Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Nouveau défilé contre l'Imam et l'Islam à Tahiti



PAPEETE, le 13 juillet 2014 - Ce samedi 12 juillet après-midi les rues de Papeete ont résonné sous les slogans anti-Mosquée et anti-Imam. Pour la deuxième manifestation contre les projets de l'Imam El-Barkani, la mobilisation a été très forte, la police comptant 1200 personnes, alors que l'organisation a compté 5000 à 7000 personnes.

Lors de la première manifestation, qui était à l'époque contre l'implantation d'une mosquée, la police ne recensait que 400 mobilisés, donc le mouvement né sur Facebook et les réseaux sociaux prend de l'ampleur.

La revendication officielle de ce nouveau défilé était l'expulsion d’Hicham El-Barkani, l'imam auto-proclamé qui a pour projet de construire une Mosquée à Tahiti. Les manifestants accusent le jeune religieux formé en Egypte d'être partisan d'une ligne extrémiste de l'Islam. Dans le cortège, les slogans préférés concernaient le droit des femmes ou la liberté de boire de l'alcool, avec humour comme cette modification d'une fameuse chanson de bringue en "on descend de la montagne les titis à l'air".

Au moins deux personnalités politiques étaient présentes dans le cortège, dont Eric Minardi le représentant régional du Front National et Sandra Lévy-Agami. "Ca fait 10 ans que je défend le droit des femmes. Je veux aussi défendre notre culture contre cet Islam salafiste que cet Imam prône chez nous" explique cette dernière. Lorsqu'on lui demande si une autre forme d'Islam serait acceptable, elle insiste sur le fait que "nous sommes une terre chrétienne et nous défendons les valeurs chrétiennes."

Une autre membre du cortège, elle, pointe l'illégalité du Centre Islamique installé à Papeete. "Ils ne respectent pas nos lois, donc je défile. Je n'étais pas là à la première marche, et si ils nous respectaient peut-être que je ne serais pas là aujourd'hui." Une autre membre du cortège remarque : "nous sommes un peuple tolérant, et c'est eux qui essaient de s'imposer".

Il faut dire qu'avant le démarrage du défilé, des consignes de modérations dans les attitudes et les propos ont été données. Malgré tout, certains membres du défilé ne cachent pas leur opposition pure et simple à l'islam, comme cet homme portant une pancarte à l'avant du cortège : "je défile pour éviter qu'on construise une Mosquée à Tahiti. Ils peuvent faire leur religion s'ils le veulent mais qu'on les voie le moins possible. Ils peuvent faire leur mosquée à Mururoa là-bas, on leur donne l'autorisation !" Un autre insiste plus directement, devant un micro : "il y a trop d'histoires, il a trop de choses qu'on voit, c'est de la merde cette religion. On n'en veut pas, c'est tout."

L'organisation reçue par le Haut-Commissaire

Romain Bonnard, un des organisateurs de cette manifestation et responsable de la page Facebook, a été reçu chez le haut-commissaire avec le responsable de la pétition contre l'Imam : "C'est vrai que beaucoup de gens sont contre les musulmans et contre l'Islam à cause de ce qu'il se passe à travers le monde, mais nous on essaie de calmer les esprits, de leur dire que c'est une religion comme une autre. Mais c'est vrai qu'elle a ses extrêmes et il faut y faire attention. Il ne faut pas confondre, il y a l'Islam extrême d'Hicham El-Barkani et on s'est élevé contre ça, mais il y a aussi un Islam modéré."

Quand on lui demande s'il serait ouvert à la construction d'une Mosquée gérée par un Islam modéré, il répond : "ça se discute avec le collectif. Nous, nous sommes d'accord pour parler avec les musulmans de Tahiti. Nous sommes ouverts à toute discussion et nous avons pris contact avec la communauté musulmane de Tahiti, pour savoir ce qu'ils pensent de Hicham El-Barkani."

Malgré la mobilisation, ce défilé ne fait pas l'unanimité. Des spectateurs voyant défiler le cortège regrettent ainsi que le sens de l'accueil polynésien ne soit plus universel. Et l'influent père Christophe qui officie à la cathédrale de Papeete a cité le Pape François pour dénoncer, sur Internet, la manifestation qui passait juste devant son église : " Nous chrétiens, nous devrions accueillir avec affection et respect les immigrés de l'Islam qui arrivent dans nos pays".

Vendredi, à la veille de cette marche sur la page Facebook "Cathédrale de Papeete", la communauté Catholique polynésienne rappelle le message du Pape François qui suggère aux fidèles d'éviter "d'odieuses généralisations" : "À l’heure ou certains polynésiens oublient la mesure dans leur réaction au sujet de l’Islam… il est bon de relire les propos du pape François pour éviter des dérapage dans les propos… ! La peur engendre la peur, la violence engendre la violence… Soyons semeur de paix !".

> Lire aussi : Papeete ordonne la fermeture du Centre islamique de Tahiti


Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Dimanche 13 Juillet 2014 à 11:59 | Lu 17539 fois






Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

26.Posté par tamtam le 14/07/2014 10:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un beau succès cette manifestation. No pasaran!

25.Posté par ROPATI le 14/07/2014 07:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

GOUVERNANTS PRENEZ VOS RESPONSABILITES LE PEUPLE POLYNESUIEN NE VEUT PAS D ISLAM SUR SON FENUA PAS CE PSEUDO IMAN DANGEREUX AUX ETATS UNIS DONC PARTOUT....DEHORS DEHORS et DEHORS. UN POINT C EST TOUT.

24.Posté par Téva . le 14/07/2014 05:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tout à fait d'accord ave "Fiu"

23.Posté par Momo le 14/07/2014 03:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La commune concernée, l'assemblée territoriale, le gouvernement, peuvent tous refuser légalement cette autorisation de construction de mosquée (de plus avec des financements "étrangers").
Cependant les juristes du SGG peuvent interpréter tout en n'importe quoi il suffit juste qu'ils en reçoivent l'ordre.
J'espère que nos dirigeants ne vont succomber au pétrodollar.
Ne nous trahissez pas.... une fois de plus.

22.Posté par TEVA le 14/07/2014 01:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Regardons le temps que ca nous a pris et l’énergie dépensée pour arrêter le projet de la mosquée . Et encore ce n'est pas fini.
Les gens ne le referont pas indéfiniment et les islamistes le savent. Comme en france ils recommenceront jusqu'à ce la population par fatigue se lasse et finisse par les laisser faire.

21.Posté par uncle sam le 13/07/2014 23:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Et l'influent père Christophe qui officie à la cathédrale de Papeete a cité le Pape François pour dénoncer, sur Internet, la manifestation qui passait juste devant son église : " Nous chrétiens, nous devrions accueillir avec affection et respect les immigrés de l'islam qui arrivent dans nos pays".

@ Oro
Voilà comment interpréter des paroles dont tu ne comprends pas le sens ...
Immigrés de l'islam ... Il te parle d'une religion (une de plus) qui souhaiterai s'installer en Polynésie FRANÇAISE ... Et non pas de musulman étrangers qui veulent émigrer chez nous ...

Je dis alleluia, enfin la voix de l'église catholique s'exprime ... Enfin un peu de lueur dans ces ténèbres ... Jamais aucun pape n'a dit un jour combattons l'islam, chassons les de nos terres.

Je dis bravo et suis même prêt à me convertir aujourd'hui à la religion catholique, moi qui suis protestant non pratiquant et très tolérant sur cette question.

A bon entendeur ... Ou plutôt à ceux qui voudront m'entendre lol
Allez y déchaînez vous sur moi maintenant ... Ça ne me fera ni chaud ni froid ...

20.Posté par uncle sam le 13/07/2014 23:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nombre d'habitants a tahiti : 183 645

% manifestants selon les manifestants : pour 5000 manifestants = 2,7% de la population (pour être gentil)
% manifestants selon les manifestants : pour 7000 manifestants = 3,8% de la population (pour être très gentil)
% manifestants selon la police : 1200 manifestants = 0,6% de la population (pour être réaliste)

C'est fou quand même, les manifestants ont souvent tendance à multiplier par 4 (gentil), voire par 6 leur nombre ...
La je dis, allez tous vite chez l'ophtalmo ...
1 paire de lunette achetée, 1 paire offerte chez l'opticien ... Ça fait 50% la paire pour 1200 personnes si vous faites vos achats ensemble.

Dans les 1200 personnes présentes: (pour être réaliste)
- seuls les organisateurs (on va dire allez 10 personnes) étaient contre les intégristes et pour un islam modéré (0,8% des
manifestants)
- 1190 personnes étaient contre les intégristes, contre l'islam modéré, contre cette religion (99,2% des manifestants)

Romain Bonnard :
"mais nous on essaie de calmer les esprits, de leur dire que c'est une religion comme une autre. Mais c'est vrai qu'elle a ses extrêmes et il faut y faire attention. Il ne faut pas confondre, il y a l'islam extrême d'Hisc...

19.Posté par ah bon le 13/07/2014 21:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il y a assez de m**** chez nous avec nos dirigeants alors n'en rajouter pas!
Rentrez chez vous pratiquer votre "religion"
merci mauruuru alleluia!

18.Posté par alvaro le 13/07/2014 20:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il n'y a pas et il n'y aura jamais d'islam modéré car le soi-disant islam modéré prépare toujours le terrain aux extrémistes. C'est ainsi que l'islam s'est développé dans l'Histoire (Bysance, l'Afrique du Nord) et quand il est plus nombreux et plus fort que les autres, il éradique l'égalité. C'est le début de la répression pour les Chrétiens (Egypte, Syrie, Afghanistan, Irak , Indonésie etc..) que nous connaissons dans tous les pays arabes Ce système politico-religieux mise toujours sur la liberté religieuse des autres pour parvenir à ses fins c'est-à-dire l'implantation totale de l'islam dans le monde.
C'est pour cela que l'Indonésie essaie d'envoyer le maximum de "boat-people" musulmans, de migrants vers l'Australie qui pourrait, elle aussi, basculer un jour dans l'islam. Mais depuis la Premier Ministre Julia Gillard, il semble que l'Australie a fini par comprendre et toutes les organisations mondiales des Droits de l'Homme poussent aujourd'hui des cris d'orfraies aux agissements de l'Australie. Mais celle-ci ne cherche qu'à protéger dans le futur son identité, sa culture, ses traditions dans un pays où l'islam réclame déjà à cor et à cri que soit installé la charia.
Autant dir...

17.Posté par tamatoas le 13/07/2014 20:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Iaorana ,
il a été annoncé 500 à 700 musulmans vivants en Polynésie , ou sont ils ? nous n' entendons que deux personnes , l'une depuis quelques années en Polynésie et la seconde arrivée par hasard selon elle . Hasard dont nous doutons de plus en plus .
je connais des musulmans installés depuis de longues années en Polynésie et qui continuent puisqu'ils sont libres de vivre leur vie sans être soumis aux règles qu'ils ont connus chez eux . C'est la raison pour laquelle ils ne s' affichent pas auprès des deux personnages qui parlent de mosquée, cimetière etc . Comment se fait il que l' Iman autoproclamé soit le président de l' association , élu par qui ? Bizarre tout cela . il serait utile d' obtenir des renseignements des services Américains au sujet de cet Iman !

16.Posté par POTI le 13/07/2014 19:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Des spectateurs voyant défiler le cortège regrettent que le sens de l'accueil polynésien ne soit plus universel"
En tous cas, j'étais présent à cette marche, et tous les passants rencontrés sur notre route nous acclamaient et nous approuvaient. C'est clair qu'un référendum à Tahiti rejettera la mosquée à 99,99%

15.Posté par Xenos le 13/07/2014 18:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La culture polynésienne, le mode de vie des polynésiens, ont émerveillé les philosophes du Siècle des Lumières français. Lire entre autres, Diderot.

Il est hors de question que des fanatiques viennent insidieusement détruire ce qu'il en reste.

Soutenir au nom de la liberté l'installation de l'Islam radical ici est inqualifiable autant qu'absurde. Il est du devoir des autorités de l’État comme du Pays de protéger le peuple dont ils sont la responsabilité. Mais que font-ils? Attendre qu'il soit trop tard, comme dans les banlieues de France?

14.Posté par Fiu!!! le 13/07/2014 17:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et en complément à mon post n°5 :
Les supporters du barbu salafiste, heureusement peu nombreux, sont-ils capables de comprendre que nous n'avons pas peur de l'islam? Nous avons identifié un danger et nous le dénonçons. Un point c'est tout. La peur, ce sont les islamistes qui jouent avec. Mais avec nous, ça ne prend pas. Le rejet de la population est clair. Il faudra bien qu'on l'entende.
Bis repetita placent.

13.Posté par Fiu!!! le 13/07/2014 16:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le mot "islam" signifie étymologiquement en arabe, résignation, reddition, soumission, allégeance. Il ne signifie en aucun cas "paix", contrairement à ce qui a été dit sur TNTV, samedi soir. Ceux qui en doutent n'ont qu'à lire le Coran (il en existe des traductions commentées excellentes) et observer ce qui se passe dans le monde. Visiblement ils n'ont fait ni l'un ni l'autre. Il existe des musulmans pacifiques qui appliquent au moins 4 des 5 piliers de l'islam. Souvent, ils n'ont pas lu le Coran eux-mêmes. Certains l'ont au contraire étudié profondément, en ont pratiqué ou étudié l'exérèse et sont loin de l'application littérale des sourates. Il n'est pas nécessaire de fréquenter une mosquée (souvent lieu de recrutement des islamistes) pour être un "bon" musulman.

12.Posté par Oro le 13/07/2014 13:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le père Christophe se trompe encore, ce ne sont pas des immigrants qui arrivent chez nous, ce sont des musulmans français. En ce qui concerne l'Europe c'est leur problème, on ne veut pas de tuerie chez NOUS au nom de l'islam. En terre soumis à l'islam il n'y a presque plus de chrétiens.

11.Posté par TEVA le 13/07/2014 13:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut non seulement virer cet imam ignare mais aussi organiser un référendum pour interdire l'islam au Fenua.
Il y a des mains tendues qui sont irresponsables.

10.Posté par chris le 13/07/2014 13:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

cette manifestation est flop bande d’illuminé ! je suis tahitien de confession musulman et je dis bienvenue a l'islam et a notre imam alla akbar amine ya rabi

1 ... « 3 4 5 6 7
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 19 Juillet 2021 - 20:18 Electricité : Les Marquises en éclaireurs

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus