Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Nle-Calédonie: "La crise du nickel est très très violente"



NOUMÉA, 21 novembre 2013 (AFP) - Patrick Buffet, PDG d'Eramet, a qualifié jeudi à Nouméa de "très très violente" la crise qui frappe le marché du nickel, à l'origine "d'énormes" pertes pour la filiale du groupe, SLN, en Nouvelle-Calédonie.

"La crise du nickel est très très violente et personne ne l'attendait à un tel niveau", a déclaré à la presse M.Buffet, à l'issue d'un conseil d'administration de la Société Le Nickel (SLN), premier employeur privé du Caillou.

"Les prix sont à des niveaux extraordinairement bas entre 6 et 6,5 dollars la livre, très en dessous de notre coût de production. On a un cash cost de 8,3 et un full cost de l'ordre de 9,4 dollars", a-t-il ajouté.

Dans cette "situation extrêmement grave", le PDG du groupe minier a indiqué "qu'en ce moment la SLN perd énormément d'argent comme plus de la moitié de la profession du nickel", évoquant 2,5 milliards de francs Pacifique par mois (20 millions euros).

Il a imputé la crise au niveau "alarmant" des stocks, notamment ceux des producteurs chinois, qui représentent aujourd'hui "près de 16 semaines de consommation".

L'excédent considérable de production est, selon lui, essentiellement lié à la production de fonte de nickel par les Chinois, passée en moins de dix ans de zéro à 450.000 tonnes par an. La Chine réussit cette percée, en important des quantités massives de minerai d'Indonésie "à des prix sacrifiés".

Pour faire face à cette crise, la SLN "va réduire ses dépenses, contraindre ses investissements et poursuivre très vigoureusement ses efforts en matière de progrès continu". M.Buffet n'a pas exclu des réductions d'effectif selon "l'évolution du prix du nickel".

La "seule priorité absolue" est la construction d'une nouvelle centrale électrique au charbon pour l'usine métallurgique de la SLN à Nouméa, qui doit entrer en fonction fin 2018. La production de la SLN doit s'élever à 52.000 tonnes en 2013.

Rédigé par () le Jeudi 21 Novembre 2013 à 11:05 | Lu 2241 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus