Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Nouveau défilé contre l'Imam et l'Islam à Tahiti



PAPEETE, le 13 juillet 2014 - Ce samedi 12 juillet après-midi les rues de Papeete ont résonné sous les slogans anti-Mosquée et anti-Imam. Pour la deuxième manifestation contre les projets de l'Imam El-Barkani, la mobilisation a été très forte, la police comptant 1200 personnes, alors que l'organisation a compté 5000 à 7000 personnes.

Lors de la première manifestation, qui était à l'époque contre l'implantation d'une mosquée, la police ne recensait que 400 mobilisés, donc le mouvement né sur Facebook et les réseaux sociaux prend de l'ampleur.

La revendication officielle de ce nouveau défilé était l'expulsion d’Hicham El-Barkani, l'imam auto-proclamé qui a pour projet de construire une Mosquée à Tahiti. Les manifestants accusent le jeune religieux formé en Egypte d'être partisan d'une ligne extrémiste de l'Islam. Dans le cortège, les slogans préférés concernaient le droit des femmes ou la liberté de boire de l'alcool, avec humour comme cette modification d'une fameuse chanson de bringue en "on descend de la montagne les titis à l'air".

Au moins deux personnalités politiques étaient présentes dans le cortège, dont Eric Minardi le représentant régional du Front National et Sandra Lévy-Agami. "Ca fait 10 ans que je défend le droit des femmes. Je veux aussi défendre notre culture contre cet Islam salafiste que cet Imam prône chez nous" explique cette dernière. Lorsqu'on lui demande si une autre forme d'Islam serait acceptable, elle insiste sur le fait que "nous sommes une terre chrétienne et nous défendons les valeurs chrétiennes."

Une autre membre du cortège, elle, pointe l'illégalité du Centre Islamique installé à Papeete. "Ils ne respectent pas nos lois, donc je défile. Je n'étais pas là à la première marche, et si ils nous respectaient peut-être que je ne serais pas là aujourd'hui." Une autre membre du cortège remarque : "nous sommes un peuple tolérant, et c'est eux qui essaient de s'imposer".

Il faut dire qu'avant le démarrage du défilé, des consignes de modérations dans les attitudes et les propos ont été données. Malgré tout, certains membres du défilé ne cachent pas leur opposition pure et simple à l'islam, comme cet homme portant une pancarte à l'avant du cortège : "je défile pour éviter qu'on construise une Mosquée à Tahiti. Ils peuvent faire leur religion s'ils le veulent mais qu'on les voie le moins possible. Ils peuvent faire leur mosquée à Mururoa là-bas, on leur donne l'autorisation !" Un autre insiste plus directement, devant un micro : "il y a trop d'histoires, il a trop de choses qu'on voit, c'est de la merde cette religion. On n'en veut pas, c'est tout."

L'organisation reçue par le Haut-Commissaire

Romain Bonnard, un des organisateurs de cette manifestation et responsable de la page Facebook, a été reçu chez le haut-commissaire avec le responsable de la pétition contre l'Imam : "C'est vrai que beaucoup de gens sont contre les musulmans et contre l'Islam à cause de ce qu'il se passe à travers le monde, mais nous on essaie de calmer les esprits, de leur dire que c'est une religion comme une autre. Mais c'est vrai qu'elle a ses extrêmes et il faut y faire attention. Il ne faut pas confondre, il y a l'Islam extrême d'Hicham El-Barkani et on s'est élevé contre ça, mais il y a aussi un Islam modéré."

Quand on lui demande s'il serait ouvert à la construction d'une Mosquée gérée par un Islam modéré, il répond : "ça se discute avec le collectif. Nous, nous sommes d'accord pour parler avec les musulmans de Tahiti. Nous sommes ouverts à toute discussion et nous avons pris contact avec la communauté musulmane de Tahiti, pour savoir ce qu'ils pensent de Hicham El-Barkani."

Malgré la mobilisation, ce défilé ne fait pas l'unanimité. Des spectateurs voyant défiler le cortège regrettent ainsi que le sens de l'accueil polynésien ne soit plus universel. Et l'influent père Christophe qui officie à la cathédrale de Papeete a cité le Pape François pour dénoncer, sur Internet, la manifestation qui passait juste devant son église : " Nous chrétiens, nous devrions accueillir avec affection et respect les immigrés de l'Islam qui arrivent dans nos pays".

Vendredi, à la veille de cette marche sur la page Facebook "Cathédrale de Papeete", la communauté Catholique polynésienne rappelle le message du Pape François qui suggère aux fidèles d'éviter "d'odieuses généralisations" : "À l’heure ou certains polynésiens oublient la mesure dans leur réaction au sujet de l’Islam… il est bon de relire les propos du pape François pour éviter des dérapage dans les propos… ! La peur engendre la peur, la violence engendre la violence… Soyons semeur de paix !".

> Lire aussi : Papeete ordonne la fermeture du Centre islamique de Tahiti


Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Dimanche 13 Juillet 2014 à 11:59 | Lu 17533 fois






Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

51.Posté par Xenos le 15/07/2014 12:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Post 35 Posté par zérovirgule le 14/07/2014 17:19

Message plein de sagesse par quelqu'un qui sait dans sa chair de quoi l'on parle. A lire et à relire.
Et merci à l'auteur pour son courage et sa franchise.

52.Posté par Omuhu le 15/07/2014 13:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Fiu de toutes ces religions qui divisent les hommes et qui les ont conduit à la guerre et à la tuerie pendant plusieurs siècles...
Que dites-vous d'un pays athée sans église, sans mosquée, sans autre lieu de culte... ?
Comment est-il possible de croire à un Dieu que personne n'a vu, et qui n'existe peut-être pas ?
Comment peut-on s'endoctriner au point de ne jurer que par la Bible et le Coran ?

53.Posté par Bruno FABRE le 15/07/2014 15:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Lors d'un reportage, J'ai entendu un jour un Maohi dire à la télé : " Si nous avions gardé les dieux, dont le dieu de la rivière, les gens n'y jetteraient pas leurs machine à laver usagée" .
Lui je le béni !
Cette religion avait un sens.
A part peut être les Boudhistes, toutes les autres me fatiguent.
J'ai pour principe de ne laisser aucune place pour les illuminés, les messis, les grand prophètes quels qu'ils soient entre un éventuel dieu et moi.
Et ça marche ..
Quand je fais une connerie je le sais, quand je fais le bien je le sais.

54.Posté par ARTIMON le 15/07/2014 15:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La générosité, le "respect de l'autre", nous sont prêchés quotidiennement dans les églises et les temples. C'est à dire dans le monde chrétien. Dommage que les mahométans n'écoutent pas les recommandations de nos curés et nos pasteurs ! Ces musulmans ne savent qu'appeler à la guerre, à la destruction des juifs, à l'exécution des croisés, à la charia avec toutes ses cruautés.
J'ai habité dans la médina de Marrakech, près d'une mosquée dont le muezzin me réveillait par ses incantations à 5 heures chaque matin. Mais ce qui m'a semblé insultant, a été de lire à la porte de cette mosquée une affichette avec ces quelques mots "ACCES INTERDIT AUX NON MUSULMANS". Et le Maroc ne professe pas d'islamisme outrancier !
Question posée à ceux qui, ici, font de l'angélisme à tout crin: dans ce charivari, quels sont ceux qui manifestent un comportement discriminatoire ? A ma connaissance, l'entrée de nos églises, de nos chapelles, de nos temples, n'est pas interdite aux musulmans !

55.Posté par VERITAS le 15/07/2014 15:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@58.Posté par TEVA
oui à l'indépendance mais tu oublis qu'oscar est pour la mosquée aurais tu oublié aussi qu'il a accueillis à bras ouvers le fils de kadafi
http://www.tahiti-infos.com/TAVINI-Scandale-Oscar-Temaru-a-recu-le-fils-de-Kadhafi-_a44550.html

56.Posté par VERITAS le 15/07/2014 16:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@60.Omuhu
vos commentaires non encouragent pour le non à la mosquée ou cet imam vous pouvez les gardez car jusqu’à présent aucun endroit sur cette planète sauf Tahiti n'a pas de mosquée,
la France pays de la liberté et par dessus tout a de plus en plus de mosquée qui poussent comme le miconia et finira islamique dans 2 ans malheureusement alors vos com à 2 balles vous pouvez en faire une partie de ping et poing avec
je ne vous dis pas merci

57.Posté par Oro le 15/07/2014 16:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A poste 13. uncle sam
Si le père Christophe cite le pape François c'est qu'il fait siennes les paroles du pape il ne peut en être autrement.

58.Posté par GASPE le 15/07/2014 22:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

moi je n'en veux pas de cette mosquée ni de cet imam.
c'est comme la peste, ça arrive insidieusement, ça contamine tout le monde et ça tue tout le monde. on a assez de problème sur notre fenua, la une des journaux en fait état tous les jours. on commence a voir toute forme violence, avons nous besoin de bombes humaine? non non ; les politiques, c'est maintenant qu'il faut agir. demain on fermera les rues au moment de la prière e on verra des gens se prosterner en pleine rue. je n'ai pas envie de ça. la nounou de mon fils était musulmane, sympa !! jusqu'au jour où j'ai vu qu'un des enfants qu'elle gardait faisait la prière avec elle à 4 pattes sur un tapis !!! help on est à Tahiti .... meme si elle faisaait bien le couscous j'ai retiré mon enfant, pas question qu'on l'initie à une religion qui a si peu de respect pour les femmes et pour la liberté d'expression et de croyance.

59.Posté par Fafaru le 15/07/2014 22:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Y'en a marre de toutes ces religions qui ont pollué notre pays. Je vous invite tous à venir défiler NUS pour manifester contre les méfaits des religions qui nous imposent le port du voile ou du burqa... Avant l'arrivée des missionnaires, nous vivions NUS, et c'était le paradis ici.

60.Posté par Moustique le 15/07/2014 22:58 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Proclamons immédiatement la République chrétienne de te ao maohi pour interdire les autres religions et punir tous les athées et autres agnostiques qui iront directement en enfer. Indépendance immediate

61.Posté par Omuhu le 15/07/2014 23:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dans ces commentaires virulents, je reconnais des islamophobes, arabophobes, et xénophobes en tous genres en provenance des individus qui ne sont pas Polynésiens, et qui n'ont pas eu le courage de manifester leur rage chez eux en métropole.

62.Posté par Léveillé MINONA le 16/07/2014 01:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On nous dit que le problème ce ne sont pas les religions mais ceux qu'on appelle intégristes, fondamentalistes ou radicaux. Pourtant, le premier mot vient de "intégral", le second de "fondement" et le troisième de "radix" qui veut dire "racine".

La vérité c'est que même le plus modéré des ministres de culte ne peut prêcher qu'avec le matériel qu'il a. Il peut toujours choisir de ne prêcher qu'avec les textes les plus tolérants mais lorsqu'un livre sacré est considéré comme un tout indivisible émanant d'un dieu, cela devient difficile d'ignorer les textes les moins "politiquement corrects".

C'est d'abord par ses textes fondateurs que l'on juge une religion. C'est la seule façon d'en avoir une vision objective et de savoir qui, de ses adeptes les plus pacifiques ou les plus violents en respectent le plus les principes. À l'ère d'Internet, on peut facilement accéder à des traductions françaises des textes fondateurs des principales religions.

Lorsqu'il suffit à une personne d'appliquer intégralement les fondements et donc les racines de sa religion pour devenir violent et dangereux, c'est le signe que sa religion comporte des aspects violents. J'ai perdu beaucoup d'illusions sur l'i...

63.Posté par alvaro le 16/07/2014 06:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P63 VERITAS
Si Oscar entendait le discours de haine fait à Genevilliers banlieue de Paris il y a quelques jours par ’El Bachir Benameur, dans son quartier vis-à-vis des juifs, je t'assure qu'une sueur froide lui courrait aussi dans le dos et, je t'assure que , lui non plus, ne voudrait plus de mosquée. C'était une haine froide, cristalline, inexpugnable!
Je n'ose même pas répéter ce qu'il a dit et que notre police francaise n'intervienne même pas est un signe des temps et, je me demande souvent "Où va la France?"

64.Posté par Fafaru le 16/07/2014 07:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je partage entièrement les avis de Simone GRAND et Bruno FABRE à propos des dieux de la rivière avec lesquels nos ancêtres entraient en communion avec les esprits pacifiques de la nature.
Les Chrétiens, eux aussi, ont commis, par le passé, des méfaits sanglants, comme le massacre des populations indigènes dans d’autres pays. Ici, ils ont exterminé nos divinités soi-disantes « païennes » et imposé leur vision de la vertu et de la pudeur.
Ce pays serait un vrai paradis lorsqu’il sera débarrassé de toutes ces religions monothéistes à l’origine d’incessants conflits. On pourra alors rétablir nos cultes d’antan.

65.Posté par Omuhu le 16/07/2014 08:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je plains surtout les femmes musulmanes qu'on oblige à porter un burqa noir sous une chaleur accablante.

66.Posté par LEFEBVRE le 16/07/2014 08:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

FAFARU qui veux vivre nu comme jadis ,mais jadis y avait pas de moustiques , pas de nono , pas de vélo ou tu peux rester accroché avec la chaine en pédalant ... , faut faire atenntion Fafaru ,les temps changes !

C'est bien connu ,en métropole tout le monde porte la burqua ( on est pudique et ça protége du froid ! )
Toutes les églises on était rasées , on fait tous la priére dans la rue , le président Hollande a promulgué la charia .Fafaru restes chez toi au fenua , si tu viens ici ,tu risques vraiment d'étre traumatisé a vie !

67.Posté par tenania le 16/07/2014 08:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

«Nos mères et nos grands-mères se sont mariées quand elles avaient à peine 12 ans. Avec une bonne éducation, une fille est prête à remplir toutes les tâches conjugales à cet âge», a récemment déclaré Abdul-Aziz Al-Cheikh, selon le journal Al Hayat.
Le Grand Mufti d’Arabie saoudite a exprimé son soutien au mariage des filles mineures dans le royaume, condamnant ceux qui cherchent à élever l’âge légal du mariage. Lors d’une conférence à l’Université Islamique de l’Imam Mohamed Ben Saoud à Riyad, il a encore affirmé solennellement que «ceux qui appellent à élever l’âge du mariage à 25 ans sont dans l’erreur absolue».
En Arabie Saoudite, le débat sur l’âge légal du mariage bat son plein actuellement en raison des pressions internationales qui dénoncent les mariages forcés des gamines. En 2010, l’histoire d’une gamine de 12 ans et désireuse de divorcer de son mari âgé de 80 ans, avait particulièrement ému certains observateurs internationaux.
L’Arabie Saoudite n’est pas le seul pays islamique concerné par le mariage des femmes-enfants. Le 14 mars 2008, sur la chaîne de télévision Al-Rafidein, le Dr. Abd Al-Hamid Al-'Ubeidi, un expert irakien en loi islamique déclarait : «Il n'existe pas...

68.Posté par Fafaru le 16/07/2014 08:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dans le fond, les arabophobes sont aussi anti-Polynésiens, même s'ils n'osent pas l'avouer. Lors de mon séjour à Paris, on m'a souvent confondu avec un arabe et traité avec un air méprisant.

69.Posté par TAAHOA le 16/07/2014 09:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Lire le commentaire de poste 35 zerovirgule. Un musulman qui parle des musulmans. Tout est dit.

Quant à Kader tu peux garder tes commentaires pour toi. On n'en veut pas. AITA MOSQUEE I TAHITI. AITA E AITA ROA TU.

70.Posté par TAAHOA le 16/07/2014 09:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

à ARIIRAU poste 28. Suis d'accord avec tes propos sauf quand tu dis que si le gouvernement français est indifférent à notre sort, tu voteras pour le TAVINI. Tu fais une grave erreur car rappelle toi, Joinville Pomare est pour la mosquée chez nous et que Oscar Temaru était pour la construction de la plus grande mosquée en Polynésie, il y a de cela quelques années suite à sa rencontre à la mairie de Faaa avec le fils de KADHAFI.

71.Posté par Omuhu le 16/07/2014 09:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Beaucoup disent que le père Christophe ressemble à Jésus.
Or le Christ est né en Palestine, normalement il devrait avoir un faciès d'arabe.
Si on l'avait représenté par son vrai visage, sans doute qu'il y aurait, aujourd'hui, moins de chrétiens ... et de crétins.


72.Posté par alvaro le 16/07/2014 12:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A la décharge d'Oscar, il faut bien reconnaître que dans les premières années 2000 et spécialement avant 9/11 le danger islam était moins évident qu'il ne l'est aujourd'hui. A part quelques visionnaires tels que Jacques Ellul, de Gaulle certainement mais peut-être aussi Atatürk qui en Turquie essaya de limiter la croissance de l'islam dans les années 1920, rien ne laissait prévoir un tel développement aussi exécrable de celui-ci dans le monde.
Au vu du spectacle mondial le refus polynésien est aujourd'hui parfaitement justifié.

73.Posté par BUFFET le 16/07/2014 16:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le commentaire de "zérovirgule" est édifiant. Sachant que le Haut-Comissaire qui représente la France agit tel Ponce Pilate sous les ordres de sa hiérarchie, j'avais émis l'idée ( moi, le popaa'a que je suis) que pour mettre l'imam dehors, il faudrait promulguer l'indépendance de la Polynésie.En outre, voyant ce qui se passe en ce moment en Métropole où l'on voit des foules hostiles à Israël s'attaquant à une synagogue, je me dis que soit notre civilisation est finie, ou soit nous entrons dans une guerre civile avec tous les débordements qui s'en suivront ainsi que les victimes innocentes qui en patiront. Je n'accuse pas qui que ce soit, d'ailleurs ça ne sert à rien mais l'Islam me fait peur car il pratique le prosélytisme par ses "fous de Dieu" qui nous traitent de mécréants, qui avilissent les femmes, notre mode de vie, .Si j'étais plus jeune, je demanderais asile à Israël qui sait comment se défendre. Lors de" Nine eleven" de 2001, nous disions:"nous sommes tous des américains" et maintenant?.... Je me rends compte que les seuls remparts à l'extrémisme étaient le régime communiste de l'Afghanistan en 1979 que nous , occidentaux, avions combattus aux côtés de Ben Laden: beau r...

74.Posté par tamatoas le 16/07/2014 19:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Iaorana ,
Lisez le poste 35 de zérovirgule , un Tunisien vous explique la méthode , c 'est édifiant , nous n' en sommes qu' au début ! Les Polynésiens doivent faire très attention à ce qui arrive !

75.Posté par BUFFET le 16/07/2014 23:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Veuillez excuser mes propos lorsque je disais que le seul moyen de mettre dehors l'Imam serait de promulguer l'indépendance de la Polynésie sachant que l'on ne pourra jamais compter sur la Métropole pour trancher sur ce sujet. J'avais seulement émis cette hypothèse en oubliant qu'Oscar Temaru voulait ériger une mosquée lorsqu'il était au pouvoir: pourquoi pas? Mais à condition qu''il s'agisse d'Imams homologués et pas celui-là qui devient persona non grata aux Etats-Unis. Si on était obligé de le garder parmi nous, on ne pourrat rien faire, à moins de demander aux USA de prendre le relai de la Métropole!!!! Je plaisante; alors dorénavant, sérieusement, je ne vois aucune issue à ce problème de prosélytisme. A une situation future donnée que je ne verrai pas,( du moins, je l'espère j'ai 64 ans), malheur est bon: en effet, nos femmes et nos filles voilées et habillées de la tête à la plante des pieds n'attraperont plus de coups de soleil au fenua!!!! J'oubliais aussi que les employés de l'usine Hinano seront au chômage mais heureusement, il nous restera les Fantas et Sprite ou tout autre soda!!!!

1 2 3 4 5 » ... 7
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus