Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Matériel de kitesurf saisi : les policiers réagissent



Matériel de kitesurf saisi : les policiers réagissent
MOOREA, le 21/03/2016 - Les membres de la brigade nautique de Moorea qui avait confisqué le matériel des kitesurfeurs à Tiahura la semaine dernière veulent rétablir leur version des faits. Pour ces derniers, l’attitude inconsciente d’un des pratiquants de kitesurf les a poussés à agir pour éviter "tout accident grave".

Après l’article paru dans votre journal, Tahiti Infos du mardi 15 mars 2016, au sujet de la saisie des matériels de Kitesurf à Tiahura, les trois policiers municipaux de la brigade nautique de Moorea, directement impliqués dans cette affaire, ont constaté une vague émotion de protestation au sein de l’opinion publique.

Ils ont tenu à donner leur version des faits. Pour les trois policiers, il s’agissait avant tout d’une matinée comme une autre durant laquelle ils ont effectué leur surveillance dans le lagon de Moorea, en particulier dans les aires maritimes protégées pour veiller au respect de la règlementation.

Arrivés à Tiahura, ces derniers ont aperçu des touristes accompagnés par un prestataire touristique non loin du motu Tiahura. Puis, un kitesurfeur est passé près de ce groupe de touristes. "On savait que c’était très dangereux. On a tenté de l’interpeller, mais il a réussi à prendre la fuite. Il a fait le tour du motu avant de revenir au même endroit à pied pour récupérer son bateau ancré non loin de là. Il nous a fait croire que le kitesurfeur en question n’était pas lui alors que nous l'avions formellement reconnu" raconte Amaru Charley, un des muto’i de la brigade nautique.

Une fois cet épisode passé, cette personne a pris son bateau et s’en est allée.
"On a découvert du matériel de kitesurf sur la plage et on les a emportés en considérant que c’était du matériel abandonné. Mais on n’est pas dupe, on sait très bien que ça lui appartenait. Si toutefois il souhaite récupérer ses affaires, il doit se présenter à la gendarmerie nationale muni de ses pièces justificatives et de sa carte d’identité. Il sera alors obligé d’avouer que c’était bien lui" explique pour sa part, Men Turi chef de la brigade nautique.

Le témoignage du prestataire touristique, qui a souhaité garder l’anonymat, vont dans le sens des déclarations des membres de la brigade nautique. "J’étais effectivement avec un groupe de six ou sept touristes qui se détendaient devant le motu Tiahura. Il y avait à peu près 20 centimètres d’eau. Un kitesurfeur est passé à vive allure au milieu de ces touristes, à moins d’un mètre d’eux. Il était trop près" raconte-t-il.

Le prestataire, étant lui-même un pratiquant de cette discipline, reconnait le niveau avancé de la pratique de l’individu, mais n’excuse en aucun cas son attitude.
"Il avait l’air de bien maitriser les techniques du kitesurf. Mais s’il était tombé, il aurait pu blesser quelqu’un. C’est à cause de ce genre de personne que l’arrêté sur l’interdiction de la pratique du kitesurf dans certaines zones a été mis en place" lance-t-il.

A l'issue de leur intervention les trois policiers municipaux ont décidé de confisquer le matériel du moniteur de l'école de kitesurf, qui donnait des cours non-loin de là à un touriste. "Après ce que l’on a vu au motu Tiahura, on s’est dit qu’il fallait tout de suite intervenir avant que ne survienne un accident", explique Men Turi.

Conscient que cette affaire a relancé la polémique avec les kitsurfeurs, celui-ci assure vouloir juste faire son travail. "On n’est pas là pour interpeller les gens sans raison. Mais on est là pour faire respecter la règlementation vis-à-vis du PGEM (Plan de Gestion et d’Espace Maritime) et des lois du pays concernant nos lagons" précise-t-il.

Ce nouvel "épisode" a poussé le maire Evans Haumani à se justifier pour la énième fois sur cette décision d'interdiction du kite. "J’entends encore dire que la commune de Moorea-Maiao ne veut pas de touristes. Il faut que les gens comprennent bien que l’arrêté interdisant la pratique du kitesurf dans les trois sites de Moorea a été pris pour des raisons de sécurité, et que le projet d’extension de la marina n’a pas été accepté parce que la population de Vaiare n’en voulait pas", conclut-il.

Rédigé par TOATANE RURUA le Lundi 21 Mars 2016 à 17:42 | Lu 5068 fois

Tags : KITESURF, MOOREA






1.Posté par Tuams TUAMS le 21/03/2016 21:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il y a un arrêté et des gens payés pour le faire appliquer, point final ! la liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres et vice versa c'est la vie de société ! Messieurs de la police municipale (sauf à être dans l'illégalité) vous n'avez pas à vous justifier de faire votre travail.

2.Posté par Ah bon! le 22/03/2016 00:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si il y eu un arrêté interdisant quelque chose, il est normal que les mutois interviennent. Les lois doivent être respectées, même si elles sont inappropriées. Sinon, ce n'est plus la peine de les faire voter, et chacun déciderait de ce qui est bon ou pas. (anarchie)
La question était plus de savoir si cet arrêté est justifié.
En lisant l'article, on comprend que Tavana justifie sont arrêté parce que 1 mec a fait (ou refait) une bêtise (la même bêtise qui est à l'origine de l'arrêté)
Il faut discussion/éducation avec les kiters et éviter d'interdire.
Je suis convaincu qu'il faut encourager une pratique corecte du kite.
A-t-on interdit les voitures à cause des accidents? A-t-on interdit la politique a cause des abus de pouvoir?
La solution ne peut venir que des kiter eux-mêmes, dans ces cas, la restriction ne solutionne que rarement le problème.
Il faut continuer de réfléchir et agir en faisant confiance aux kiters.
Vive les sports respectueux!

3.Posté par Lolo le 22/03/2016 02:41 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ils ont des bonnes têtes.
La vie est belle;-)

4.Posté par pola first le 22/03/2016 02:44 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Faudrait peut-être penser à faire des abdos les gars.
Ça fait pas très sérieux pour des professionnels de la sécurité.

5.Posté par Polyno le 22/03/2016 04:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

De bonnes têtes de fêtards!

6.Posté par Attention ! le 22/03/2016 08:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Monsieur le Maire

Si vous aviez fait votre travail correctement, les Kitesurfeurs auraient une zone dédiée depuis longtemps.

Quant à votre PGEM, les Kitesurfeurs ne sont pas les seuls à ne pas le respecter !

C'est bien beau de faire des lois, mais quand elles sont déconnectés de la réalité du terrain.......

D'ailleurs, visiblement il n'y a pas que ces lois qui soit déconnectés !

Maintenant, vous dites que les habitants de Vaiare ne veulent pas de la Marina api.

Avez-vous demandé leur avis aux petits jeunes du CETAD en filière Maritime ?

Vous les laissez se former pour ensuite les priver de leur outil de travail !

Avez-vous oubliez que votre mandat doit se faire dans l'intérêt général de votre ile, et non pas d'un quartier !

7.Posté par teiho le 22/03/2016 08:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Votre commentaire a été modéré, merci de votre compréhension. La rédaction

8.Posté par tutua le 22/03/2016 09:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

habitants de Moorea, changez de maire aux prochaines élections

9.Posté par fucka le 22/03/2016 10:27 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le service communication de la mairie nous prend vraiment pour des cons.....
Pourquoi ils ne disent pas que les saisies sont complètement illégales et que la gendarmerie les a engueulé pour qu''ils redonnent immédiatement le matériel...

10.Posté par marine le 22/03/2016 11:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Lolo, @pola first, @Polyno : quel rapport avec leur tête, avec leur physique ? On leur demande de faire appliquer les textes, pas de choisir quels textes appliquer, ne mélangeons pas les rôles. Ils ont fait leur boulot, merci à eux. Maintenant si vous avez quelque chose à dire contre le texte, et c'est aussi mon cas d'ailleurs, eh bien il faut s'adresser au maire et argumenter pour infléchir sa décision. Si je pense qu'on devrait pouvoir rouler à 130 kmh sur la RDO, je vais m'adresser à un élu, pas enfreindre la loi puis m'en prendre au mutoi qui me verbalise.

11.Posté par Manai le 22/03/2016 11:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ils peuvent aller faire du kit.... au large!

12.Posté par pouicpouic le 22/03/2016 13:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bon la loi c'est la loi, c'est vrai que les kiteurs sont dangereux et très souvent irresponsables. J'ai des noms ! Pleins de p'tit gars qui font les vierges effarouchées et quelques leçons de morale en prime sur ce forum .... Malheureusement, ce sont ces "leaders" (sic) qui représentent les autres Kiteurs , beaucoup plus prudents, modérés et responsables. A cause de ces quelques brebis galeuses qui ont été incapables de la moindre discussion avec les autorités depuis dix ans, ce beau sport est interdit !
Donc, kiteurs responsables et adultes qui cherchent a naviguer et prendre du plaisir plus que à essayer d'épater la galerie en faisant des figures débiles et dangereuses à ras de la plage ( et des enfants) mobilisez vous en premier contre ces guignols pas crédibles qui vous représentent et allez discuter avec les autorités et leurs représentants. Je suis certain que vous obtiendrez raison !

13.Posté par Tam le 22/03/2016 14:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sur la route de Moorea un camion de 12 tonne est passé a vive allure a moins d'un mètre de ma voiture , il avais l'air de bien maitrisé les technique de conduite de son engin , mais si il avait donné un petit coup de volant , il y aurait pus y avoir un accident et des bléssés . Mais le camion a réussi a prendre la fuite , nous étions un groupe de 4 personnes avec un enfant dans la voiture et il est passé aussi près de toute les autres voitures qu'il a croisé . Il est clair que c'est un comportement très dangereux! faut-il faire un arrété tout de suite avant que ne survienne un accident ?
a méditer ....

14.Posté par kitemoz le 22/03/2016 14:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C est bien connu dans le monde entier les policiers courrent apres les kitesurfeurs car ils sont tres dangereux !!!
D ailleurs il y a eu tellement d accident a Moorea qu il faut immediatement arreter toute tentative de naviguation !!
Arretons le delire un kite n est pas une kalachnikov un kiteur n est pas un dangereux malfrat !
Et quand ces messieurs arretent un automobiliste sur le bord de la route pour infraction ils lui prennent sa voiture sans meme lui rediger un PV ????
Saisir le materiel du moniteur de kite alors que l arrete municipal ne le concerne meme pas sans meme lui faire un papier officiel !! C est juste un vol ..
Non au harcelement des sportifs et des touristes a Moorea !!!

15.Posté par Jules le 22/03/2016 15:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo la mairie de Moorea. Pas de kitesurf, pas de marina. Il faudrait interdire aussi les hotels. En effet les touristes ne connaissent pas la Polynesie et peuvent facilement se blesser. Et puis des fois que ca donne du travail a nos enfants, ce serait bien malheureux. Ils vaut mieux qu'ils continuent a trainer dans les quartiers et a dealer le paka...

16.Posté par Bruno FABRE le 25/03/2016 07:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une administration pléthorique au salaire indexé payé par la France pour contrôler un développement populaire rendu inexistant pendant que le développement « officiel » genre Mahana beach se passe de référendum, et propose même de baisser le smic pour ses ouvriers. E muri te nunaa..

17.Posté par tutua le 26/03/2016 09:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

encore une fois vous avez manqué à vos propres responsabilités, la prochaine fois choisissez bien votre maire

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués