Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



"Nous ne combattrons pas le changement climatique avec le virus", prévient le chef de l'ONU



"Nous ne combattrons pas le changement climatique avec le virus", prévient le chef de l'ONU
Nations unies, Etats-Unis | AFP | mardi 10/03/2020 - La lutte contre le réchauffement climatique ne passe pas par l'épidémie de coronavirus, même si cette dernière a permis, avec le ralentissement de l'activité économique, de réduire les émissions de gaz à effet de serre, a affirmé mardi le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres.

"Tout d'abord, nous ne devons pas surestimer la réduction des émissions (de gaz à effet de serre) pendant quelques mois. Nous ne combattrons pas le changement climatique avec le virus", a-t-il souligné devant des journalistes. "Deuxièmement, il est important que toute l'attention nécessaire pour combattre cette maladie ne nous détourne pas de la nécessité de contrer le changement climatique".
"Le coronavirus et le changement climatique sont de très sérieux problèmes", a-t-il poursuivi. "Mais ils sont très différents dans leur nature. L'un est une maladie que nous espérons tous temporaire, comme son impact. L'autre est le changement climatique qui est présent depuis des années, qui requiert une action constante, et avec lequel nous devrons vivre pendant des décennies."
Le patron de l'ONU s'exprimait à l'occasion de la publication d'un rapport de l'Organisation météorologique mondiale (OMM), une institution onusienne, confirmant les risques du réchauffement climatique pour la planète.
"Le réchauffement climatique s'accélère. 2019 a été la seconde année la plus chaude et la décennie passée la plus chaude dans l'histoire de l'humanité", a déploré Antonio Guterres.
"Nous n'avons pas de temps à perdre si nous voulons éviter une catastrophe climatique (...) Le changement climatique provoque déjà des calamités et d'autres vont encore arriver", a-t-il mis en garde.
Le rapport de l'OMM passe en revue les illustrations du changement climatique, de l'accélération de l'élévation du niveau de la mer à la fonte des glaces, en passant par les modifications observées sur les écosystèmes terrestres et marins.
Il confirme des conclusions de décembre qui avaient souligné que 2019 avait été la deuxième année la plus chaude de l'histoire.
Pour le secrétaire général de l'OMM, Petteri Taalas, les émissions de gaz à effet de serre continuant d'augmenter, le réchauffement va se poursuivre.
"On vient d'avoir le mois de janvier le plus chaud depuis 1850", a-t-il relevé. "La fumée et la pollution provoquées par les incendies en Australie ont fait le tour du globe, provoquant une augmentation des émissions de CO2". 
Selon lui, la hausse du niveau des mers pose "un risque accru d'inondations et de submersions" pour les régions côtières et les îles.
"Nous sommes dans une année critique pour agir -- plus nous attendrons et plus il sera dur de contrer la crise climatique", a réagi dans un communiqué Manuel Pulgar-Vidal, de l'ONG World Wide Fund for Nature.

le Mardi 10 Mars 2020 à 13:02 | Lu 211 fois





Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected] D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus