Tahiti Infos

Menaces contre des lycées: environ 400 établissements visés via les messageries, selon Belloubet


Miguel MEDINA / AFP
Miguel MEDINA / AFP
Paris, France | AFP | mardi 01/04/2024 - Les menaces d'attentats contre des collèges et des lycées, via la messagerie des espaces numériques de travail (ENT), ont concerné "à peu près 400 établissements visés sur une vingtaine d'académies", a indiqué mardi la ministre de l'Education nationale Nicole Belloubet.

Jusqu'alors, le ministère avait évoqué plus de 150 établissements à Paris et en région visés la semaine dernière par des menaces d'attentats transmises via les espaces numériques servant de lien entre enseignants, élèves et parents. Une vidéo de décapitation a notamment été envoyée à plusieurs établissements.

"Ces messages sont entrés par les comptes personnels de nos élèves. J'ai demandé que soit suspendue la messagerie des ENT pour réinitialiser les comptes, refaire passer des consignes", a déclaré la ministre au micro de RMC/BFM.

Interrogée sur l'horizon de rétablissement de ces messageries, Nicole Belloubet a expliqué que "l'objectif est de suspendre les ENT pendant les vacances de printemps, pour faire les premiers travaux de sécurisation, et de rouvrir après les vacances".

Elle a précisé que ce travail se faisait "en lien avec les collectivités territoriales".

Jeudi dernier s'est tenue une réunion au ministère de l'Education sur la sécurité numérique en milieu scolaire, pour définir "une feuille de route partagée visant à mieux sécuriser les espaces numériques de travail et les logiciels de vie scolaire, à court et moyen terme", selon la rue de Grenelle.  

"Avec les représentants des élus et les éditeurs, nous allons déployer un véritable bouclier numérique", a aussi promis Nicole Belloubet jeudi sur X.

Des plaintes ont aussi été déposées et des enquêtes ouvertes.

Un mineur de 17 ans a été interpellé et placé en garde à vue jeudi à Malakoff dans les Hauts-de-Seine dans l'enquête sur les piratages des plateformes numériques d'établissements scolaires (ENT), a-t-on appris de source proche du dossier et auprès du parquet de Paris.

le Mardi 2 Avril 2024 à 07:10 | Lu 955 fois