Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Lutte contre les violences faites aux femmes en Océanie : Canberra et Wellington main dans la main



Lutte contre les violences faites aux femmes en Océanie : Canberra et Wellington main dans la main
WELLINGTON, mardi 18 décembre 2012 (Flash d’Océanie) – Les forces de police australiennes et néo-zélandaises ont annoncé en fin de semaine dernière la signature d’un accord, premier du genre en matière de coopération en vue de lutter contre les violences faites aux femmes en Océanie.
Les première applications pratiques de cet accord, le PPDVP (pour Pacific Prevention of Domestic Violence Programme ou programme océanien de prévention des violences domestiques), devraient se faire, sur le terrain, en Micronésie et ensuite dans la région de la Polynésie, ont annoncé les deux polices dans un communiqué jeudi 13 décembre 2012.
Cette initiative résulte, entre autres, des conclusions des dernières réunions de la conférence des chefs de polices du Pacifique insulaire (Pacific Islands Chiefs of Police) et bénéfice aussi du soutien du gouvernement néo-zélandais, via son agence internationale d’aide au développement.
Le principal objectif de ce programme se situe d’abord au niveau de la formation et de la sensibilisation des agents eux-mêmes, souvent peu sensibilisés ou formés aux questions de violences conjugales.
L’expérience se base aussi sur les expériences de police australiennes et néo-zélandaises sur leur propre territoire, au contact des importantes communautés originaires de la Polynésie (en particulier à Auckland et dans sa région) ou de la Micronésie (dont d’importantes communautés sont implantées en Australie).

Pour ce projet PPDVP, un agent formateur a été nommé.
Il sera compétent pour les actions de formations des agents de Palau, des États Fédérés de Micronésie et des îles Marshall.
Il s’agira, dès début 2013, de créer des unités spécialisées dans les violences domestiques et d’en former les agents, le plus souvent en partenariat avec des associations et ONG locales, régionales et internationales spécialisées dans l’aide aux femmes victimes de violences.
Durée prévue de ce projet : quatre ans.


Rédigé par PAD le Mardi 18 Décembre 2012 à 05:35 | Lu 404 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués