Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Maina Sage, premier cas de coronavirus au fenua



Tahiti, le 11 mars 2020 - Le président du Pays Edouard Fritch a annoncé hier à l'occasion d'un point presse à 11 heures qu'un premier cas de coronavirus avait été diagnostiqué en Polynésie française. C'est la députée Maina Sage qui a été testée positive au virus mardi soir.
 
A l’occasion d’un point presse organisé en urgence à la présidence, hier à 11 heures, le président du Pays, Edouard Fritch, accompagné du ministre de la Santé, Jacques Raynal, a annoncé qu'un premier cas de coronavirus avait été diagnostiqué en Polynésie française. C'est la députée Maina Sage qui a été testée positive mardi soir, trois jours après son retour de métropole samedi dernier. Edouard Fritch a expliqué que la députée avait consulté un médecin généraliste avant son départ et que son examen s’était révélé non-concluant. Maina Sage a donc embarqué pour rentrer au fenua. Ce n'est que dimanche que les premiers symptômes de la maladie sont apparus. La députée a été testée lundi et ses résultats ont été connus mardi soir à 20 heures.

Edouard Fritch a indiqué que les personnes qui avaient côtoyé la députée ont été placées en confinement, comme Maina Sage qui est actuellement en isolement à son domicile. Le ministre de la Santé, Jacques Raynal, s'est dit “optimiste” au sujet de l'état de santé de la députée : Ses jours ne sont pas en danger, elle va bien, elle ne présente pas de signe pathologique particulier. Elle se sentait effectivement fatiguée mais elle avait mis ça sur le compte du voyage”. Il a également précisé que “la petite dizaine de personnes” ayant voyagé au contact de Maina Sage devait encore être identifiées pour être examinées.
 
Aujourd'hui, rien que des mesures de détermination
 
Le conseil des ministres qui devait se tenir hier a été reporté, et le ministre de la Santé a expliqué que pour le moment, le gouvernement est “dans l'attente” et que la Polynésie entrait en stade 1 de l'épidémie. “C'est-à-dire que nous sommes en alerte maintenant dû à la présence avérée du virus sur le territoire. On sait qu'il est présent”. En effet, le ministre a précisé que “la stratégie qui consistait dans un premier temps à empêcher l'arrivée du virus sur le territoire, maintenant, elle va consister à éviter autant que faire se peut  la diffusion sur virus à l'ensemble du territoire”.

En effet, l'essentiel des mesures qui seront prises dans les prochains jours “concernent surtout les personnes qui sont testées positives comme Mme Sage, et également les personnes avec qui elle a pu être en contact rapproché puisque le mode de diffusion de ce virus ne se fait que dans ce cadre de contact rapproché”. Ces personnes devront “subir des tests de détermination”. Elles seront donc contrôlées par le Bureau de veille sanitaire et, si besoin est, mises à l'isolement pour quatorze jours. Le ministre prévient donc : "Il faudra attendre un peu puisque si le contact a été effectué en début de semaine, donc depuis lundi, il faut quatre à cinq jours pour détecter le virus dans les prélèvements qui vont être faits. Donc avant la fin de cette semaine, nous n'aurons pas de détermination de nouveau cas parmi les personnes-contacts.” Les équipes de santé sont donc mobilisées pour ces examens, bien que le Pays attende de voir ce qui adviendra dans les prochains jours “puisqu'il est bien trop tôt pour dire qu'on arrive à contraindre le virus dans le périmètre dans lequel il est à l'heure actuelle ou s'il s'est déjà diffusé”.

Pour le moment, aucune mesure supplémentaire n'a été mise en place. “Je pourrai peut-être vous en dire plus demain lors du rendez-vous habituel", a conclu le ministre.

Edouard Fritch : "J’invite la population à éviter les déplacements à l’extérieur du Pays"

"Je vous ai annoncé la semaine dernière que je vous informerai dès qu’un cas de Covid-19 serait déclaré en Polynésie française. C’est aujourd’hui le cas. Il s’agit de Maina Sage qui a été testée positive mais elle ne présente pas de symptômes extérieurs. Je l’ai eu au téléphone ce matin. Elle se porte bien et est confinée à son domicile.
 
Comme vous le savez, elle a participé à la commission de l’Assemblée nationale en compagnie du ministre Franck Riester qui est lui-même confiné. Elle est de retour sur le territoire polynésien depuis le 7 mars 2020. 
 
Elle a vu un médecin avant de rentrer qui n’a rien détecté. Mais compte-tenu du nombre de cas en France et à l’Assemblée nationale elle s’est signalée lundi matin pour être dépistée.
 
Des investigations sont en cours pour retracer son parcours sur le territoire depuis son retour. Les services de santé sont également mobilisés pour identifier et retrouver les personnes avec lesquelles le patient a été en contact et déterminer si elles ont été infectées ou non. Par précaution, ces personnes feront également l’objet d’un confinement visant à limiter la propagation du virus.
 
L’action de vigilance et de surveillance se renforce aujourd’hui. Avec ce cas confirmé sur le fenua, nous passons en phase 1 dont l’objectif est de freiner la propagation du coronavirus sur le territoire. 
 
Mais je veux dire à nouveau qu’il faut garder raison et ne pas céder à la panique. Aujourd’hui, il s‘agit d’un cas isolé qui a été immédiatement pris en charge et le travail des autorités publiques de la Polynésie française et de l’État vise à éviter une contamination plus étendue. Tous les acteurs de terrains et tous les ministères participent au dispositif médical adapté à la détection, à l’isolement et aux soins immédiats des possibles cas futurs.
 
J’invite la population à éviter les déplacements à l’extérieur du Pays
 
Une coordination Etat-Pays permet de faire un point chaque jour sur l’avancée de la situation sur le fenua et toutes les dimensions de la propagation du virus sont prises en compte avec la mobilisation de tous les ministères."

Rédigé par Ariitaimai Amary le Mercredi 11 Mars 2020 à 11:07 | Lu 27365 fois

Tags : CORONAVIRUS




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus