Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Nicole Bouteau défend le milliard de retombées économiques de Koh-Lanta



Tahiti, le 23 mars 2021 - En réponse aux questions de l'élue Tavini Teumere Atger sur le tournage et l'octroi de 300 millions de Fcfp à la production de l'émission Koh-Lanta en Polynésie, la ministre du Tourisme Nicole Bouteau précise que “les dépenses directes réalisées pour les deux saisons tournées en Polynésie en moins d'un an, seront de plus d'1 milliard de Fcfp”.
 
En février dernier, l'élue Tavini de Taha'a, Teumere Atger, avait adressé une question écrite au président Édouard Fritch pour lui demander quelles étaient les retombées économiques exactes du tournage de l'émission Koh-Lanta en Polynésie. Dans son courrier, l'élue bleu ciel revenait sur l'octroi de 300 millions de Fcfp d'aide du Pays et sur le “soutien logistique (...) et les facilités accordées par les compagnies aériennes locales Air Tahiti et Air Tahiti Nui”, à la société de production "Adventure Line production" (ALP) pour le second tournage prévu aux mois d'avril et de mai cette année. Teumere Atger assurait comprendre que cette émission permettait “un coup publicitaire inespéré pour nos îles” mais regrettait que le second tournage de Koh-Lanta n'ait pas été reporté “pour bénéficier d'un maximum de retombées et surtout de les sécuriser pour en faire bénéficier nos populations en priorité”. L'élue déplorait que cette “opération (...) ne semble profiter qu'à Adventure Line Production (...), une des sociétés de production les plus riches et puissantes du paysage audiovisuel français”.
 
“Succès du tournage”
 
La ministre du Tourisme, Nicole Bouteau, a répondu la semaine dernière à l'élue tavini. Dans son courrier, la ministre met l'accent sur “le succès du tournage” pour expliquer la mise en place de ce partenariat avec le Pays. Elle rappelle que “la notoriété de l'émission” qui peut atteindre jusqu'à 7 millions de téléspectateurs lors de la finale, n'est pas négligeable en termes d'attrait touristique. Ceci car “le marché touristique français est l'un de nos marchés principaux après les États-Unis”. D'autant que, selon la ministre, la diffusion actuelle de l'émission sur les chaînes de télévision “permettra, nous en sommes convaincus, de capter une clientèle pour la fin de l'année et le début de l'année 2022”.
 
Nicole Bouteau rappelle que pour le premier tournage, plus de 530 millions de Fcfp “ont été dépensés localement” et que plus de 200 personnes “recrutées localement ont travaillé directement avec ALP production”. Selon les retours obtenus par la ministre, ce tournage a été “une bouffée d'oxygène (...) plébiscitée par les principaux élus communaux”. Nicole Bouteau qui souligne dans son courrier que pour la prochaine saison, la production "Adventure Line production" devrait investir et embaucher autant que pour la première émission. Elle précise que "les dépenses directes réalisées pour les deux saisons tournées en Polynésie en moins d'un an, seront de plus d'un milliard de Fcfp”.
 

Rédigé par Vaite Urarii Pambrun le Mercredi 24 Mars 2021 à 17:17 | Lu 4528 fois





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 17 Mai 2021 - 20:44 ​Dresser les chiens détecteurs au fenua

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus