Tahiti Infos

Levée de la suspension du Comité olympique polynésien


A la suite du boycott des Mini Jeux du Vanuatu en 2017 par les fédérations sportives tahitiennes, le Conseil des jeux du Pacifique (PGC) avait décidé de suspendre provisoirement le Comité olympique de Polynésie française (COPF).
A la suite du boycott des Mini Jeux du Vanuatu en 2017 par les fédérations sportives tahitiennes, le Conseil des jeux du Pacifique (PGC) avait décidé de suspendre provisoirement le Comité olympique de Polynésie française (COPF).
PAPEETE, le 4 mai 2019 - Le Conseil des jeux du Pacifique (PGC) a décidé de lever la suspension du Comité olympique de Polynésie française (COPF). L'information a été dévoilée ce vendredi par voie de communiqué.

A la suite du boycott des Mini Jeux du Vanuatu en 2017 par les fédérations sportives tahitiennes, le Conseil des jeux du Pacifique (PGC) avait alors décidé de suspendre provisoirement le Comité olympique de Polynésie française (COPF). A l'époque le PGC avait estimé que, "le gouvernement de la Polynésie française avait interféré dans l’autonomie et l’indépendance des associations sportives, ce qui a abouti à sa décision de boycott. La suspension restera en place jusqu’à ce que le Comité exécutif du Conseil des Jeux du Pacifique soit convaincu que l’interférence politique cesse et que l’autonomie du COPF soit pleinement respectée."

A l'origine de ce boycott, le PGC avait décidé de ne pas accepter les fédérations non reconnues par leur fédération internationale. Il s'agissait notamment de la boxe et du rugby.
 
Ensuite en août 2018 la suspension du COPF a été partiellement levée par le PGC, pour permettre aux athlètes polynésiens de participer aux prochains Jeux du Pacifique qui se tiendront en juillet prochain à Apia aux Samoa.
 
Et Il semble désormais que les relations entre le PGC et le COPF se soient détendues. Car vendredi dernier l'instance a indiqué par voie de communiqué que, " le jeudi 2 mai, le COPF a été informé par M Andrew Minogue, CEO du Conseil des jeux du Pacifique, de sa réintégration définitive au Conseil des jeux du Pacifique." Une bonne nouvelle pour le mouvement sportif polynésien.



Rédigé par Désiré Teivao le Samedi 4 Mai 2019 à 19:31 | Lu 979 fois