Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Les réservistes de la Marine à l'honneur lors de la journée Défense et citoyenneté



Samuel est réserviste de la Marine nationale à la base navale de Papeete.
Samuel est réserviste de la Marine nationale à la base navale de Papeete.
Papeete, le 17 octobre 2018 - Dans le cadre de la journée nationale du réserviste, une trentaine de jeunes participaient à leur journée Défense et citoyenneté sur la base navale de Papeete ce mercredi 17 octobre. A cette occasion, plusieurs réservistes de la Marine sont venus à la rencontre des jeunes présents, pour expliquer leurs missions au sein de la réserve nationale.

Le Centre du service national de Polynésie française a organisé ce mercredi, une journée Défense et citoyenneté (JDC) à la base navale de Papeete sur le thème de la réserve, dans le cadre de la journée nationale du réserviste. Cette Journée nationale du réserviste 2018 se déroule sur l'ensemble du territoire national du 13 octobre, date d’anniversaire de création de la garde nationale, au 11 novembre 2018 autour du thème "1918-2018 : Les réservistes au service de la France". Cette journée est une occasion unique pour le grand public, et notamment pour nos jeunes Polynésiens venus passer leur JDC, de découvrir l’engagement de ces femmes et de ces hommes au service de la défense et de la sécurité du pays.
Et ce mercredi, les jeunes, dont beaucoup de Marquisiens, ont pu profiter d'une petite session bien détaillée sur la réserve nationale. "On fait environ 130 JDC par an, elle est un passage obligatoire pour passer le permis de conduire ou encore le baccalauréat. Aujourd'hui, on profite de cette JDC pour faire intervenir deux jeunes réservistes, afin qu'ils puissent raconter leurs expériences. On explique aussi ce qu'est la réserve nationale, comment le recrutement se déroule… La réserve est vraiment beaucoup montée en puissance avec les attentats", explique l'adjudant-chef Christian., en charge de la session de cette JDC.

ENVIRON 500 RÉSERVISTES POUR TOUTE LA POLYNÉSIE

Les jeunes, dont beaucoup été originaires des Marquises, ont pu profiter d'une petite session bien détaillée sur la réserve nationale.
Les jeunes, dont beaucoup été originaires des Marquises, ont pu profiter d'une petite session bien détaillée sur la réserve nationale.
L'intérêt d'intégrer cette journée réserviste dans une JDC est de faire connaître la réserve nationale, souvent encore assez méconnue par cette jeune génération, "Je ne connaissais pas, mais ça a l'air pas mal", avoue Valérie, venue tout droit des Marquises. Et qui sait peut-être que la jeune femme ou l'un de ses camarades de JDC rejoindra les 500 réservistes que compte la Polynésie.
Au total, les Forces armées de Polynésie française font appel à 303 réservistes. En 2017, la Gendarmerie nationale compte, elle, 196 réservistes. Les postes de réservistes sont ouverts sur la base du volontariat, et regroupent des profils très variés.
La base navale de Papeete offre actuellement pas moins de 80 postes ouverts à tous les niveaux de compétence. "Je suis en charge de former des réservistes quels que soient leurs grades, des matelots, comme des sous-officiers ou des officiers pendant une période bloquée de deux semaines. On leur fait découvrir la condition du militaire et on les forme à intervenir sur tout type d'incendie et de sinistre de la base navale. A l'issue de cette formation, ils intègrent la réserve de la base navale pour une durée de 30 à 60 jours et touchent une paye. Cette réserve nous permet d'avoir un renfort d'hommes sur la base navale et pour eux, d'avoir une vraie expérience. On cherche à intégrer la jeunesse polynésienne au fonctionnement des armées ", détaille le Capitaine de frégate Hervé Aulagnier, chargé de former les réservistes sur la base navale.

Nadège, aspirante de réserve, traductrice en mandarin :
"C'est une découverte totale du cadre militaire"

"Je suis réserviste depuis le mois d'avril. J'ai entendu parler qu'ils recherchaient quelqu'un parlant mandarin et j'ai donc postulé. J'officie comme interprète en mandarin, embarquée à la base navale dans le cadre de la surveillance des pêches. Je peux partir dix jours en mission en mer pour interroger des bâtiments de pêche. Je vais les questionner en mandarin sur leur itinéraire, sur le pavillon du bâtiment, je vais surtout les interroger sur leur cargaison pour voir par exemple ce qu'ils ont pêché…
J'ai un contrat qui prévoit 40 jours de mission en mer pour la période allant jusqu'à fin décembre. Cela peut être prolongé si besoin. Parallèlement, je fais des remplacements dans l'enseignement, j'arrive à arranger mon emploi du temps, car on me donne la période de la mission en avance, je regarde mes disponibilités, si jamais je dois rentrer avant, on peut me débarquer lors d'une escale.
Tout me plaît, c'est une découverte totale du cadre militaire, de la Marine nationale, je m'aperçois qu'il y a énormément de domaines, de spécialités. A bord des bateaux, il faut être très flexible, on reçoit des formations. C'est vraiment très enrichissant. Je commence à réfléchir à m'engager".

Samuel, matelot de réserve :

"J'ai envie de m'engager dans l'armée"

"J'ai commencé au mois de juin, je suis affecté dans le secteur sécurité. Je m'occupe de former les militaires à intervenir sur les feux. J'ai été formé deux semaines, puis j'ai signé un contrat de trois ans qui comprend entre 30 à 60 jours de réserve dans la base navale.
Le fait d'être réserviste me permet de découvrir le domaine militaire, comment fonctionne le domaine de la sécurité incendie. Et si cela me plaît, je monte un dossier et je m'engage comme marin pompier. C'est un premier pas vers l'engagement, j'aimerais bien continuer."

Comment intégrer la réserve nationale ?
Pour devenir réserviste, il faut avoir au moins 17 ans, être de nationalité française, et posséder les aptitudes physiques. Le réserviste signe un contrat d'une durée de trois à cinq ans, et bénéficie d'une rémunération pour ces périodes (environ 8000 francs pour un matelot) pour une durée allant jusqu'à 60 jours/ an. La rémunération évolue avec le grade et l'ancienneté. Actuellement, plus de 60 000 personnes sont réservistes en France.
www.etrereserviste.fr

Rédigé par Pauline Stasi le Mercredi 17 Octobre 2018 à 16:03 | Lu 12673 fois

Tags : FAPF





Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués