Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Nickel: Vale a investi 6 mds de dollars dans son usine de Nouvelle-Calédonie



Nickel: Vale a investi 6 mds de dollars dans son usine de Nouvelle-Calédonie
NOUMÉA, 16 septembre 2013 (AFP) - Le groupe brésilien Vale a investi 6 milliards de dollars US dans son usine de traitement de nickel en Nouvelle-Calédonie et espère y produire 24.000 tonnes sur l'année 2013, a indiqué à l'AFP le directeur général de Vale Nouvelle-Calédonie.

"L'investissement pour la construction du site est de 4,5 milliards de dollars US. Il y a eu ensuite des coûts importants pour le rendre opérationnel, ce qui a porté le total jusqu'à environ 6 milliards de dollars (4,5 milliards euros)", a déclaré Stuart Macnaughton.

Il a fait ces déclarations à l'occasion ce week-end de visites ouvertes au public de ce gigantesque complexe industriel, situé dans le Grand sud calédonien, une zone aux biodiversités marine et terrestre fragiles.

Classée Seveso 2, l'unité, qui utilise un procédé à l'acide sulfurique, a accumulé les incidents techniques ces dernières années, dont une fuite de plusieurs milliers de litres d'acide, retardant la mise en production de cinq ans sur le calendrier initial.

"Ce projet a été long et plein de défis. La construction est achevée et nous sommes un projet opérationnel. Notre objectif est de produire 24.000 tonnes de nickel sur l'année 2013 et 40.000 tonnes en 2014", a indiqué M. Macnaughton. La capacité nominale du site est de 60.000 tonnes annuelles.

Des sources proches de la direction ont cependant indiqué à l'AFP que Vale, qui exploite le vaste gisement de Goro, avait produit jusqu'alors 12.000 tonnes en 2013 et que, compte tenu d'un mois de maintenance en octobre, ces objectifs semblaient très ambitieux.

L'usine de Vale traite des latérites, minerai pauvre en nickel, avec une technologie innovante, qui ouvre au géant minier de nouvelles perspectives.

"Il s'agit d'un projet crucial pour Vale car cette technologie va nous permettre de valoriser des grands gisements de latérites en Nouvelle-Calédonie ou ailleurs dans le monde comme par exemple en Indonésie", a déclaré le patron de Vale-NC.

Il a rappelé que le gisement de Prony "était très important pour l'avenir". Gigantesque réserve qui jouxte Goro, le massif de Prony est convoité par plusieurs industriels, mais les autorités calédoniennes ne souhaitent pas l'octroyer pour le moment.

La semaine dernière, le suisse Glencore a annoncé la production de 4.000 tonnes de nickel en 2013 à l'usine Koniambo, entrée en service en avril dans le nord de la Calédonie.

Rédigé par () le Dimanche 15 Septembre 2013 à 21:15 | Lu 274 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués