Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Nouvelle-Calédonie : Valls annonce des "avancées importantes" sur le corps électoral



Paris, France | AFP | vendredi 05/06/2015 - Manuel Valls a annoncé vendredi des "avancées importantes" sur les questions délicates des corps électoraux speciaux de Nouvelle-Calédonie, dont celui pour le référendum d'autodétermination de 2018, saluant de l'état d'esprit "très positif" des élus calédoniens indépendantistes et loyalistes.

Le Premier ministre, qui s'est exprimé alors que les discussions se poursuivaient sur des points plus techniques des commissions électorales, s'est réjoui que l'"esprit des accords de Matignon et de Nouméa souffle toujours", à savoir la volonté de trouver les voies d'un consensus pour bâtir le "destin commun" des Calédoniens, quelles que soient leurs ascendances.

Il a annoncé qu'un accord avait été trouvé sur les Calédoniens qui pourront bénéficier d'une inscription automatique sur la liste du référendum. Il doit faire l'objet d'un amendement à la loi organique de Nouvelle Calédonie qui sera examinée au Sénat le 29 juin.

Sur la composition des listes électorales pour les élections provinciales, le chef du gouvernement a acté "des divergences importantes", tout en se félicitant de l'accord trouvé sur une méthode et un calendrier pour régler ce point d'abcès "d'ici la fin de l'année".

Son déplacement en Nouvelle-Calédonie n'a pas encore de date fixée: "je viendrai après le franchissement de ces étapes", a dit M. Valls, voulant que ce voyage soit "utile et fructueux" et advienne "le plus vite possible"

Le Premier ministre a assuré qu'il "s'impliquerait personnellement" dans le suivi du dossier calédonien, qui a connu tensions et crispations ces derniers mois.

Alors que Nicolas Sarkozy a réaffirmé jeudi le souhait de voir le Caillou rester dans le giron de la République française, François Hollande a toujours tenu la ligne d'une neutralité de l'Etat, partenaire des accords de Matignon et Nouméa.

"J'ai vraiment ressenti la volonté des membres du comité d'avancer, de respecter le calendrier et de ne pas mêler l'avenir de la Nouvelle-Calédonie à l'élection présidentielle", a souligné M. Valls.

Rédigé par AFP le Vendredi 5 Juin 2015 à 14:31 | Lu 510 fois





Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués