Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Malaisie: un millier de machines de minage de bitcoins détruites au rouleau-compresseur



Dennis Wong / Courtesy of Dennis Wong / AFP
Dennis Wong / Courtesy of Dennis Wong / AFP
Kuala Lumpur, Malaisie | AFP | vendredi 22/07/2021 - La police malaisienne a imaginé un moyen spectaculaire d'afficher sa détermination dans la lutte contre le vol d'électricité en détruisant au rouleau-compresseur plus d'un millier de machines de minage de bitcoin -une activité très énergivore- qui avaient été saisies lors de descentes de police.

Ces machines, d'une valeur estimée à 5,3 millions de ringgit (1,1 million d'euros) avaient été découvertes lors de plusieurs opérations de police sur l'île de Bornéo entre février et avril.

Au total, huit personnes ont été arrêtées pour avoir volé l'équivalent de 1,7 million d'euros d'électricité en branchant illégalement ces machines très gourmandes en énergie sur le réseau général, selon la police.

"Les mineurs de cryptomonnaies volent l'électricité", a dénoncé Hakemal Hawari, un haut responsable de la police de la ville de Miri, dans le nord de la partie malaisienne de Bornéo.

"Leurs agissements sont dangereux, non seulement pour les vies humaines, mais aussi d'un point de vue matériel, car ils peuvent provoquer des coupures de courant."

Les 1.069 machines servant au minage ont été déposées la semaine dernière sur un parking de Miri avant d'être détruites au rouleau-compresseur.

Six des personnes arrêtées ont été condamnées pour vol d'électricité et incarcérées pour six mois.

Le bitcoin repose sur des blocs de transactions codées et authentifiées s'ajoutant les uns aux autres. Ces blocs sont produits par de puissants ordinateurs qui doivent résoudre des équations dont la complexité augmente à mesure que la valeur de la monnaie augmente, rendant ainsi plus compliquée sa production.

Or, que ce soit pour la production de bitcoins ou pour les transactions, les échanges se font via les "mineurs", des entreprises ou des particuliers, eux-mêmes rémunérés en cryptomonnaie et donc encouragés à produire quand sa valeur augmente, ce qui nécessite d'énormes consommations d'énergie.

le Vendredi 23 Juillet 2021 à 03:03 | Lu 494 fois





Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected] D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 15 Septembre 2021 - 05:58 Intelligence artificielle: l'ONU appelle à la prudence

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies