Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Mise en place d'un groupe de travail sur les radiofréquences



Mise en place d'un groupe de travail sur les radiofréquences
PARIS, 1 juin 2011 (AFP) - L'Anses, agence de sécurité sanitaire de l'environnement, va mettre en place, sur le thème "radiofréquences et santé", un groupe de travail permanent, et en parallèle "un comité de dialogue", a-t-on appris mercredi.

Cette instance, intronisée le mois dernier, aura pour objectif d'"actualiser annuellement les expertises de l'agence sur la téléphonie mobile et les radiofréquences", selon Dominique Gombert, directeur de l'évaluation des risques à l'Anses.

L'agence, qui s'appelait alors Afsset, avait publié en 2009 une expertise sur les effets sanitaires des radiofréquences qui plaidait pour la réduction des expositions. "N'attendons pas que les signaux deviennent des pathologies pour avancer dans la réduction des expositions !", avait dit alors Martin Guespereau, directeur général de l'Afsset. L'avis de l'Afsset avait suscité de vives critiques des académies de Médecine, des Sciences et des Technologies.

Le groupe de travail sera composé d'une douzaine d'experts scientifiques qui suivront "en temps réel" les publications sur le sujet. Sa première réunion se tiendra si possible avant les vacances d'été.

Il pourra aussi "répondre aux besoins ponctuels d'appuis scientifiques et techniques et proposer notamment des recommandations d'orientations de recherche", selon l'Anses. L'Anses a créé aussi un programme de recherche "Radiofréquences et Santé", piloté par un conseil scientifique dédié.

En parallèle, un "comité de dialogue", qui regroupera associations, collectivités territoriales, opérateurs, syndicats, aura mission "d'éclairer l'agence sur les attentes de la société dans ce domaine". Ce sera "un lieu d'échange, de réflexion et d'information sur les questions scientifiques relatives aux effets potentiels des radiofréquences sur la santé", selon l'Anses.

Il sera présidé par Georges Mercadal, ancien vice-président de la Commission nationale du débat public, et sa première réunion est prévue pour le 15 juin. Il se réunira deux à quatre fois par an.

"L'impact potentiel des radiofréquences sur la santé est l'un des thèmes prioritaires inscrits au programme de travail 2011 de l'Anses", indiquait l'agence lors de l'annonce du lancement du comité de dialogue.

chc/fa/jpa

Rédigé par AFP le Mercredi 1 Juin 2011 à 06:58 | Lu 194 fois





Dans la même rubrique :
< >

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies