 18

Les prochains événements

Mercredi 15 juin, de 13 à 19 heures
Fête de la musique et concert des ensembles du Conservatoire (rock, jazz, harmonie)
Dans les jardins du Conservatoire
Entrée libre

Jeudi 16 juin, à 19 heures
Concert de fin d'année du Chœur des adultes
Grand hall du Conservatoire
Entrée libre (80 places)

Vendredi 17 juin, à 17h30
Concert des lauréats du classique
Grand auditorium du Conservatoire
Entrée libre (100 places)




Informations générales

Fin des cours au Conservatoire pour l'année 2015/2016 : le mercredi 22 juin
Nouvelles inscriptions pour l'année 2016/2017 : durant tout le mois de juin (contact : 40 50 14 14, secrétariat)

Rédigé par Dominique Schmitt le Vendredi 10 Juin 2016 à 09:45 | Lu 906 fois






1.Posté par simone grand le 11/06/2016 21:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

j'en viens et déplore l'indigence des commentaires et des chansons retenues pour les joueurs de ukulele: "Martha j'ai besoin de tes caresses" est indigne du gala d'un organisme se réclamant du titre de conservatoire.
Aucun respect pour les spectateurs qui voient défiler une kyrielle de danses toujours les mêmes à donner le tournis.
Des gens se font plaisir à bon compte et prennent les parents venus voir leurs enfants, en otages de leur nombrilisme.abrutissant.ça ne devrait pas durer plus de 2h. Alors qu'au bout de 2h, on en est qu'à la moitié. c'est un manque de rigueur et de professionalisme.
Que le spectacle raconte donc une histoire comme celle des premiers prix de Heiva des années précédentes. J'aimerais revoir Te Po et te Ao. Ce serait à reprendre et adapter pour une telle soirée.
mais là, Fiu, Ta'a hoa, Ras le bol.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués