Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Masque obligatoire dans les lieux publics clos dès "la semaine prochaine" selon Castex



Paris, France | AFP | jeudi 16/07/2020 - Le décret rendant obligatoire le port du masque dans tous les établissements recevant du public, clos, "en particulier les commerces", entrera "en vigueur la semaine prochaine", a annoncé le Premier ministre Jean Castex jeudi au Sénat.

"Nous envisagions une entrée en vigueur de ces dispositions le 1er août", a rappelé le Premier ministre. "J'ai compris que cette échéance apparaissait tardive (...) le décret entrera donc en vigueur la semaine prochaine", a-t-il indiqué lors de sa déclaration de politique générale devant les sénateurs.

Le texte devrait être prêt "d'ici lundi ou mardi" a précisé un peu plus tard le ministre de la Santé Olivier Véran devant l'Assemblée nationale.

"Mais avant même un décret, la vigilance, l'esprit de responsabilité et de citoyenneté des Français ne nécessite pas de décret. J'encourage et j'invite l'ensemble des Français à sans délai, sans attendre la parution d'un décret et sans que l'obligation soit inscrite dans le marbre, à porter un masque dans tous les lieux clos quels qu'ils soient, et quand ils sont regroupés encore davantage," a insisté le ministre.

Il a toutefois "rappelé que porter un masque ne protège pas en soi et qu'il faut conserver de la distanciation sociale, il faut se laver les mains, utiliser du gel hydroalcoolique, il faut changer son masque, le porter correctement. Tout cela est un travail de vigilance de tous les instants absolument nécessaire, surtout à l'heure ou un certain nombre d’indicateurs tendent à montrer qu'il y a des signes de résurgence ça et là du virus".

L'annonce le 14 juillet par Emmanuel Macron de l'obligation de porter un masque dans les "lieux publics clos" à partir du 1er août avait réjoui ceux qui plaidaient pour cette mesure, mais ils réclamaient son application sans délai et y compris sur les lieux de travail.

M. Castex a précisé que "dans les locaux dits professionnels, cela suppose une évolution des protocoles sanitaires régissant les activités concernées".

Par ailleurs, concernant les tests, M. Véran a assuré que "nous allons atteindre la barre des 400.000 tests (et) nous sommes capables d'en faire bien d'avantage, et même un million s'il le fallait". 

le Vendredi 17 Juillet 2020 à 06:09 | Lu 114 fois





Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected] D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus