Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Nelle-Calédonie: prison avec sursis pour Philippe Gomes, l'ex-président de la Province sud



Nelle-Calédonie: prison avec sursis pour Philippe Gomes, l'ex-président de la Province sud
NOUMEA, 7 mai 2012 (AFP) - Philippe Gomes, ancien président de la Province sud de Nouvelle-Calédonie et figure de la droite locale, a été condamné lundi à cinq mois de prison avec sursis et 16.800 euros d'amendes pour prise illégale d'intérêt, a-t-on appris au tribunal de Nouméa.

M. Gomes a en revanche été relaxé des poursuites d'abus de biens sociaux. Son ancienne compagne, poursuivie pour recel d'abus de biens sociaux, a aussi été relaxée. Le parquet avait requis six mois d'emprisonnement avec sursis et 25.000 euros d'amendes contre M. Gomes.

Il lui était reproché d'avoir été actionnaire majoritaire d'une société de climatiseurs, Spot, qui avait obtenu en 2005 et 2006 des marchés avec un sous-traitant de la compagnie minière Goro Nickel, aujourd'hui filiale du géant brésilien Vale. Ces contrats représentaient environ 125 millions CFP (1 million d'euros).

Or, à cette époque, Philippe Gomes, leader du parti Calédonie Ensemble et candidat aux législatives de juin prochain, était président de la Province sud, où se trouve Nouméa, et avait à ce titre accordé des autorisations administratives à l'industriel.

Il était en outre membre du conseil d'administration de Goro Nickel, dont la Province sud est un actionnaire minoritaire.

"Nous étions d'accord avec le parquet sur l'intégralité des faits, c'est l'interprétation qui en était faite, qui était différente. C'est une mauvaise décision car il n'y a pas de délit qui ait été commis", a déclaré à la presse, l'avocat Frédéric de Greslan, qui représentait Philippe Gomes à l'audience.

Il a précisé qu'il était "vraisemblable" que M. Gomes fasse appel car "c'est une question d'honneur". "Une partie du chemin a été faite puisqu'il était poursuivi pour abus de biens sociaux et il a été relaxé", a-t-il ajouté.

cw/il

Rédigé par AFP le Dimanche 6 Mai 2012 à 18:26 | Lu 1760 fois






Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués