Tahiti Infos

Mangareva veut protéger ses oiseaux


Le Tavake, ou phaeton à bec jaune ©Manu SOP
Le Tavake, ou phaeton à bec jaune ©Manu SOP
Mangareva, le 13 Juin 2022 - L’association Toromiki no Mangareva a dispensé dimanche sa première journée de formation afin de sensibiliser la population à la protection des oiseaux de l’île.
 
Dimanche, l’association Toromiki no Mangareva en partenariat avec l’association Manu-SOP a organisé sa première journée de formation à la mairie de Rikitea, en compagnie de Tehani Withers, représentante de l’association Manu-SOP. Une journée ayant plusieurs objectifs, notamment la sensibilisation de la population à la protection des espèces aviaires de Mangareva. En mission sur l’île depuis la semaine dernière pour l’éradication des rats, sur une île des Gambier, Tehani a pu constater l’engouement de la population pour la cause : “J’étais contente de voir autant de monde intéressé par la formation, car aujourd’hui nous avons perdu beaucoup de connaissances vis-à-vis des oiseaux et le plus ils pourront apprendre, le mieux ils pourront protéger.”

Au total, ils étaient 21 personnes à assister aux enseignements, d'abord avec une partie théorique, puis une partie pratique. La matinée a tout d’abord été consacrée à l’identification des différentes espèces présentes sur l’île, au suivi possible et à la protection de celles-ci face aux différentes menaces. Parmi les espèces des Gambier : le Karako (Puffin de Baillon), le Kokokoko (Puffin de la nativité), le Koputu (Pétrel de Hérald) ou encore le Tavake (Phaeton à bec jaune).
 
L’après-midi, un groupe a pu procéder à une sortie de terrain sur le mont Mokoto. Là, ils ont pu observer des pétrels de Hérald qui sont présents pendant la période de reproduction, en hiver austral  de mai à septembre. Leur population est estimée à environ 50 individus, un effectif en diminution à cause des espèces envahissantes (chats harets, chiens, rats, etc.). Ils ont également pu voir des phaetons à bec jaune. Un autre groupe s'est intéressé à l’organisation des actions pour les festivités de juillet. L’association, à la demande du comité des fêtes des Gambier, assurera le 11 juillet des ateliers de prévention face aux menaces contre les oiseaux et participera au défilé du 14-Juillet.
 
Prise de conscience générale
 
Pour la présidente du comité des fêtes des Gambier, Iolanie Raoulx Boosie-Mu, il s’agit d’une prise de conscience générale par toute la population : “La journée a été déjà très instructive car c’est très important de réapprendre les connaissances qu’avaient auparavant nos ancêtres.” Une formation bien accueillie par les nouveaux membres de l’association, comme Stéphane Paeamara : “C’est une formation enrichissante car on a appris à reconnaître les oiseaux avec leur nom mangarevien, français et scientifique… C’est important surtout pour moi qui suis pêcheur et qui ai besoin des oiseaux pour me repérer. C’est important de pouvoir connaître et protéger nos oiseaux."
 
D’après la présidente de l’association, la formation sera articulée en trois périodes. L’une en juin, une autre en août et une dernière en novembre, comme elle l’explique : “Le but de cette séparation est d’observer différents oiseaux selon les saisons mais aussi de former un plus grand nombre de personnes à chaque fois. Pour le bureau, il s’agit d’une première phase réussie car les commentaires sont positifs et surtout les membres sont tous volontaires et emballés de pouvoir participer à un tel projet…Nous souhaitons remercier l’OFB qui nous a permis de mener à bien ce projet.”

Une vingtaine de participants a suivi la formation de sensibilisation à la protection des oiseaux.
Une vingtaine de participants a suivi la formation de sensibilisation à la protection des oiseaux.

Koputu Pétrel de Hérald ©Fred_JACQ
Koputu Pétrel de Hérald ©Fred_JACQ

Le Tavake, ou phaeton à bec jaune ©Manu SOP
Le Tavake, ou phaeton à bec jaune ©Manu SOP

Rédigé par Shana Boosie-Mu le Lundi 13 Juin 2022 à 16:19 | Lu 636 fois