Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Modification du décret de la loi Morin : les associations dénoncent un "traficotage"



Roland Oldham et le Père Auguste, jeudi matin lors de la conférence de presse organisée par les associations Moruroa e Tatou et 193, au sujet du projet de modification du décret d'application de la loi Morin.
Roland Oldham et le Père Auguste, jeudi matin lors de la conférence de presse organisée par les associations Moruroa e Tatou et 193, au sujet du projet de modification du décret d'application de la loi Morin.
PAPEETE, 21 juillet 2016 - Les associations 193 et Moruroa e Tatou de défense des victimes des essais nucléaires en Polynésie cosignent une série de remarques adressées au ministère des Affaires sociales, concernant le projet de modification du décret d’application de la loi Morin. Leur principale critique porte sur le maintien du principe de risque négligeable.

Les deux associations de défenses des victimes des essais nucléaires français en Polynésie ont participé à la réunion de la commission consultative du suivi des conséquences des essais nucléaires, le 6 juillet dernier à Paris, au ministère des Affaires sociales et de la Santé, en présence de la ministre Marisol Touraine et aux côtés du président Edouard Fritch, de Marcel Tuihani, de la sénatrice Tetuanui et des députés Maina Sage et Jonas Tahuaitu. A l’ordre du jour, la présentation du projet de modification du décret d’application de la loi Morin.

Pour l’instant, depuis 2010, cette loi du 5 janvier 2010 relative à la reconnaissance et à l’indemnisation des victimes des essais nucléaires français n’a donné lieu qu’à l’indemnisation de 19 victimes, dont sept polynésiennes, sur les 1043 dossiers de demandes instruits à ce jour.

Lors de sa visite en Polynésie française, en février dernier, le président de la République s’était ému publiquement de cette situation et avait annoncé une modification du décret d’application de la loi, avant la fin de l'année. C’est ce document qui était présenté à la délégation polynésienne, le 6 juillet dernier. Ce texte pourrait être validé dans les semaines qui viennent en Conseil des ministres à Paris.

Depuis le 6 un délai était laissé jusqu’au 20 juillet pour faire part d’éventuelles remarques concernant ce projet. Une liste a été adressée à Paris ce mardi par les associations Moruroa e Tatou et 193. Leur principale remarque consiste à déplorer le maintien du principe du risque négligeable. Cette probabilité obtenue au moyen d’un algorithme contesté est jusqu’à présent de 1 %, tandis que la proposition de décret envisage de la diminuer à 0,3 % en ajoutant qu'"en cas d'absence ou d'insuffisance de données dosimétriques (...) le risque attribuable aux essais nucléaires ne peut être regardé comme négligeable lorsque (...) des mesures de surveillance auraient été nécessaires".

Mais pour les associations, en dépit de cette nuance, le maintien du principe de risque négligeable demeure la clé du problème auquel sont confrontées les demandes d’indemnisation.

"On se demande pourquoi le taux du risque négligeable est maintenu à 0,3 %. Plusieurs spécialistes avec lesquels nous travaillons ont pu établir que la plupart des dossiers sont rejetés pour un risque inférieur à ce taux. En fin de compte nous croyons que l’Etat est au courant et que la fixation à 0,3 % n’est pas innocente", dénonce Roland Oldham, président de Moruroa e Tatau.

193 revendique 45000 signataires à sa pétition

"Pour nous, le principe du risque négligeable est l’obstacle majeur aux indemnisations", poursuit-il, en remarquant au passage : "Comment aller expliquer aux victimes que, même s’ils ont trois ou quatre cancers, ils ne sont pas éligibles à l’indemnisation parce qu’il y a un risque négligeable supérieur à 1 % ou à 0,3 % ? C’est un argument qui ne tient pas debout. C’est inadmissible. Il faut supprimer ce principe. François Hollande a fait des promesses. Les gens ont applaudi. Mais c’est malheureux ce que l’on nous propose".

Les associations demandent l’abrogation de l'idée même du risque négligeable et l’application d’un principe énoncé dès 2002, celui de la présomption de causalité. Un principe par lequel serait établi d’office un lien déterminent entre la présence d’une personne sur des lieux potentiellement exposés à une contamination nucléaire et l’affection ultérieure par l’une des 21 maladies reconnues radio-induites par la loi Morin et annexées au décret du 15 septembre 2014.

Les deux associations n’hésitent d'ailleurs pas à dénoncer un projet de modification du décret qui se borne à un "traficotage" des chiffres qui cache une "volonté politique" de l’Etat d’indemniser a minima.

Elles envisagent de rencontrer les responsables politiques locaux, pour défendre leurs propositions. La démarche sera menée à l’appui d’une pétition mise en circulation en début d’année et que Moruroa e Tatou et 193 assurent compter à ce jour 45 000 signataires. Elle défend l'organisation d'un référendum local pour demander à l'Etat de reconnaître sa responsabilité vis-à-vis des conséquences des essais nucléaire français en Polynésie de 1966 à 1996. Le principe d'une telle consultation populaire est prévu par le statut d'autonomie. "Ramené à l’échelle de la France, c’est comme si nous pouvions revendiquer 10 millions de soutiens", souligne le Père Auguste, président de l’association 193. Une entrevue avec Marcel Tuihani, président de l’assemblée de la Polynésie française est prévue mardi. Pour l’instant, Edouard Fritch n’a pas donné suite à leur demande.

"Le référendum local permettra un débat démocratique dans la population. Ce sera une grande avancée", défend le Père Auguste. "L’objet d’une telle consultation populaire est de mettre l’Etat français devant sa responsabilité : si d’une manière démocratique la Polynésie, par un vote massif, exige de la France d’être responsable de ses actes elle sera obligée d’en tenir compte. Pour nous, ce référendum est primordial pour faire fléchir l’attitude de l’Etat dans le dossier des indemnisations".

"Si les élus locaux ne sont pas capables de trouver une fenêtre démocratique, nous nous joindrons aux démarches engagées par le Tavini Huiraatira à New York", menacent les deux représentants des associations polynésiennes de défense des victimes des essais nucléaires. Le parti indépendantiste polynésien œuvre actuellement aux Nations Unies pour que soit présenté en décembre prochain, lors de la prochaine assemblée générale, une nouvelle résolution "pour que la France se charge réellement du dédommagement des victimes et de la gestion des conséquences de ces essais", dans le cadre du processus de décolonisation engagé en 2013.

Alain Juppé devrait recevoir les représentants des associations, la semaine prochaine. Ils profiteront de l’entrevue pour lui faire part de leurs doléances sans trop d’illusions : "Il était le premier ministre de Jacques Chirac pour la reprise des essais nucléaires en 1995", se bornent-ils à constater.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Jeudi 21 Juillet 2016 à 16:46 | Lu 1963 fois






Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

27.Posté par paku le 25/07/2016 08:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pito regarde plus bas

26.Posté par lebororo le 24/07/2016 18:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ tutua
tu revois - c'est mieux que tu revoies
tu n'es - c'est mieux que tu n'est
Un ancien maître imprimeur sur ton message. ☺

25.Posté par tutua le 24/07/2016 12:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Citrus, il serait temps que tu revoies ta grammaire, j'ai les yeux qui me grattent à chaque fois que je tombe sur tes posts, tu n'est tout simplement pas crédible

24.Posté par paku le 24/07/2016 09:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

p 17 toi tu es surement un petit fils de collabo mi bosh mi rien

23.Posté par tutua le 23/07/2016 21:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P20
comparer alcool à l'adn déglingué faut vraiment vouloir avoir le dernier mot, je te le laisse
P21
même réponse

22.Posté par Preuves? le 23/07/2016 20:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Tutua: 2 choses différente, un ADN endommagé et un ADN qui a subit une mutation c'est pas la même chose!
L'homme a bien subit des mutations au niveau de son ADN pour passer du néandertal à aujourd'hui! Donc si tu me dis ADN endommagé par radiation, c'est pas faux...

Perso si ces maladies sont causé par la bombes ces familles doivent etre dédommagé!
Moi je suis juste contre la désinformation et sur le fait de jouer sur les mots comme tu le fais et comme le font les hommes politiques.

21.Posté par coyote le 23/07/2016 13:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Tutua,

paka et alcool à gogo font également des tarés à perpet tu sais donc il faut modérer ses propos parfois.....Oui la France a un devoir de vérité sur les conséquences des essais nucléaires, les changements culturels induits par le CEP ont également bouleversés en mal et parfois en bien aussi le mode de vie des polynésiens
(PS : tu parles du Respect des victimes mais c'est aussi ne pas se comparer aux victimes de Nagasaki et d'Hiroshima...)

20.Posté par tutua le 23/07/2016 12:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Après Tchernobyl, 1986, on a découvert des mutations des espèces animales et végétales. Plus près de chez nous, des petits enfants de parents qui ont travaillé à Moruroa sont suivis par le médecin psychiatre Christian Sueur. Ils présentent de graves troubles du développement et du comportement. Tout semble prouver, d’une part, que des effets génétiques soient la conséquence de l’ingestion continue de faibles doses de radio nucléides, et que les transformations génétiques se transmettent aux générations suivantes !
Nous ne remercierons jamais assez la France et ses essais nucléaires, soit disant qui n’ont aucun effet sur les humains, et les responsables autonomistes, ces marchants de morts qui ont toujours soutenus la fable des essais nucléaires qui ne tuent pas les humains.

19.Posté par tutua le 23/07/2016 12:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Jean Rostand, généticien, membre de l'académie française, à propos des suites des explosions nucléaires : "en détériorant le patrimoine héréditaire humain, on fait pis que de tuer des individus : on abîme, on dégrade l'espèce. On met en circulation de mauvais gênes qui continueront à proliférer indéfiniment. C'est non seulement un crime dans l'avenir qui est ainsi perpétré, mais un crime vivant qui s'entretient de lui-même". Il ajoute "des explosions s'annoncent tandis que d'autres, dans l'ombre, se préparent suscitées par l'infernale contagion du pire. Les pauvres îles des Tuamotu, jusque là si heureusement paisibles, vont bientôt connaître - parce qu'elles ont l'infortune d'être en territoire français - les effets de la radioactivité à bout portant"
suite

18.Posté par CITRUS le 23/07/2016 11:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

REMOI

Paku tu est encor plus atteins que je ne le croyais
quand tu parle du paquet ,
de ce qui ne sont pas revenues?????????
ILS SONT PARTIS OU ??????
tu devrait être fier , d’être le premier polynésien don l'A.D.N a était modifier
comme tu le dit toi même tu doit ressembler a un animal crétin et débile

17.Posté par paku le 23/07/2016 08:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

p 1 France se fait du fric sur les morts du Centre d'Expérimentation du Pacifique CEP va voir ce que veut dire expérimenter
Sinon CEA Centre d'Essai Atomique alors essaie expérimenté il ne manque plus que les cobayes analysés
par des médecins militaire que ça soit a jean prince ou mamao .
p 12 les habitants de ce pays sont nul heuresement que tu es la ,comme dirait l'autre la France est un beau pays dommage qu"il y a des Français qui y vivent.

16.Posté par Coco le 23/07/2016 08:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Rougi où je suis d'accord avec toi

15.Posté par tutua le 22/07/2016 18:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

CITRUS
stupide animal, va te cacher et ferme ton clapet à bêtises,
et puis relis toi et corrige tes fautes, c'est vraiment désolant quand on se prend pour un donneur de leçons.

quand je relis tous ces posts sur les effets du nucléaire, je suis épouvanté, aucun respect pour les victimes, parce que, je ne sais pas si vous savez, il y en a un paquet qui n'en sont pas revenus et d'autres dont les petits enfants n'ont plus rien d'humain, tarés à perpète, vous devriez avoir honte de tant de cruauté dans vos posts.

14.Posté par Preuves? le 22/07/2016 18:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Perso, j'attend toujours les preuves de Tutua au sujet des ADN modifié... Qu'il mentionnait fièrement dans un autre topic donc des tests en été fait en laboratoire spécialisé, pour le prouver non? J'adore ces gens qui croient que ce qu'il raconte c'est l'entière vérité...
Vous saviez que quand il y a des pluies de météorites au fait ce sont des ovnis qui viennent sur terre car les E.T. aiment passer leurs vacances sur Terre... Après il se déguise en humain, d'ailleurs les surdoués en fait c'est l'union d'un Terrien avec un E.T.. sisi c'est vrai lol

13.Posté par CITRUS le 22/07/2016 17:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

REMOI

le seul TARE ,.... c'est toi tutua
tu doit faire partis de ses poooovres personne dont l'A.D.N a était modifier ........
ou alors .... toujours tu a était , un débile congénital
et pour SIMONE ,...tu a raison ,les gens signes en fonction de la personne
qui demande , PAS pour le contenu ,( souvent ils ne savent même pas de quoi
il s"agit )

12.Posté par tutua le 22/07/2016 15:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pito pov type va te cacher et ferme ton clapet

11.Posté par tutua le 22/07/2016 15:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lebororo, tu portes mal ton pseudo
ces expériences n'ont as été faites en France, chez vous, mais chez nous et a bouleversé et défiguré notre pays et son avenir, il n'y a qu'à voir aujourd'hui

10.Posté par tutua le 22/07/2016 15:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

simone tu es à côté de la question

9.Posté par tutua le 22/07/2016 15:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

vous êtes une bande de tarés pourtant vous n'avez pas été touchés par les tirs. on aurait fait "notre bonheur", avec ces tirs ! vous êtes ignobles, tous dans la négations de ce qui est pourtant un véritable déni de démocratie. Les bombes la France éternelle des droits de l'homme ne les a pas faites chez vous mais chez nous, ça devrait vous faire réfléchir, mais non, surtout pas, juste critiquer, refus de la vérité pour se croire plus intelligents. Bande de tarés , rentrez chez vous dire la même chose

8.Posté par paku le 22/07/2016 15:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

meutres par préméditation honte a de gaulle et tous ceux qui l'ont succédé pire que hitler et napoléon

7.Posté par lebororo le 22/07/2016 13:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Poste 3
Le vrai tavini s'est engagé dans l'armée française dans sa jeunesse...
Est-il le plus pauvre en Polynésie?

Beaucoup de Polynésiens ont fait leur bonheur aussi depuis toutes ces expériences
et de leur à côté pour notre Territoire...

6.Posté par CITRUS le 22/07/2016 10:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

BONJOUR

FIU , répondre c'est les valoriser
ils ne le mérite pas
se sont des looser
qui se servent des polynésiens, juste pour LEURS intérêts

5.Posté par simone grand le 22/07/2016 10:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je respecte les motivations des leaders associatifs mais la méthode me laisse perplexe.
J'ai assuré des responsabilités de direction d'organismes au service du public. J'ai oublié pour quelle raison, mais dans une île, quelqu'un avait fait signer une pétition aux habitants qui avaient tous signé. Quelques jours après, quelqu'un d'autre a fait circuler une pétition demandant l'exact contraire de la précédente. Les mêmes habitants l'ont signée. La pétition n'est pas un outil fiable.
En outre, l'exemple du référendum du Brexit montre que cette consultation populaire n'est pas non plus un bon outil. Car même ceux qui ont traité l'Europe d'organisation nazie, regrettent d'avoir été suivis et d'avoir gagné.
Que ces leaders associatifs se lancent clairement en politique pour faire aboutir leurs desiderata est la seule issue.

4.Posté par tutua le 22/07/2016 10:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le tavini le vrai défenseur de nos intérêts dans ce domaine du nucléaire, le seul qui avance et qui propose

3.Posté par Pito le 22/07/2016 09:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Au train où ça va il vont bientot avoir plus de signatures que notre Fenua a d'habitants !!!! Il ne faut pas exagérer.....ils veulent nous faire avaler des couleuvres.

1 2
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 17 Juillet 2018 - 04:00 Un hacker "éthique" à Tahiti

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués