Tahiti Infos

Nouvelle formation cuisine allégée à Bora Bora


Bora Bora, le jeudi 9 juin 2022 - Une délégation de professionnels de la recherche d’emploi et de l’Éducation s’est déplacée à Bora Bora avec pour objectif de discuter d’une nouvelle formation pour les métiers de bouche disponible à la rentrée : la mention complémentaire cuisine allégée.
 
Jeudi, Dominique Meriguet, proviseur du lycée Ihi-Tea No Vavau nommé cette année, était entouré de toute son équipe pour accueillir une délégation du Pays et les représentants de l’Éducation nationale. Dominique Catoir, inspecteur général de l'éducation, du sport et de la recherche, chargé du suivi des enseignements des métiers de l’alimentation, en faisait également partie. La commission était composée du directeur de cabinet de la ministre de l'Éducation, des représentants du campus des métiers et des qualifications (CMQ), du Groupement des établissements de Polynésie pour la formation continue (Grepfoc), du Service de l'emploi, de la formation et de l'insertion professionnelle (Sefi), de la Direction de l'éducation et des enseignements (DGEE), et de la mairie de Bora Bora.
 
Dès le matin, la délégation est entrée dans l’établissement pour prendre la direction du centre de documentation et d'information, lieu de discussions. En fin de matinée, Gaston Tong Sang, président de l’assemblée de Polynésie française et maire de Bora Bora, a rejoint les convives.
 
Mention complémentaire ACA
 
Dès la prochaine rentrée scolaire, une mention complémentaire art de la cuisine allégée (ACA) verra donc le jour à Bora Bora. Cette formation d'un an est financée par le Pays, avec le Grepfoc comme opérateur. Les apprentis, âgés de 16 à 29 ans, doivent dans un premier temps, s’inscrire sur le site du Sefi. Ils doivent être titulaires d’un contrat d’apprentissage et déjà diplômés en cuisine, pâtisserie ou métiers de bouche, du CAP au Bac. Une fois sélectionnés, ils seront alors soumis à 34 semaines mixtes en centre et entreprise : 2 jours en centre de formation pour l’acquisition des savoir-être et savoir-faire et 3 jours en entreprise avec un maître d’apprentissage où ils doivent effectuer 18 semaines complètes. (25% du temps en centre de formation et 75% en entreprise, pour un total de 169 heures par mois). Le contrat d’apprentissage d'un an peut être considéré comme un CDD. L’apprenti est salarié de l’entreprise et bénéficie de 2,5 jours de congés payés par mois. Il reçoit un bulletin de salaire.
 
Les échanges ont été productifs lors de cette journée puisque le bilan fourni par la cellule emploi de Bora Bora et le Sefi semblait satisfaisant : dès la première semaine de recrutement, quatre candidats ont été retenus pour cette session 2022-2023. Hina Grepin, directrice opérationnelle du CMQ, précise que de futures inscriptions devraient venir compléter l’effectif d’ici la fin du mois de juillet.
                                                                                                                                                                     
Renseignements auprès de Fabien Doche, conseiller en formation continue du Grepfoc,  par téléphone au 87 75 67 88 ou par mail : [email protected]


Rédigé par Nij le Samedi 11 Juin 2022 à 11:09 | Lu 1222 fois