Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Miss Tahiti 2003: les nouveaux défis de Heitiare Tribondeau



Legende : Heitiare Tribondeau dans sa salle de sport, le Vaima Fitness Club
Legende : Heitiare Tribondeau dans sa salle de sport, le Vaima Fitness Club
PAPEETE, le 6 avril 2016- Heitiare Tribondeau, Miss Tahiti 2003 cherchait à se lancer dans l'entreprenariat. Consternée d'apprendre que le Star Gym du Centre Vaima allait être mis en liquidation judiciaire, elle a décidé de racheter le matériel et reprendre le local. Elle sauve du coup deux emplois et la salle de 400 sportifs.

Une nouvelle entreprise ouvre ses portes au Centre Vaima. Elle s'appelle Vaima Fitness Club, et prend la place de Star Gym, qui était en grosses difficultés financières. Pour la découvrir, une journée portes-ouvertes est organisée ce vendredi 8 avril, où toutes les activités proposées par la salle seront gratuites.

Particularité de l'initiative : c'est Miss Tahiti 2003, Heitiare Tribondeau, qui a racheté l'affaire et en est la gérante. Un beau nouveau projet pour cette femme hyperactive qui se lance dans le business alors qu'elle a déjà un travail de cadre pour le groupe Wan et un bébé en route… Entretien.




Heitiare Tribondeau, "l'occasion s'est présentée et c'est vrai qu'on on a du bon matériel, des bons profs"

Tahiti Infos : Bonjour Heitiare, tu viens de racheter le Star Gym du Vaima
Heitiare Tribondeau : " Oui, j'ai racheté Star Gym le 7 mars, sachant que le 8 mars il devait fermer définitivement. J'étais une cliente, et pour moi ça m'arrangeait que ce soit au Vaima et pas à Titioro parce que Titioro, j'étais obligée à chaque fois de traverser la ville…"

Tu t'es donc lancée dans l'entreprenariat, c'est beaucoup de travail
"Surtout que je travaille toujours dans le groupe Wan (rires). Donc c'est vrai que la gérance de la salle de sport, je la fais en plus. Je viens avant 8h et après 17h, et le weekend… C'est ma première entreprise, mais ça devrait aller. Je suis optimiste !"

Donc ça fait un mois que le club a rouvert ?
"En fait ça n'a jamais fermé, c'est pour ça qu'on a racheté le 7. Donc ça va faire un mois que ça a continué de tourner, mais on veut annoncer officiellement le nouveau nom, le nouveau tarif, la nouvelle gérance. J'ai racheté avec mon compagnon, mais c'est moi qui gère. C'est une aventure à deux, comme mon bébé !"

Félicitations ! Et quel sera le nouveau nom de la salle ?
"Ce sera Vaima Fitness Club. Club, parce que ça fait comme si on était membre d'une association ou partie d'une famille. Et les tarifs ont été revus en fonction des clients. Par exemple il y en avait qui ne faisaient que de la muscu, mais payaient un tarif fitness+muscu, donc forcément ils se faisaient un peu léser. Et on a aussi fait un tarif jeune, il faut dire qu'on les voit souvent en ville s'ennuyer, donc si ça peut les occuper…"

D'autres changements de prévus ?
"Déjà, la salle ouvre maintenant à 5h au lieu de 6h, et les cours de fitness commencent à 6h. Sinon pour l'instant, j'attends que mon bébé arrive déjà. Il est prévu pour le 1er août, et après ça je compte lancer des nouveautés, mais si je les dis tout de suite il n'y aura plus de surprise ! Mais j'ai déjà des idées."

Alors pourquoi se lancer dans une salle de sport, au lieu par exemple d'un magasin de perles…
"Alors c'est vrai que ça fait un moment que je voulais entreprendre, et je n'étais pas forcément sur une salle de sport. A la base je suis responsable communication, je fais de la com, du marketing… C'est juste que voilà, je fais du sport et cette occasion s'est présentée. Je me suis dit que cette salle, elle manque juste d'un peu de communication, parce que à côté de ça on a du bon matériel, des bons profs, et on est assez grand public. C'est juste qu'on explique pas assez les concepts et on ne la connait pas trop."

Et en plus c'est ta salle. Si tu ne l'avais pas achetée elle aurait fermée…
(rires) "Et maintenant c'est vraiment MA salle !"

Ça représente combien d'emploi ?
"Alors il y a deux salariés, et à peu près cinq patentés, les profs. Ils ne sont pas que dans cette salle de sport, ils en font d'autres. Et les salariés, il y en a un qui fait l'accueil et qui m'assiste, et l'autre qui est prof. Il est là depuis des années, forcément lui il doit être content, ce n'est jamais facile de repartir de zéro…"

Et combien de sportifs sont concernés ?
"Alors quand j'ai racheté on m'a annoncé 400 membres, maintenant je pense qu'il y en a beaucoup moins. Forcément, quand on parle de liquidation, les gens n'ont pas envie de s'engager et beaucoup ont arrêté leur abonnement. Mais là, avec la journée porte ouverte de vendredi, j'espère les récupérer et qu'ils renouvellent leurs abonnements."

Comment on fait pour gérer une grossesse, une entreprise et un travail en même temps ?
"Écoute, je ne sais pas comment on fait, mais pour l'instant ça se passe plutôt bien. Dans chaque établissement où je suis j'ai quand même une bonne équipe sur laquelle me reposer, et j'ai aussi un partenaire sur qui m'appuyer !"
Vaima Fitness Club vous invte vendredi 8 avril pour une journée portes ouvertes de 6h à 20h30. Ce jour là tous les cours seront gratuits!
Vaima Fitness Club vous invte vendredi 8 avril pour une journée portes ouvertes de 6h à 20h30. Ce jour là tous les cours seront gratuits!

Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Mercredi 6 Avril 2016 à 18:44 | Lu 5575 fois






1.Posté par Info le 06/04/2016 20:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo…et félicitations :)

2.Posté par ariitaia le 07/04/2016 09:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut espérer que les dirigeants du centre Vaima ne vont pas la surcharger au niveau loyer s'ils veulent qu'elle survive.
Tous les loyer du fenua ont baissé sauf ceux des commerçants.
Depuis la concurrence d'internet, ils ne font plus les mêmes marges et ne peuvent plus servir de vache à lait !
Des emplois, et la vie du centre ville sont en jeu.

3.Posté par Toki le 07/04/2016 10:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ariitaia, je te rassure car son compagnon est justement propriétaire ou co-propriétaire du centre Vaima! à mon avis, le loyer ne doit pas être le même que celui demandé aux anciens gérants, c'est d'ailleurs ce qui les a mené à la liquidation, et ça ça doit beaucoup changé la donne du coup.

4.Posté par marine le 07/04/2016 14:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Félicitations à elle, c'est courageux et c'est un très bon exemple pour notre jeunesse. Espérons que le club fonctionne, c'est vrai que les tarifs des fonds de commerce du Vaima sont exorbitants... Sauf quelques passe-droits bien sûr.

5.Posté par Maté le 07/04/2016 19:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est une enfant du Fenua, il faut l'encourager, Bravo Heitiare!!!!

6.Posté par Stephane le 07/04/2016 20:15 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bienvenue dans le monde de l'entreprenariat Heitiare. A n'en pas douter tu sauras en faire une perle 👍
Amitiés
Stephane

7.Posté par Mahearani le 26/04/2016 08:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Félicitation Heitiare ! Que de beaux projets !

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance