Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Les plages australiennes de la région de Perth toujours fermées après l’attaque mortelle de ce week-end



Les plages australiennes de la région de Perth toujours fermées après l’attaque mortelle de ce week-end
PERTH, lundi 16 juillet – Les plages australiennes de la région de Perth demeuraient fermées lundi après l’attaque mortelle samedi par un grand blanc, qui a tué un surfeur près de Wedge Island, à environ 160 kilomètres au Nord de Perth (côte Sud-ouest du pays).
La victime a été happée samedi aux environs de neuf heures du matin (locales, GMT+9), samedi 14 juillet 2012, alors qu’elle se trouvait allongée sur sa planche.
Le squale, d’une longueur de cinq mètres, selon les témoins, l’a immédiatement emporté en profondeur, malgré les tentatives d’un camarades de ce jeune surfeur, qui, à bord de son jet-ski, avait essayé de repousser le requin, mais avait rapidement subi une charge.
Le corps du jeune Benjamin Linden, surfeur de 24 ans, n’avait toujours pas été retrouvé lundi.
Une traque aussi été lancée afin de retrouver le requin présumé responsable de cette attaque mortelle, mais les recherches n’avaient toujours rien donné lundi.
Il s’agit de la cinquième attaque mortelle de requin dans cet État de l’Australie occidentale au cours des dix derniers mois, un record absolu, selon les autorités.
Cette dernière attaque a relancé le débat concernant le statut d’espère protégée des requins.
Norman Moore, ministre des pêches de l’État d'Australie occidentale, se déclarait ce week-end « perplexe » quant au crédits supplémentaires alloués (14 millions de dollars australiens, une petite douzaine de millions d’euros) à la recherche sur le comportement des grands requins.
Il évoquait dimanche la possibilité de constater la nécessité de retirer ce statut d’espèce protégée au grand blanc, en raison de cette recrudescence des attaques.
Cette suppression de statut pourrait alors donner lieu à une décision d’abattage systématique des requins trouvés dans la région.

Rédigé par PAD le Lundi 16 Juillet 2012 à 20:04 | Lu 1015 fois





Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués