Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Marche pour le climat : 200 jeunes mobilisés



PAPEETE, le 15 mars 2019. Près de 200 jeunes, lycéens et étudiants, étaient réunis ce vendredi sur l'avenue Pouvanaa a Oopa pour manifester contre le réchauffement climatique. "Au final nous sommes la future génération. C'est notre fenua, notre avenir et il faut que l'on réagisse maintenant", insiste Nanihere, élève au lycée Gauguin.



"Une grève de l'école pour le climat." En France et dans le monde, les jeunes et plusieurs organisations se mobilisent ce vendredi pour protester contre le réchauffement climatique et l'inaction des gouvernements pour l'environnement.


Au fenua près de 200 jeunes, lycéens et étudiants, se sont mobilisés pour cet événement. Beaucoup d'entre eux avaient préparé des pancartes affichant des messages comme : "La Terre peut se passer de nous mais nous ne pouvons pas nous passer d'Elle", "la mer monte mais j'ai pas pris piscine au bac", ou encore, "le climat change pourquoi pas nous."


Le cortège a ensuite marché dans les rues de Papeete. En se rendant d'abord à l'assemblée territoriale, puis devant les grilles de la présidence dans le but de remettre aux autorités du Pays un document regroupant leurs recommandations. On pouvait y retrouver entre autre une proposition pour mettre en place un système de "vélib", la transformation de la ville de Papeete en ville piétonne, ou encore l'amélioration des transports en commun.

D'autres se sont ensuite placés au niveau du monument aux morts avec leurs pancartes pour alerter les passants et les automobilistes.

Au milieu de cette foule on retrouve un professeur d'histoire-géographie du lycée de Papara. Il confie : "Lors de mes cours on aborde des thématiques comme le développement durable. Il faut pouvoir se nourrir durablement, produire durablement, économiser l'eau et qu'il existe aujourd'hui des modèles de sociétés durables. En leur enseignant tout ça il est difficile de ne pas leur dire de s'impliquer pour une cause planétaire et de participer à cette marche."




PAROLE A

Nanihere, Vainui et Pierre-Jean, élèves au lycée Paul Gauguin
"On veut réagir avant qu'il soit trop tard"


Grâce à internet et les réseaux sociaux on peut voir très clairement l'effet que la pollution a sur le climat. La fonte des glaciers, le réchauffement climatique, les coraux qui meurent,…. Ce sont des phénomènes qui prennent  de l'ampleur au fil des années, et ça nous touche vraiment. Parce qu'au final nous sommes la future génération, c'est notre fenua, notre terre et notre avenir, et on veut réagir maintenant avant qu'il soit trop tard.
 
L'un de nos professeurs nous a dit que c'était en étudiant qu'en allait pouvoir sauver le monde. Après il y a différente façon de le sauver aussi. Déjà commencer à ramasser tous les déchets qui trainent ici et là. Ce sont des petits gestes mais si tout le monde s'y met ça peut faire la différence.
 
On espère que cet événement va permettre de mobiliser de plus en plus de jeune pour cette cause. Nous de notre côté on va essayer de changer nos comportements. Par exemple lorsqu'on se balade en ville ou ailleurs, ramasser les déchets qui trainent.

Poerani, élève au lycée Paul Gauguin
"Sur internet on peut trouver des chiffres très alarmants sur le réchauffement climatique"


Je participe à cette journée pour faire comprendre à la jeunesse polynésienne et même du monde entier, de faire des actions pour préserver la planète et l'environnement pour offrir un monde meilleur à nos enfants.
 
Sur internet on peut trouver des chiffres très alarmants sur le réchauffement climatique et ses conséquences. Ca augmente beaucoup trop et cela va trop vite.
 
C'est encourageant de voir beaucoup de monde à cette manifestation. Cela veut dire que les gens, que les jeunes se sentent concernés et impliqués dans cette cause. J'ai informé mes parents de mes intentions de participer à cette manifestation. Ils l'ont très bien pris parce qu'ils savent que ça concerne notre avenir.

Hana, élève au lycée Tuianu Legayic de Papara
"J'essaye de sensibiliser mes parents à cette cause"


Un jour notre professeur nous a montré une vidéo qui présentait Greta Thunberg jeune écologiste suédoise. Elle nous a vraiment inspirés. Et donc avec des camarades on s'est dit qu'il fallait absolument que l'on participe à cette marche. J'essaye de sensibiliser mes parents à cette problématique mais ils ne prennent pas trop conscience. Je leur ait dit qu'il ne fallait plus trop acheter de bouteilles en plastique. Ou encore que ça ne sert à rien de prendre un sac plastique pour une carotte. J'essaye de mon côté d'adopter un mode de vie plus respectueux de l'environnement.

le Vendredi 15 Mars 2019 à 11:48 | Lu 1771 fois





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 20 Juillet 2019 - 21:15 Kevin Ceran-Jerusalemy est le Aito 2019

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués