Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Mails de Donald Trump Jr: des "inventions", selon l'intermédiaire russe présumé



Le fils aîné de Donald Trump a admis mardi avoir rencontré l'an dernier une avocate russe, Natalia Vesselnitskaïa.
Le fils aîné de Donald Trump a admis mardi avoir rencontré l'an dernier une avocate russe, Natalia Vesselnitskaïa.
Moscow, Russie | AFP | mercredi 12/07/2017 - Le milliardaire russe Aras Agalarov a qualifié mercredi d'"inventions" le contenu des mails dévoilés par le fils aîné du président américain, où un manager britannique affirmait en 2016 qu'il pouvait aider l'équipe Trump à discréditer Hillary Clinton avec des dossiers russes compromettants.
"Ce sont des inventions ! Je ne sais pas qui les a inventées et ce que Hillary a à voir avec ça", a déclaré Aras Agalarov dans une interview à la radio russe Business FM, évoquant les informations qu'il aurait été prêt à révéler à Donald Trump Jr, selon les mails dévoilés mardi par Donald Trump Junior.
Aras Agalarov est l'un des protagonistes russes du dernier scandale visant Donald Trump, son équipe de campagne et les éventuels liens ou collusions avec la Russie.
Donald Trump Jr dit avoir reçu en juin 2016 des mails de Rob Goldstone, ami britannique de la famille, ancien journaliste de tabloïd et manager, lui indiquant que le père d'un chanteur de pop russe dont il s'occupait pouvait fournir des dossiers compromettants sur Hillary Clinton.
Le mail désigne le chanteur russe Emin Agalarov, dont Rob Goldstone est le manager, et Aras Agalarov, père du chanteur et présenté comme un proche de Iouri Tchaïka, procureur général de Russie, un poste clé et sensible.
Interrogé, Aras Agalarov dément être familier du Britannique. "Je ne le connais pas vraiment. Il a travaillé avec Emin à une période comme manager, il faisait de la promotion aux Etats-Unis ou quelque chose comme ça", a déclaré le milliardaire russe.
M. Agalarov a par ailleurs précisé ne pas connaître Donald Trump Jr. "C'est Emin qui le connaît, pas moi. Nous avions organisé le concours de Miss Univers ensemble (à Moscou en 2013) et des contacts ont eu lieu à cette époque", a-t-il expliqué.
A la tête d'une fortune estimée à près de deux milliards de dollars, Aras Agalarov est le patron de la holding Crocus Group, spécialisée dans la construction et l'immobilier commercial.
Le fils aîné de Donald Trump a admis mardi avoir rencontré l'an dernier une avocate russe, Natalia Vesselnitskaïa, qui lui avait été présentée par Rob Goldstone comme une émissaire du gouvernement russe en possession d'informations potentiellement compromettantes sur Hillary Clinton.
Natalia Vesselnitskaïa est l'avocate de la société Prevezon Holdings qui appartient à Denis Katsyv, fils de Piotr Katsyv, vice-président de la compagnie des chemins de fer russes (RJD) et haut-responsable de la région de Moscou. 
En juin 2016, Prevezon Holding était poursuivie aux Etats-Unis pour blanchiment d'argent dans le cadre de l'affaire Magnitski. Une loi américaine du nom de cet avocat russe mort en prison après avoir dénoncé un scandale financier en Russie prévoit des sanctions financières contre les fonctionnaires russes suspectés d'être impliqués dans sa mort.
En rétorsion, Moscou a adopté une loi interdisant les adoptions d'enfants russes par des citoyens américains. Natalia Vesselnitskaïa a aussi fait du lobbying en Europe et aux Etats-Unis contre les sanctions occidentales prises contre la Russie dans le cadre de l'affaire Magnitski. 
Dans un message du 3 juin 2016, M. Goldstone informait Donald Trump Jr que le procureur général de Russie, Iouri Tchaïka, avait proposé à Aras Agalarov de "donner à la campagne Trump des informations et documents officiels qui incrimineraient Hillary et ses transactions avec la Russie et qui seraient très utiles à votre père".
"Ce sont évidemment des informations de très haut niveau et sensibles, mais qui font partie du soutien de la Russie et de son gouvernement pour M. Trump", écrit Rob Goldstone. "S'il s'agit bien de cela, j'adore (l'idée), surtout plus tard cet été", a répondu Donald Trump Jr.

le Mercredi 12 Juillet 2017 à 02:32 | Lu 271 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus