Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Les sacs de Faaone propriété d’un navire chinois coulé



Les sacs de Faaone propriété d’un navire chinois coulé
Tahiti, le 20 décembre 2019 – La centaine de sacs en plastique retrouvés échoués la semaine dernière sur la plage de Faaone provenaient bien du palangrier chinois Han Yi 37, ont confirmé les autorités chinoises. Mais ces mêmes autorités affirment que le navire a coulé il y a plus d’un an à près de 7 000 km de Tahiti au large du Pérou…
 
Il y a du nouveau mais le mystère n’apparaît pas entièrement résolu autour de la centaine de sacs plastiques retrouvés échoués la semaine dernière sur une plage de Faaone. Dans un communiqué diffusé jeudi soir, le consulat chinois en Polynésie française a annoncé les résultats de l’enquête demandée quelques jours plus tôt aux autorités chinoises. « Les sacs concernés appartenaient au navire de pêche Hanyi 37, un navire de la société de pêche hauturière Zhoushan Hanyi, avec comme port d’attache la province du Zhejiang », indique le communiqué, confirmant ainsi l’information de Tahiti Infos la semaine dernière.
 
Mais alors que le consulat avait émis la semaine dernière l’hypothèse que les sacs avaient pu tomber du navire lors d’un incident, il s’avère que le palangrier Han Yi 37 a en réalité sombré à la fin du mois d’octobre 2018 ! « Le 30 octobre 2018 à 0h20, le navire a heurté un autre navire en pleine mer à 18°43´ de latitude sud, 78°1´ de longitude Ouest, à 7 000 miles maritimes de Tahiti », précise le consulat. Plus vraisemblablement, les coordonnées GPS situent le lieu du naufrage à 7 000 km de Tahiti, au large des côtes péruviennes. « La collision a provoqué une importante fissure dans le navire qui a pris une grande quantité d’eau dans sa cale. Tenant compte que les dommages étaient irréparables, après avoir pris toutes les mesures de prévention de pollution dans le respect des procédures réglementaires, les marins ont dû abandonner le navire que la mer a rapidement submergé », précise le communiqué qui affirme que les navires de secours n’avaient « observé aucun signe de pollution, ni de fuite de carburant » et que les marins avaient été transporté en direction du Pérou.
 
Toujours selon le communiqué, la situation du navire à 1 000 mètres de fond n’a pas permis de le renflouer. Selon l’analyse diffusée par le consulat, « les sacs en question n’étaient pas des déchets rejetés du navire, mais les débris flottants suite à son naufrage, et qui ont dérivé jusqu’à la plage de Tahiti ». Reste que la qualité des sacs plastiques relevée par les autorités du Pays, visiblement en excellents états, s’accorde assez mal avec l’hypothèse de sacs ayant dérivé pendant plus d’un an sur la moitié de l’océan Pacifique.

Rédigé par Antoine Samoyeau le Vendredi 20 Décembre 2019 à 11:48 | Lu 2902 fois





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 25 Mai 2020 - 21:53 Le thonier équatorien va quitter le fenua

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus