Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Les sapeurs-pompiers étaient à l'honneur ce samedi



Plusieurs ateliers ont été mis en place pour cette journée nationale des sapeurs-pompiers, ce qui a beaucoup plu aux enfants.
Plusieurs ateliers ont été mis en place pour cette journée nationale des sapeurs-pompiers, ce qui a beaucoup plu aux enfants.
PAPEETE, le 11/06/2016 - La journée nationale des sapeurs-pompiers s'est tenue en Polynésie, ce samedi à Vaiete. L'occasion pour les petits et les grands de découvrir ce métier. Plusieurs ateliers ont été mis en place pour permettre au public de se mettre dans la peau d'un soldat du feu. Pour la direction de la défense et de la protection civile, cette journée est aussi l'occasion de faire campagne sur le recrutement des sapeurs-pompiers volontaires.

Rendre hommage au travail des sapeurs-pompiers, c'est l'objectif du Ministère de l'intérieur à travers une journée nationale qui leur est dédiée.

En Polynésie, cette journée nationale, qui est coordonnée par la direction de la défense et de la protection civile du Haut-commissariat, s'est tenue ce samedi à Vaiete.

L'ensemble des casernes de Tahiti étaient présentes. L'occasion également pour le haut-commissaire René Bidal de décerner plusieurs médailles de la sécurité intérieure et des médailles d'honneur des affaires étrangères. Et, à travers le courage dont certains ont fait preuve lors des intempéries du mois de décembre, onze sapeurs-pompiers de Mahina et Hitiaa o te ra ont reçu des lettres de félicitations (le portrait d'un des récipiendaires en encadré).

La journée nationale des sapeurs-pompiers c'est aussi et surtout le moment pour le public de se glisser dans la peau de ces soldats du feu. Et, vous étiez nombreux, petits et grands à avoir joué le jeu. Enfiler la tenue, déployer les lances à incendie ou encore procéder aux massages cardiaques, pas facile de tenir le rythme. Et pour le directeur de la défense et de la protection civile, cette journée est non seulement l'occasion de mettre à l'honneur "nos compatriotes polynésiens qui œuvrent pour la sécurité. C'est aussi un moyen pour faire campagne sur le recrutement des sapeurs-pompiers volontaires dont la Polynésie a aussi besoin."

En Polynésie, on dénombre 257 sapeurs-pompiers permanents et à peu près autant de sapeurs-pompiers volontaires (des personnes qui, durant leur temps libre, exercent ce métier). "On a une force de frappe de plus de 600 sapeurs-pompiers en Polynésie Française", assure le directeur de la défense et de la protection civile.

Coordonner les moyens est un des projets de la direction de la défense et de la protection civile. En mettant en place, par exemple, un centre de traitement d'appel qui réunira dans un premier temps trois communes : Pirae, Arue et Mahina. "Ce centre va se mettre en place à l'hôpital. On va être sur le même plateau que le SAMU. Les communes vont économiser des stationnaires pour répondre au téléphone et surtout on va garantir l'appel d'urgence, la réception, les enregistrements des appels pour s'assurer que l'on puisse porter secours, et apporter les bons moyens pour toutes demandes de sollicitations de secours", explique Frédéric Tournay.

Ce centre devrait être opérationnel début 2017. "On répertorie les rues, on va les enregistrer dans les bases de données et il y aura une appropriation de l'outil qui se fera sur novembre-décembre pour qu'il soit pleinement opérationnel l'année prochaine", conclut Frédéric Tournay.


Matahi, un sapeur-pompier permanent de Mahina félicité samedi

Cela fait 19 ans que Matahi Virassamy exerce le métier de sapeur-pompier dans la commune de Mahina, "parce qu'il n'y avait pas d'autre métier que la commune proposait, à l'époque", explique-t-il.

Il intègre donc la caserne de Mahina en 1997 où il devient sapeur-pompier volontaire. En 2001, il est embauché en tant que pompier permanent, avec six de ses collègues.

Aujourd'hui, Matahi est responsable d'équipe, il gère le planning de ses coéquipiers durant sa journée de travail.

Et s'il a reçu une lettre de félicitations, ce samedi, c'est pour avoir protégé sans relâche les habitants de sa commune, le 12 décembre dernier, lors des intempéries qui ont frappé la Côte Est.

Sur Mahina, ce jour-là, plusieurs habitations ont été inondées par la montée des eaux des rivières.

Aujourd'hui, ce père de famille de 41 ans se dévoue à la tâche. "J'aime ce métier, surtout le contact avec les personnes et les interventions que nous faisons que ce soit dans les incendies ou les accidents".

À Mahina, on compte 40 sapeurs-pompiers permanents et volontaires.

Médaillés de la sécurité intérieure :

Anthony BOUKOUCHA - Médaille d'argent de la sécurité intérieure
Commandant Frédéric ROBIN - Médaille d'argent de la sécurité intérieure
Mme Annick COLIN - Médaille de bronze de la sécurité intérieure
Lieutenant-Colonel Franck MACHINGORENA - Médaille de bronze de la sécurité intérieure
M. Roland TAUTU - Médaille de bronze de la sécurité intérieure
M. Thomas TEURURAI – Médaille de bronze de la sécurité intérieure

Médaillés d'honneur des affaires étrangères :


-Jean-Pierre ACHILLE, échelon Bronze
- Titaina MAITERE, échelon Bronze
- Commandant Frédéric ROBIN, échelon Bronze
- Stanley TAHUTINI, échelon Bronze
- Roland TAUTU, échelon Bronze
- Poerava TEURI, échelon Bronze
- Thomas TEURURAI, échelon Bronze

Sapeurs-pompiers ayant reçu une lettre de félicitations pour leur dévouement durant les intempéries du 12 décembre 2015 :

- Sergent Alphonse RAI, sapeur-pompier de Mahina
- Sergent Jean-Marie ROCHETTE, sapeur-pompier de Mahina
- Sergent Matahi VIRASSAMY, sapeur-pompier de Mahina
- Caporal-Chef Joseph RUA, sapeur-pompier de Hitia’a o te ra
- Caporal-Chef Franck TERIITAUMIHAU, sapeur-pompier de Hitia’a o te ra
- Sapeur Ari AMARU, sapeur-pompier de Hitia’a o te ra
- Caporal John TEREINO, sapeur-pompier de Hitia’a o te ra
- Caporal Hugues ARAPARI, sapeur-pompier de Hitia’a o te ra
- Sapeur Manarii IE, sapeur-pompier de Hitia’a o te ra
- Sapeur Gilfrid TEAHUI, sapeur-pompier de Hitia’a o te ra
- Philippe VAITOARE, sapeur-pompier de Hitia’a o te ra

Sapeurs-pompiers ayant reçu leur brevet de formateur :

- Ismael HEO MOUN de Pirae
- Pascal CHARPENTIER de Pirae
- Vehiatua PRUNIER de Arue
- Kalei TEHUIOTOA de Punaauia

Les sapeurs-pompiers étaient à l'honneur ce samedi

Les parents ont aussi joué le jeu
Les parents ont aussi joué le jeu

Le public était bien présent pour découvrir le quotidien des sapeurs-pompiers
Le public était bien présent pour découvrir le quotidien des sapeurs-pompiers


Rédigé par Corinne Tehetia le Samedi 11 Juin 2016 à 16:25 | Lu 2396 fois







1.Posté par emere cunning le 12/06/2016 15:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est vrai nos pompiers sont courageux et méritants. Comment se fait-il qu'ils ne parviennent plus à sauver aucune maison alors qu'à l'époque, rares étaient celles qui finissaient en cendres. MAIS je sais, c'est à leur tête que ça pèche. Le Machingorena avec l'autre gradé là, je les ai vus à l'oeuvre lors de l'incendie CRIMINEL de la maison familiale des Flosse. Et j'ai pour quelques pages à développer avec photos à l'appui (je vais me gêner peut-être), si le coeur vous en dit.

2.Posté par lapastad le 13/06/2016 08:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

elle est bien Moche celle Là

c'est du niveau caniveau !

aucun respect pour les autorités présentes de l'Etat et de l'APF !!!!!

encore moins pour ces professionnels qui servent notre Pays et la population, au quotidien.


quelle nullité cet EMERE!!

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués