Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Les résidents du Pic Rouge s'opposent à l'OPH



Stéphane Brouttier, président de l'Association Syndicale des Collines de Tipaerui (Pic Rouge)
Stéphane Brouttier, président de l'Association Syndicale des Collines de Tipaerui (Pic Rouge)
PAPEETE, le 24 avril 2016 - L'OPH projette de construire un immeuble social de 70 appartements en plein cœur du Pic Rouge. Les propriétaires alentours, pour la plupart des retraités installés depuis des dizaines d'années sur la colline, s'opposent au projet immobilier : ils craignent la fin de leur tranquillité et l'arrivée à saturation de l'infrastructure routière de Tipaerui.

L'Office Polynésien de l'Habitat (OPH) a réveillé cette année son instinct bâtisseur, poussée par le gouvernement qui a mis la priorité (et les crédits) sur la construction de logements sociaux. Les projets fleurissent sur tous les terrains disponibles, ceux situés à Papeete étant particulièrement précieux…

Un terrain de plusieurs hectares racheté à la famille Lévy il y a 15 ans, placé en plein milieu du Pic Rouge, est donc logiquement mobilisé. Le fait qu'il soit entièrement en pente, "de minimum 70 degrés" expliquent les voisins, n'étant qu'un moyen de stimuler l'imagination des architectes et ingénieurs locaux… Le projet avance très vite : un concours d'architecte a été organisé, les résultats présentés en début d'année et le choix de l'OPH se serait déjà arrêté sur le projet qui proposera le plus de logements. En tout, l'immeuble comportera 70 appartements, au milieu un lotissement d'une centaine de maisons.

"On a peur du bruit"

Stéphane Brouttier est le président de l'Association Syndicale des Collines de Tipaerui (Pic Rouge), qui rassemble 110 familles propriétaires au Pic Rouge. Il nous explique que "nous sommes contre le projet de l'OPH de construire 70 logements sociaux, en plein milieu du lotissement. Ça va dégrader le Pic Rouge, qui est résidentiel. Ça va créer du bruit, du passage, et toutes ces nuisances. Après il y a tout le problème d'infrastructures routières qui ne suivent pas derrière. Dans la vallée de la Tipaerui il n'y a pas de trottoirs et il n'y a rien pour les piétons. Le croisement au niveau du Conservatoire est complètement saturé, le matin il y a des embouteillages jusqu'au niveau de PolyBat, et rien n'est fait pour améliorer les choses."

Le président nous avoue que le cœur du problème reste que l'arrivée de ces familles risquerait de troubler la tranquillité des résidents du lotissement. Construit à partir des années 70, les familles qui s'y étaient installées alors se sont aujourd'hui transformées en paisibles retraités. Stéphane nous vante la qualité de vie de cette colline : "regardez, les gens viennent ici le soir pour faire leur jogging. Parce qu'il y a des arbres, il n'y a pas de voitures, la route est bien entretenue et c'est très calme. La mairie de Papeete nous rétorque qu'il faut des enfants pour ne pas que les écoles ferment. Bien sûr, mais à quel prix ? À Tiaerui, pratiquement tous les immeubles que l'on voit ce sont des logements sociaux, à force d'en ajouter, Tipaerui va finir comme une partie de Faa'a. Mais le plus gros problème c'est vraiment de mettre un immeuble de logements sociaux au centre d'un lotissement résidentiel. La mixité sociale, bien sûr, mais avec des projets à taille humaine. Il y avait d'autres projets qui allaient plus dans le centre du lotissement résidentiel, mais ils ont choisi le plus grotesque… " A l'heure du bouclage, nous n'avions pas réussi à contacter l'OPH.

Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Dimanche 24 Avril 2016 à 14:29 | Lu 4299 fois






Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

31.Posté par emere cunning le 26/04/2016 21:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ PAT,
J’habite à Pira’e qui a accueilli dans ses vallées/montagnes ces lotissements dont personne ne voulait, merci à son maire de l’époque. ET il y fait toujours bon vivre. Et donc, il y en a un, ENTRE AUTRES, à 7 minutes de ma maison, chrono en main. Mais mieux que des blablas, je t’invite à venir le week-end faire dodo chez moi (sur la pelouse, bien sûr) et tu verras que les plus pénibles et arrogants ne sont pas toujours ceux qu’on dit.
Juste en passant, savez vous que vos élus se démènent pour que la vente de bière soit autorisée dans les stades de foot ? Leur argument, il n’y a pas de raison que les VIP trinquent dans leurs loges et pas la plèbe !!! Ché pas bô cha ? Eh voui, c'est la vie, c'est la vie...

30.Posté par emere cunning le 26/04/2016 21:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ces gens n’ont aucune idée de ce qui les (nous) attend si rien n’est fait.
La meilleure, c’est que, bien souvent, ces retraités d’aujourd’hui (comme ceux que j’ai vu se plaindre à la télé l’autre soir) oublient qu’ils étaient ces fêtards qui nous cassaient les oreilles hier.
It makes me think of that song of Dutronc (if I remember well) :
Et moi, et moi et (que) moi, Avec ma vie, mon petit chez moi
Mon mal de tête, mon point au foie…… »

29.Posté par Ironie le 26/04/2016 12:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Poste 26 AS. Voilà le parfait discours de NANTIS qui vit dans sa propriété au frais, prone la mixité sociale chalala noa ! T'as déjà au vécu à côté des logement sociaux? Avec boom boom toute la journée parce qu'ils restent chez eux. Des jeunes taero dans le quartier déjà à 8h du mat et des parau action à répétition?
On voit hoa le NANTIS qui vit dans sa haute sphère qui croit que ces jeunes là veulent travailler. Demande leur un peu de venir faire ta cours contre un peu d'argent, tu va avoir hoa le "aich fiu" ils préfèrent tiai noa au bord de la route toute la journée ! Mais ça tu sais pas NANTIS !

28.Posté par frerema le 25/04/2016 17:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tous ceux qui disent que ceux qui habitent au pic rouge sont des nantis ne connaissent pas ou n'habitent pas a coté des lotissements oph et ne savent pas ce qu'il disent. La plupart des lotissements oph sont des gens a probleme le weekend l'alcool y coulent a flot avec les nuisances avec bagarres, disputes ainsi que volet traffic puis sa organisent des tournois petanque avec les desagrements quio vont avec, je connais j'ai habité a coté d'un lotissement a tipaerui en hauteur en bas de l'immeuble les horizons quartier residentiel gaché par l'implantation de tour oph. Ne vous voilez pas la face les lotissements oph sont de la m...

27.Posté par gaston le 25/04/2016 16:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

de toute façon il ne vont pas dégrader le réseau routier ils sont a pied ,Par contre ça va être chaud pour eux pour arriver en haut du pic rouge .A moins de voir Mr Auroi pour financer un projet de télécabines comme a la Papeno .

26.Posté par AS le 25/04/2016 13:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vraiment quelle tristesse de voir tous ces commentaires de nantis
Avec toujours les mêmes discours : les pauvres ne veulent pas travailler. Qui peut vraiment le croire ?
Le seul système qui fonctionne, c'est la mixité sociale et ethnique.
Ca ne sert à rien d'aller à l'église ou au temple si c'est pour après rejeter son prochain.

Je suis sure que tous ces égoïstes traitent mieux et ont plus de compassion pour leurs animaux de compagnie que pour d'autres être humains.

C'est affigeant

25.Posté par Blabla le 25/04/2016 12:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Fiu du social.... Suppression de toutes formes d'aide.... Vous trouvez normal de bosser dur pour se faire pomper 30% de votre salaire et que cela soit donné sans contrepartie... Ca vous plairait d'avoir payé une fortune votre terrain et votre maison et de vous retrouver avec du bruit, de la délinquance etc... Moi non ... Fiu du social...

24.Posté par Toki le 25/04/2016 12:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Attention, les habitants du Pic rouge ne sont pas opposés à ce projet mais seulement au fait qu'ils ne souhaitent pas voir une construction de 70 logements. Je pense qu'ils ont raisons! Il faut une mixité sociale mais pas n'importe laquelle. Il y a 110 familles qui habitent au pic rouge, le projet de construction de l'OPH va pratiquement doubler le nombre d'habitants là bas sans pour autant prévoir des infrastructures capables de supporter cela (routes, trottoir...). c'est juste du n'importe quoi.

23.Posté par lebororo le 25/04/2016 12:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Fallait les faire sur les terrains "militaires" de Arue.
mais la vue sur mer est la plus belle sur les hauteurs.

22.Posté par Les iles le 25/04/2016 12:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@PAT brad, les gens qui vivent dans les iles vivent très bien comme partout.
Faut juste se sortir les doigts du *** !!! Que ce soit dans les iles ou à Tahiti ! Tu crois que y'a rien dans les iles ou quoi ?? Y'a plein d'agriculteurs, faut juste arreter d'etre teoteo !
Les gars là qui ont des aides, ils font rien à part attendre les sous, "na pa de travail na pa de travail" et quand tu leur dit d'aller cueillir et vendre "aichhh c'est fiu" !

21.Posté par Louis Bresson le 25/04/2016 12:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Réconfortant de constater qu'il y a autant de réactions pour stigmatiser l'égoïsme des "tranquilles retraités" qui ne veulent pas d'une population jeune près de chez eux, que de commentaires grossièrement "antisociaux".
Désolé pour les NIMBY, mais il faut rompre le cercle infernal "pas de logement pas de travail, pas de travail pas de logement".
C'est en construisant des logements sociaux près des zones d'activité qu'on donne le plus de chances à leurs bénéficiaires de trouver un travail où ils pourront se rendre avec des moyens de transport limités.
Cela dit, il est urgent d'aménager le carrefour de Tipaerui (jusqu'au cimetière), et d'élargir la route de la vallée en n'oubliant pas d'y ajouter une piste cyclable.
...et entre nous, s'il y a des gens qui doivent aller vivre loin de la ville, ce sont plutôt les retraités.

20.Posté par Social ? le 25/04/2016 12:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'adore les gens qui s'indignent des gens qui refusent d'avoir des logements sociaux près de chez eux. Tu vois tout de suite qu'ils ne savent absolument pas de quoi ils parlent. Essayez d'habiter à proximité d'un et on en reparle ! C'est le genre d'hypocrites qui font la morale du "faut aider les plus petits !" mais qui ne lève jamais un doigt !
Le prix du m² entre pirae et faa'a est EXORBITANT, un logement social dans ces zones coute énormément au territoire. Pour le même prix on pourrait loger le double dans des communes un peu plus éloignées ! C'est pourtant pas compliqué !

19.Posté par TOM le 25/04/2016 11:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Comme d''''hab" a 100% raison !

18.Posté par TAAHOA le 25/04/2016 11:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mathius pour une fois je suis d'accord avec toi.

Pas très loin de chez moi à Punaauia, il y a un lotissement social. JE N'AI PAS DE PROBLEME AVEC CES GENS. ILS NE SONT PAS TOUS PAREILS. ARRETEZ DE VOIR EN EUX LA MISERE, LE PAKA, ETC. ILS ONT LE DROIT A UNE VIE MEILLEURE.

17.Posté par Le Vieux le 25/04/2016 11:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il faut developer les archipels, il faut donc aider les habitans des archipels chez eux. Pas leur construire des cages à poules à Tahiti que l'on baptise pompeuseument logements social. mais dire et écrire qu'il y a trop de social en Polynesi est une honte. Donnons le RSA aux populations des archipels, des prix décents, les prix des transports abordables, des connections intérêts correctes, et les vents resteront et reviendront vivre chez eux, sur leur île. C'est ce que je pense.

16.Posté par simone grand le 25/04/2016 10:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

SAchant que la plupart des bénéficiaires de fare oph sont nantis d'héritages fonciers à Tahiti ou ailleurs, il faudrait peut-être commencer par recenser les droits et possessions des uns et des autres. Ensuite, on réalise un échange de droits; ce qui responsabilisera les candidats aux fare gratuits. Car copier la France sur sa politique du logement social n'est pas la meilleure des idées. Il faudrait peut-être inventer une autre manière de se loger. Organiser des quartiers de pauvres au milieu ou plus loin de résidences peut se faire dans un juste équilibre mais pas de manière brutale et irréfléchie.
Invoquons l'imagination au pouvoir.

15.Posté par Artguy le 25/04/2016 10:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci aux média de boycotter ces déclarations de gens égoïstes. Du social il en faut, tout le monde est pour mais personne n'en veut à côté de chez soi. Dites-vous bien qu'avec ces raisonnements NIMBY (syndrôme not in my back yard), rien ne se fait, tout est repoussé, puis des gens sont dans la rue et la délinquance augmente.

14.Posté par PAT le 25/04/2016 10:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@le vieux et tu crois qu'ils vont trouver du travail dans les archipels??? et tu crois que leurs enfants vont acceptés de vivre dans des patelins perdus comme les nôtres??? et tu crois que les gens des iles sont prêt à voir venir cette immigration de tahiti Certaine familles ont tentées de revenir sur leur iles et fiasco total: problèmes de terres, problèmes scolaires et de boulot.
Au Pic rouge on ne veut pas des gueux Personne ne veux des Tétuanui . Pourquoi pas les mètrent à MOTANE ou à MORUROA la bas ils feront chier personne .
@EMERE toi tu voudrais des logements sociaux près de ta villa. Sans doute pas .

13.Posté par Piripirifaufau le 25/04/2016 09:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si c'est pour faire comme à Titioro, non merci! Des zones de non droits hyper moches, delabrées (bruit, bière, komo, paka, bagarres, même les flics ne mettent pas les pieds là bas), qui est l'architecte qui a fait ça? on ose espérer que ce ne sera pas le même...

12.Posté par Attention ! le 25/04/2016 09:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je veux bien des logements sociaux, mais surtout pas à côté de chez moi !

Je ne suis pas comme eux (ou plutôt ils ne sont pas comme moi)

Ces petites gens seraient donc totalement indignes de vivre à proximité de vos propriétés ?

Vous êtes très fort pour leur faire croire qu'ils vont pouvoir gagner de l'argent en faisant du miel.

Mais vous avez raison sur un point, l'OPH est tout aussi à côté de la plaque sur le social que vous l'êtes sur l'avenir de l'apiculture en PF.

Vous me décevez profondément. Tout ça vas encore bien faire avancer le schmilblick.....

11.Posté par Comme d''''ab le 25/04/2016 08:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comme dab, le territoire va fournir un terrain idéalement situé. Après les logement sociaux à pirae, maintenant des OPH au pic rouge.
La plupart des futures acquéreurs ne travaillent pas et vivent des aides prélevés sur NOS salaires !
Cool la vie! Tu travaille pas, on te donne des aides et un logement dans les meilleurs secteurs! Si ra tu travaille et que t'es dans la classe moyenne : 0 aide, t'es une vache à lait.. fiu roa! Mettez pei en vente ces terrain pour les gens qui se crève au travaille toute l'année, avec les sous, achetez des terrains plus loin et moins cher, ça fera plus de logement sociaux !

10.Posté par le colon con le 25/04/2016 08:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut mettre ces gens dans des parcs comme les indiens d’Amérique ou les aborigènes d'Australie,
et puis pourquoi pas leur interdire le droit de vote et l’accès a l’éducation pendant qu'on y est .

9.Posté par pipa le 25/04/2016 08:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En résumer , on ne mélange pas les nantis avec les sans dents.

8.Posté par Hinau le 25/04/2016 07:52 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Trop d''assistanat dans ce pays ! Je trouve affreux en plus leurs logements sociaux. Ça gâche le paysage et surtout n''exprime pas la Polynésie.

7.Posté par Mathius le 25/04/2016 07:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Là meilleurs solution serait que les propriétaires du pic rouge rachètent les terrains en question au prix du marché qui permettrait d'avoir assez d'argent pour que l'oph achete dès terrains où ils deviendrait possible de créer des espaces vert.
Si maintenant les propriétaires du pic rouge veulent pas payer le prix de leur tranquillité, qu'ils aient la pudeur de rien dire.
Si ce terrains appartient au pays ils n'ont rien à dire, ils ne peuvent pas avoir le beurre et l'argent du beurre.

1 2
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 19 Juin 2018 - 10:58 L'adressage a commencé sur Paea

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués