Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Mahina : Le coup de gueule d'un sinistré "oublié"



Avec les intempéries de décembre, le nouvel enrochement a disparu. Sur cette photo, on aperçoit l'ancien enrochement et aujourd'hui, la famille Tumg n'est pas à l'abri en cas de nouvelles crues
Avec les intempéries de décembre, le nouvel enrochement a disparu. Sur cette photo, on aperçoit l'ancien enrochement et aujourd'hui, la famille Tumg n'est pas à l'abri en cas de nouvelles crues
MAHINA, le 07/03/2016 - Léo Tumg vit en bord de rivière dans la vallée de Ahonu, avec sa petite famille. Le 12 décembre dernier, sa terrasse est détruite et ses plantations partent avec la rivière en crue. Depuis ces intempéries, ils vivent dans la crainte, puisque le lit de la rivière se retrouve près de leur maison. Ne faisant pas partie de la liste des sinistrés, il se dit "oublié". Du côté de la mairie, on assure qu'un enrochement sera réalisé prochainement par l’Équipement.

Ils vivent près de la rivière depuis 20 ans, mais lors des intempéries de décembre, Léo Tumg a perdu 10 mètres de son terrain. "La terre est partie lors des dernières intempéries et ce que l'on voit maintenant, c'est l'ancien enrochement. En 1998, après l'éboulement, il y a eu un nouvel enrochement et nous avons gagné 10 mètres, ce qui représentait 400 m² de surface sur mon terrain. Aujourd'hui, j'ai tout perdu, ma terrasse, ma plantation de bananiers, citronniers…", déplore-t-il

Léo Tumg vit dans la crainte depuis près de trois mois, avec sa femme et son fils de 19 ans. Lorsqu'il ouvre la porte de sa cuisine, il se retrouve au-dessus de la rivère.

Aujourd'hui, il se sent impuissant face à cette situation. "Depuis trois mois, aucun service compétent n'est venu me voir pourtant j'ai été recensé le jour des intempéries. En février, j'ai revu le maire et il m'a dit qu'on m'avait oublié", explique-t-il.

Des mots qui pèsent encore dans l'esprit de ce père de famille, qui ne sait plus vers qui se tourner. "Quand je vais au travail, je donne des consignes de sécurité à mon fils. Si l'eau monte à partir du deuxième enrochement, il faut se préparer à partir", dit-il.

À l'aube de ses 41 ans, ce père de famille est fatigué. "J'ai suis en repos parce que je ne supporte plus cela. J'en deviens malade".

Du côté de la municipalité, les nouvelles ne sont pas bonnes. "Ils ne sont pas prioritaires parce que leur maison n'a pas été endommagée physiquement", explique le maire de Mahina, Damas Teuira (retrouvez son interview ci-dessous).

Des travaux de sécurisation des berges devraient voir le jour d'ici peu. Le ministère de l’Équipement finalise le calendrier de ces travaux qui devra être présenté demain après-midi à 14 heures à la dernière réunion de la Commission d'attribution des aides aux sinistrés.

Léo Tumg
Sinistré "oublié" de Ahonu

"Quand je suis là, ma petite famille dort"


Vous vous sentez mis à l'écart ?

"J'ai une petite famille, un garçon de 19 ans et ma femme, et aujourd'hui, je suis dans un service décalé 24h/24 à l'aéroport international et quelques fois de minuit à 7 heures du matin, je suis obligé de quitter ma petite famille même si la rivière est en crue. J'ai pensé qu'à travers la presse, le maire mettra quelque chose en place pour moi. Je veux qu'on respecte la sécurité de ma petite famille parce qu'aujourd'hui, ça craint. Je suis d'accord à être le dernier sinistré mais si on ne fait rien pour ma petite famille et bien là, je ne suis pas d'accord. Là, c'est un coup de gueule parce qu'il y a eu des drags et ils n'ont même pas pris contact avec moi. Tout ce que je voulais c'est qu'on sécurise la berge, mais ils n'ont rien fait.
Je voudrais connaître les projets du gouvernement, si demain, on me dit : Léo, on a un terrain pour toi, euh on verra de ce côté-là.
"

Si on vous propose de déménager, vous seriez d'accord ?

"Oui et non. Oui pour la sécurité de ma petite famille et non parce que j'ai vécu ici pendant 20 ans, mon fils a grandi ici, c'est sentimental. Je suis chef d'équipe à l'aéroport. Tout ce qui touche à la prévention fait partie de mes fonctions. Je voudrais bien reprendre les 10 mètres de l'époque, rétablir la rive. Quand je suis là, ma petite famille dort."


Damas Teuira
Maire de Mahina

"Il ne fait pas partie de la liste des sinistrés urgents à traiter"


Quel est votre point de vue sur ce cas particulier ?


"J'ai effectué des visites sur le terrain, quelques jours après les intempéries de décembre et concernant cette famille, on s'est aperçus qu'ils ne sont pas prioritaires parce que sa maison n'a pas été endommagée physiquement. Donc, il ne fait pas partie de la liste des sinistrés urgents à traiter, et en tout cas, pas sur la Commission d'attribution d'aides des sinistrés, la CAVC, qui doit se réunir pour la dernière fois, cet après-midi à 14 heures. Par contre, la zone où il habite fait partie des zones qui seront enrochées par l’Équipement. Pour l'instant, il y a juste une opération de sécurisation des berges tout le long de la rivière, après il y a aura des opérations d'enrochements pour consolider les berges et aujourd'hui, après avoir discuté avec le ministre de l’Équipement, ils sont en train d'étudier les zones, sur Ahonu notamment, à enrocher parce qu'il me semble que ce n'est pas la totalité de la vallée, mais uniquement les points sensibles aux inondations. Je n'ai pas la carte définitive, ni le calendrier des travaux. L’Équipement travaille dessus."

La maison de Léo Tumg est au bord de l'ancien enrochement, on n'est pas à l'abri de nouvelles crues. Est-ce que c'est décent d'habiter dans cette maison ?

"C'est toute la problématique des constructions sur les berges des rivières. Toutes les personnes qui sont sinistrées aujourd'hui ne pourront pas prétendre à un nouveau permis de construire. Les maisons qui ont été endommagées ont perçu des aides, en tout cas, pour les familles qui font partie de la liste des sinistrés. Mais ce monsieur-là ne figure pas sur cette liste, donc il n'y a pas d'aides pour lui, bien que je conçois qu'il habite sur une zone sensible."

Doit-il quitter son terrain ?


"Juridiquement, il doit sortir, mais humainement où va-t-il aller ? Je ne vais pas en tant que maire le déloger parce que c'est toute sa vie qui est là-bas. Il fait partie de ces nombreuses familles qui habitent tout le long. Il y en a à Ahonu mais il y'a aussi à Orofara. Il y a encore pire chez nos voisins de Hitia'a o te Ra, aux Trois Cascades, ils sont en plein dans cette problématique. Déloger des familles aujourd'hui alors qu'il y a beaucoup d'emplois qui ont été supprimés, ce n'est pas une bonne idée."

Il n'a pas été oublié alors ?

"Non, mais les travaux d'enrochements ne se feront pas tout de suite, c'est en programmation puisque j'ai vu cela avec le ministre de l’Équipement qui travaille sur le calendrier concernant les enrochements à réaliser sur l'île de Tahiti."


Rédigé par Corinne Tehetia le Lundi 7 Mars 2016 à 17:20 | Lu 3065 fois

Tags : MAHINA, SINISTRES






1.Posté par Carine le 07/03/2016 21:35 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pourquoi lui il a pas d''aide alor que les autre son meme pas dans le besoin

2.Posté par moche mais bon... le 07/03/2016 21:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ben oui mais cette maison a ete faite sans trop reflechir(ni permis non plus...), je veux pas jeter la pierre mais y a un bouquin tres connu qui dit ne fait pas ta maison sur le lit de la riviere....c est moche mais il est encore temps de prendre les toles et les changer de cote...bon courrage...

3.Posté par Maho'''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' le 07/03/2016 22:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bon courage, frangin, il faut se défendre et se protégé, prend soin de ta famille.

4.Posté par Hans Van Barneveld le 08/03/2016 07:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

" Il ne fait pas partie de la liste des sinistrés urgents à traiter" ??

On joue sur les mots sur son cas !!

A voir la photo c'est impressionnant ! ... son habitation ne va pas tarder à tomber dans la rivière !

Quelle angoisse pour cette famille dés qu'il va se remettre à pleuvoir !

5.Posté par Pataha Noa le 08/03/2016 07:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si je comprends bien, ce Mr pousse un coup de gueule parce que la nature l'a ramené dans la situation dans laquelle il était avant 1998, époque à laquelle il avait construit sa maison. Donc de quoi se plaint-il? L'enrochement de 1998 lui avait fait gagner 400 m² de terrain en bonus (d'ailleurs, ce terrain n'était pas à lui s'il a été gagné sur le lit de la rivière). Ce bonus est perdu aujourd'hui. Pas une raison pour exiger de le récupérer aux frais de la princesse et pousser des coups de gueule. Est-ce qu'il a un permis de construire au moins?

6.Posté par simone grand le 08/03/2016 08:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est le moment ou jamais de revoir la Délibération n° 2004/34-APF du 12 février 2004 portant composition et administration du domaine public en Polynésie française.
Cette délibération pose des problèmes en apportant des solutions qui posent d'autres problèmes et elle contrevient à la déclaration universelle des droits de l'homme car entre autre, elle donne un pouvoir exorbitant à des agents du service de l'équipement qui délimitent les propriétés sans tenir compte des titres et sans discussion possible.
Une lecture de ce texte pourrait conclure à ce que ce sinistré n'était pas chez lui sur cette enrochement gagné sur la rivière. Mais comme certains articles disent le contraire de ce que disent d'autres articles du même texte, c'est la confusion.

7.Posté par brainless le 08/03/2016 09:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comme d'hab les cassos qui poussent un coup de gueule, quand tu fais des constructions sauvages au bord d'une rivière faut juste être débile, ce n'est pas ça protéger sa famille.
Donc pour résumer tu construits sur un terrain qui ne t'appartient pas sans permis de construire, l'équipement fait un remblais tu "gagnes 400 m2" de terrain, la crue enlève ces 400m2 et tu gueules, et ensuite je cite :

" si demain, on me dit : Léo, on a un terrain pour toi, euh on verra de ce côté-là."

C'est du juste hallucinant de lire ça.
Non mais t'as un CDI tu peux faire un crédit depuis 20 ans que tu squattes, faut arrêter cet assistanat. Tu n'es pas dans le besoin tu es chef d'équipe à l'aéroport .

Et le maire de dire : "C'est toute la problématique des constructions sur les berges des rivières. Toutes les personnes qui sont sinistrées aujourd'hui ne pourront pas prétendre à un nouveau permis de construire."

Ah parce que il y a des permis de construire qui sont délivrés dans des zones inondables et en bord de rivière?? Ah ce que tu ne ferais pas pour gagner un électorat ...

8.Posté par Cool Ruler le 08/03/2016 09:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien d'accord avec les commentaires 5 et 6. D'autant que chef d'équipe à l'aéroport devrait permettre à l'intéressé de faire un petit emprunt pour acheter, ou louer une habitation ...

9.Posté par marama le 08/03/2016 11:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

test

10.Posté par zozo le 08/03/2016 12:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il a un boulot bien payé et stable, un terrain, une maison à lui depuis 20 ans et ce monsieur n'a pas juger utile de s'assurer ? faut arrêter !!! le pays doit aider ceux qui n'ont rien (rappellez vous cette petite qui vivait dans une cabane avec son père) . Ras le bol de ces privilégies qui râlent quand ils doivent payer les conséquences de leur betise. Il a qu'à déplacer sa maison à ses frais ou déménager en location et cultiver sur son terrain! au moins il aura pas de problème d'irrigation .Et si il a pas de permis de construire il faut raser sa maison et porter plainte pour mise en danger de sa famille !!! Encore un qui vit sur une autre planète ou qui profitait à fonds avec le sherif . les assurances ça existe !

11.Posté par marie le 08/03/2016 14:03 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le problème dans ce cas la... C''est que le permis de construire a été donné sans même prendre en compte la zone d''habitat, et par la mairie en personne... Est-elle incompétente ou simplement inintelligente ?

12.Posté par Marcel le 08/03/2016 14:23 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le permis de construire a été donner, et par la mairie en personne. Je pense que la faute vient de la mairie car depuis quand donnons nous un permis dans une zone a risque ? La mairie a mal fais son travail.

13.Posté par Le vieux le 08/03/2016 15:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ marama le 08/03/2016 11:12 : Test concluant, je confirme, tu peux écrire ton commentaire. Sourires

14.Posté par zozo le 08/03/2016 16:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@marcel
par quel maire ???

15.Posté par Marcel le 08/03/2016 19:07 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@zozo

Et bien sa, je ne le sais pas mais vu l'architecture de la maison, qui est selon moi récente (cours de construction), le maire doit être l'ancien tavana Jamet ou l'actuelle.

16.Posté par Marcel le 08/03/2016 23:48 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@zozo

Vu l''actuel état de l''infrastructure, la maison dois être en cours de construction. Je pense que cela dois être le tavana Jamet ou celui actuellement, Damas.

17.Posté par Cool Ruler le 09/03/2016 09:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Marcel, si je suis ton raisonnement, 95 % des maisons au fenua sont en cours de construction :-) LOL

18.Posté par zozo le 09/03/2016 12:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@marcel
il a construit après l'amenagement de la riviere c'est certain . reste à trouver quand à eu lieu cet modification stupide car la nature reprend toujours ses droits et son chemin n!! à savoir quel maire a validé cet modif qui a fait gagner autant de terrain à ce monsieur et sa famille. lui permettant ainsi de s'etendre sur une zone à risque +++ DAMAS est maire depuis moins d'un an !! ce n'est certainement pas lui !! quelqu'un sur le forum pourra peut être nous donner les infos ? TAHITI INFOS ??

19.Posté par Marcel le 09/03/2016 14:29 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@cool Ruler
Haha ^^ j''ai pas dis sa :p je dis simplement que la maison dois être récente et pas terminé :p Tu peut voir sa rien qu''en voyant l''etat de la maison ;) ou a moins que pour toi, une maison terminé ressemble a sa :'')

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués