Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Moana et Hiroana se lancent dans un tour du monde pour alerter sur le réchauffement climatique



Susana Nunez Lendo, une journaliste, va accompagner Moana Van Der Maesen (à gauche) et Hiroana Putoa (à droite) dans leur tour du monde. Elle sera chargée de relater chaque étape de leur voyage.
Susana Nunez Lendo, une journaliste, va accompagner Moana Van Der Maesen (à gauche) et Hiroana Putoa (à droite) dans leur tour du monde. Elle sera chargée de relater chaque étape de leur voyage.
PAPEETE, le 14 mars 2019 - Moana Van Maesen et Hiroana Putoa, deux militants écologistes du fenua partiront à la fin du mois de mars pour un tour du monde. Le but de leur périple : "le partage des solutions positives et ambitieuses qui nous aideront à combattre le réchauffement climatique partout dans le monde."

L'aventure avec un grand "A". Moana Van Der Maesen, connu au fenua pour être à l'origine du collectif Nana Sac Plastique, et Hiroana Putoa, ambassadeurs de l'ONG Earth Force Polynésie, partiront à la fin du mois de mars pour un tour du monde. Le but de leur voyage : sensibiliser et éveiller les consciences sur la problématique du réchauffement climatique.
 
"A quoi sert d'avoir toutes les richesses du monde sur une planète qui ne peut plus te nourrir et te protéger ? Nous avons démissionné de nos emplois pour ce combat qui a plus de sens pour nous", affirme Moana Van Der Maesen. "Nous sommes des îliens et nous serons tôt ou tard impactés par la montée des eaux, comme c'est déjà le cas aux Kiribati aujourd'hui. Il est donc temps de se lever et de prendre nos responsabilités", s'exclame Hiroana Putoa.

"ALLER A LA RENCONTRE DE SOLUTIONS POSITIVES"

"Notre itinéraire n'est pas figé et peut évoluer", ont indiqué Moana et Hiroana.
"Notre itinéraire n'est pas figé et peut évoluer", ont indiqué Moana et Hiroana.
Leur projet intitulé Ho'e ana'e tatou (We are one – Nous sommes un) les mènera d'abord sur l'Île de Pâques. Puis au Chili, au Costa Rica ensuite l'Amérique du nord, l'Europe, l'Asie et enfin l'Australie et la Nouvelle-Zélande. Pour financer leur tour du monde, ils ont lancé une campagne de crowdfounding sur la plateforme locale de financement participatif C REVA. "L'avion nous servira juste à rallier les différents continents. Et une fois sur place on privilégiera le vélo et le stop pour limiter notre empreinte carbone", précise Moana.  
 
Durant leur voyage les deux aventuriers iront à la rencontre d'acteurs de l'écologie et de leurs solutions inspirantes pour la Polynésie de demain. "Par exemple le Costa Rica est un pays pionnier dans les énergies renouvelables, et dans le tourisme écologique", indique Hiroana. Avant d'ajouter, "il y a la ville de San Francisco qui a fait le pari d'atteindre le zéro déchet pour 2020. En Europe les Pays-Bas, la Suède et le Norvège ont un temps d'avance sur les transports. Et le Sikkim, une région du nord de l'Inde, a interdit l'utilisation de pesticides pour son agriculture. En allant à la rencontre de ces solutions positives on veut montrer aux Polynésiens que le changement est possible."

DES AVENTURES A SUIVRE SUR LES RESEAUX SOCIAUX

Moana et Hiroana seront accompagnés dans leur tour du monde par Susana Nunez Lendo, une journaliste. Cette dernière sera chargée de relater chaque étape de leur voyage. Ainsi des vidéos seront partagées et diffusés régulièrement sur les réseaux sociaux de leur projet We are one. Par ailleurs l’ensemble du périple fera l’objet d’une série de courts reportages qui seront diffusés chaque semaine sur TNTV. "On a dans l'idée aussi de travailler sur un documentaire une fois notre tour du monde terminé", confie Moana.   
 
Si Phileas Fogg, célèbre héros de Jules Verne, a conclu son tour du monde en 80 jours. Nos aventuriers polynésiens se sont donnés un an pour venir à bout de leur voyage. "Même si honnêtement on ne sait pas exactement quand on reviendra au fenua", sourit Moana.

RETOUR A L'ENVOYEUR

Lors de leur passage au Chili, Moana Van Der Maesen et Hiroana Putoa comptent rendre une petite visite à un industriel sur place pour lui rendre son bien. "En fait un de nos amis a trouvé une bouteille en plastique sur une plage aux Marquises. Il nous l'a envoyée. En lisant son emballage on a découvert qu'elle venait du Chili. On a d'abord adressé un mail au gérant de l'entreprise. On profitera de notre passage au Chili pour la lui rendre, et lui expliquer qu'elle a fait près de 6 000 kilomètres par la mer avant d'atterrir sur nos plages." L'occasion ainsi pour les militants tahitiens de le sensibiliser à la sauvegarde des océans, et à la problématique du plastique.

PRATIQUE

Pour suivre le tour du monde de Moana et Hiroana
Le site internet : http://waoproject.com/
Facebook : We are one projet
Instagram : Waoproject
Youtube : Wao Project
Crowdfounding : https://www.c-reva.com/fr/WAO

Rédigé par Désiré Teivao le Jeudi 14 Mars 2019 à 16:21 | Lu 1455 fois






Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués