Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Munoz fait découvrir le dessin de presse à une classe de 3ème



Regarder Munoz dessiner ses personnages emblématiques à main levée a passionné les élèves. Ils étaient aussi très curieux des outils modernes utilisés par l'artiste, comme sa tablette numérique équipée d'un stylet connecté.
Regarder Munoz dessiner ses personnages emblématiques à main levée a passionné les élèves. Ils étaient aussi très curieux des outils modernes utilisés par l'artiste, comme sa tablette numérique équipée d'un stylet connecté.
PAPEETE, le 11 février 2019 - La classe de 3ème 5 du collège de Tipaerui a reçu un invité très spécial pendant son cours de Français : Munoz, qui leur a enseigné les bases du dessin et leur a présenté les métiers de l'illustration. Ils concrétiseront cette rencontre en créant une page de bande dessinée qui sera publiée dans Tahiti Infos !

Le dessinateur Danilo Munoz est bien connu des lecteurs de Tahiti Infos pour ses personnages décapants qui commentent tous les jours l'actualité dans Tahiti Infos, comme le mo'o et la tortue.

La semaine dernière, il a rencontré la classe de 3ème 5 du collège de Tipaerui. Il était invité par leur professeur de Français pour leur faire découvrir son art et son métier. Il en a profité pour passer directement aux exercices pratiques en mettant entre les mains de chaque élève une feuille blanche, des crayons, des feutres, et en leur montrant les techniques de base du dessin. Une expérience que les élèves ont adoré, tant les artistes en herbe que ceux qui "croient qu'ils ne savent pas dessiner", pour citer l'artiste.

Entre les petits personnages, des objets, des paysages ou des motifs, les élèves ont vite démontré qu'ils avaient tous du talent pour le dessin. Certains ont écouté avec attention les explications de Munoz sur les très nombreux métiers liés au crayon à dessin, du dessinateur de BD jusqu'à l'architecte, en passant par la mode ou par le métier de Munoz lui-même : dessinateur industriel. Peut-être de nouvelle vocations ?

Le but pédagogique de cette rencontre était, comme l'explique la professeure de Français de la classe Aurélia Brotherson, de présenter d'autres formes d'écriture aux élèves. "La visite de Munoz rentre parfaitement dans le programme de troisième, où ils voient la presse, le dessin d'humour et le rire ! Donc c'était vraiment très intéressant pour eux de rencontrer un dessinateur de presse, en plus un artiste local." Elle note aussi que les élèves, qui "pour certains d'entre eux ont du mal à s'intéresser aux cours de Français", était particulièrement motivés par cette rencontre.

D'autant que l'artiste va bientôt retourner dans cette classe pour réaliser avec elle un projet ambitieux : créer une page de bande dessinée sur un thème choisi par les élèves. Cette création sera ensuite publiée dans les pages de Tahiti Infos !

Danilo Munoz, dessinateur

Tu es un dessinateur de presse bien connu, mais également un dessinateur industriel. Quel est ton nouveau projet avec ces collégiens ?
En fait dès qu'on m'a proposé de venir rencontrer les élèves, je me suis dit ça serait bien de mettre en avant leur travail donc j'ai proposé de faire une petite BD en une page, et après de la publier dans Tahiti Infos. La rédactrice en chef était d'accord sur le principe, donc c'est parti. Je ne suis là que pour les accompagner et leur donner des tuyaux !

Tu leur a présenté les différents métiers du dessin, tu penses que certains pourraient avoir cette vocation ?
Je n'ai pas la prétention de leur donner une vocation, mais au moins leur donner des idées d'orientation. Finalement je me suis rendu compte en préparant cette rencontre que le dessin fait parti de l'être humain depuis notre existence et que dans toute idée il y a un dessin, que ce soit un design, une organisation politique, un vêtement, il y a toujours un dessin derrière.

C'est important pour toi de transmettre tes connaissances et ce savoir-faire à la nouvelle génération ?
Ah oui, moi dans 10 à 20 ans je serai à la retraite, et je suis sûr qu'il y a plein de dessinateurs qui ne demandent qu'à exploser. Je leur ai aussi expliqué que j'ai un travail à côté, que j'ai réussi à garder cette passion en parrallèle, et eux pourraient le faire aussi.

Tu as vu les dessins des jeunes, leur trouves-tu du talent ?
Oui ! Il y en a qui dessinent de superbes frises avec des motifs polynésiens, d'autres qui ont déjà un talent pour dessiner des personnages avec de la personnalité, donc le potentiel est là. Il faut juste leur donner l'envie de continuer !

Vas-tu aller dans d'autres classes ?
J'ai un autre projet avec l'école Saint Joseph, ça doit encore se confirmer mais c'est avec plaisir que j'irai les rencontrer et leur transmettre ce que je peux !

Soan et Manahere, élèves de 3ème au collège de Tipaerui

Vous dessinez depuis longtemps ? Qu'avez-vous pensé de cette rencontre et qu'en avez-vous appris ?
Soan : Je dessine déjà à chaque fois que j'en ai l'occasion et que j'ai un peu d'inspiration. Je dessine tout le temps, dans mes cahier, sur des feuilles… Quand il n'y a pas grand-chose qui m'intéresse en cours, je dessine… Quand j'étais petit, mon père dessinait beaucoup, donc j'ai commencé avec lui.
Donc là, avec cette rencontre avec Munoz... je savais qu'on pouvait faire un métier du dessin, mais je n'étais jamais parti dans cette optique d'en faire ma vie. Là je vois que c'est une passion qui est devenue son métier, donc bravo à lui. Et j'ai appris aussi des choses, sur les ombrages, différents styles… Moi je fais beaucoup de caricatures, un peu toujours ce style. Donc faire une bande dessinée, ça sera intéressant.

Manahere : Je dessine aussi depuis tout petit. Souvent je suis des tutos sur YouTube, ou j'essaie de copier des dessins, c'est comme ça que j'ai développé plusieurs styles. J'aime beaucoup les mangas ou tout ce qui réaliste. Mais là c'est tout nouveau pour moi, je n'avais jamais dessiné ce genre de choses, tout ce qui est bande dessinée, donc ça permet de découvrir.

Vaiahatea (au milieu)

Ce cours t'as-t-il intéressée ? As-tu appris des choses ?
Oui j'ai beaucoup aimé et j'ai appris plein de choses. Je dessine depuis que je suis petite, pour passer le temps. J'aime dessiner des tatouages, ça me permet d'exprimer mes sentiments, certains motifs montrent l'histoire des gens, j'aime beaucoup. Et là j'ai appris de nouvelles techniques comme le dégradé, les perspectives, comment dessiner des pieds… D'habitude je ne dessine jamais de personnages.

La présentation des différents métiers t'inspirent également ?
Oui, peut-être que je pourrais en faire mon métier si j'arrive à progresser encore !

Que penses-tu du projet de dessiner une bande dessinée ?
C'est intéressant, mais ça va être difficile, un vrai défi. Les bandes dessinées, je n'en ai jamais fait, je suis plutôt dans les motifs, les tatouages. Ça va permettre de découvrir.

Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Lundi 11 Février 2019 à 09:36 | Lu 623 fois






Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués


















ranktrackr.net