Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Matignon soutient le Pays dans sa demande de report des obligations du CGCT



Le président Edouard Fritch, le 14 octobre dernier, avec les députés Maina Sage et Jean-Paul Tuaiva lors de sa rencontre avec le directeur général à l'Outre-mer à Paris.
Le président Edouard Fritch, le 14 octobre dernier, avec les députés Maina Sage et Jean-Paul Tuaiva lors de sa rencontre avec le directeur général à l'Outre-mer à Paris.
PARIS, 9 janvier 2015 - (COMMUNIQUE) - Conformément aux engagements pris par le Premier ministre lors de sa rencontre en octobre dernier avec le président Edouard Fritch, Matignon vient de confirmer qu’il donnera un avis favorable aux amendements au projet de loi sur la "nouvelle organisation territoriale de la République".

Ces amendements ont été déposés au Sénat par le sénateur Vincent Dubois afin de repousser à 2024 les obligations pour les communes en matière de fourniture d’eau potable, d’assainissement et de traitement des déchets.

Le président Edouard Fritch se réjouit de la persistance du dialogue serein et constructif entre la Polynésie française et l’Etat qui a conduit à prendre en compte les préoccupations des communes polynésiennes, lesquelles seront ainsi mieux armées pour faire face à leurs obligations environnementales.

Le texte de loi viendra en discussion au Sénat, à partir du 15 janvier, avant d’être transmis à l’Assemblée nationale.

Rédigé par Communiqué le Vendredi 9 Janvier 2015 à 10:25 | Lu 1202 fois

Tags : CGCT, COMMUNES






1.Posté par zozo le 09/01/2015 13:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est vrai, obliger la population à acheter de l'eau en bouteille, continuer à polluer nos lagons et rivières avec nos déchets et nos eaux usés c'est pas un problème, ça peut bien attendre ! l' indépendance, le nouveau statut, l'indemnisation des essais ça cela ne peut pas attendre!. Dans DIX ans qu'est ce qui aura changé pour les communes ? Il y aura plus de clientélisme ? Il y aura des élus compétents ?Il y aura plus de moyen financier? FLOSSE sera mort ? Après tout puisque nous aimons vivre dans nos déchets, nous baigner dans l'eau de nos toilettes, et faire fructifier ROYALE et VAIMATO pourquoi PARIS nous en empêcherais ! Dans DIX ans le TAHOERA-TAVINI dira que c'est la faute de PARIS si on a pas d'eau potable et des lagons pollués. PARIS aura pas donné les sous !

2.Posté par Le président de "la Polynésie française", des françaises et des français René, Georges, HOFFER le 10/01/2015 22:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tiens, çà existe ça, "un directeur général à l'Outre-mer"?
Et à Paris en plus!
Je croyais que ce ne pouvait être qu'un directeur général à l'Outre-mer des outremer tout au plus hohohohohhoh
Attention ce n'est pas parce que les maquignons se marrent entre eux eu le DROIT au RSA va être alloué aux crève-la-faim français de Tahiti où c'est Marcel Tuihani qui se charge de se mettre à leur niveau de misère pour la photo (voir l'article de ce jour) hohhohoho [email protected]

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 15 Septembre 2021 - 21:13 ​Les Raromata'i contre Tong Sang

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus