Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Nouvelle-Calédonie: droit de retrait de chauffeurs après un tir contre un bus



NOUMÉA, 7 novembre 2013 (AFP) - Les salariés de la société Carsud en Nouvelle-Calédonie ont exercé leur droit de retrait jeudi, après qu'un bus a été touché par un tir de gros calibre, blessant légèrement un passager, a indiqué la société.

Aucun des 51 bus de Carsud, qui relient les communes de l'agglomération à Nouméa, n'a circulé jeudi. Outre les chauffeurs, l'ensemble des 106 employés de la société, y compris son directeur, ont observé ce mouvement.

"J'apporte mon total soutien aux salariés. Ce droit de retrait est normal et légitime", a déclaré à l'AFP Jean-Philippe Vollmer, directeur de Carsud.

L'incident s'est produit mardi après-midi dans une zone rurale, généralement paisible, à hauteur de la commune de Dumbéa. Une balle a traversé le bus de part en part, entrant d'abord dans la carrosserie puis ressortant par une vitre, qui a volé en éclats.

Un passager, qui était assis à proximité, a été légèrement touché à la main. "Le chauffeur a fait preuve de sang-froid et s'est arrêté plus loin au prochain arrêt, sans paniquer", a déclaré M. Vollmer.

La procureure de la République, Claire Lanet, a indiqué que l'enquête en cours n'avait pas encore permis d'établir si la balle provenait d'un tir volontaire ou d'un tir malencontreux de chasseur.

Il y a quatre ans, un bus de Carsud avait été pris pour cible sur la commune de Païta, sans faire de blessé. Jean-Philippe Vollmer a cependant indiqué que les incivilités avaient baissé de 27% sur son réseau au cours des 12 derniers mois, à la suite d'un "travail de fond" mené par l'entreprise.

Cette affaire intervient alors qu'un débat est en cours en Nouvelle-Calédonie sur le nombre élevé d'armes en circulation et sur la simplification de la procédure d'acquisition, intervenue en mars 2001.

Répondant à une question du député Philippe Gomes (UDI), le ministre des Outre-mer, Victorin Lurel, a annoncé mercredi qu'un décret "beaucoup plus restrictif" sur le régime de détention et d'acquisition des armes à feu serait publié avant la fin de l'année.

Rédigé par () le Mercredi 6 Novembre 2013 à 20:45 | Lu 543 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus