Tahiti Infos

Les pêcheurs de Moorea contre les projets immobiliers


​Les comités de pêcheurs de Moorea étaient réunis avec les membres de la Cascem mercredi soir afin de partager leurs points de vue et leurs inquiétudes face aux projets immobiliers de l'île.
​Les comités de pêcheurs de Moorea étaient réunis avec les membres de la Cascem mercredi soir afin de partager leurs points de vue et leurs inquiétudes face aux projets immobiliers de l'île.
Moorea, le 4 novembre 2021 - Lors d’une réunion organisée à Teavaro mercredi soir, les pêcheurs de Moorea ont exprimé à leur tour leurs inquiétudes face aux projets immobiliers sur l’île, en raison notamment des risques de pollution du lagon. Les représentants des différents comités de pêche présents appellent tous les pêcheurs de l’île à venir manifester pour la cérémonie du Tāhei 'autī ia Moorea le 13 novembre à Temae.

Une réunion entre les représentants des comités de pêches et des membres du Collectif d’association de Moorea (Cascem) a eu lieu mercredi soir dans les locaux de la commune associée de Teavaro. L’idée pour les participants était de discuter et de partager leurs points de vue sur les différents projets immobiliers en cours sur l’île. La majorité des pêcheurs ont ainsi pu exprimer à travers ces échanges ses inquiétudes vis-à-vis de ces projets. Parmi leurs craintes, notamment la non prise en compte de leurs besoins par les autorités politiques, les problèmes d’accès à la mer ou encore les impacts directs sur leur activité de pêche.

Les membres du Cascem ont justement tenu à les informer au mieux sur l’ensemble des projets ainsi que sur les impacts environnementaux à prévoir, en plus des impacts sur la population comme la spéculation foncière. “Quand on touche le littoral avec de grands projets, il y a des impacts sur l’environnement et cela touche directement la vie du pêcheur ainsi que son garde-manger. La qualité du poisson sera moins bonne. On va produire aussi plus d’eaux sales qu’il faudra traiter, mais qui vont être déversées dans le lagon. Cela aura des répercussions sur la vie dans le lagon, sur les coraux par exemple”, explique Rahiti Buchin, membre de la Cascem.
 
“Il est important qu’on protège notre garde-manger”
 
Parmi les pêcheurs présents, Teamo Temarii, membre du comité de pêche de Maharepa. “Il est important qu’on protège notre garde-manger face aux projets du gouvernement et des promoteurs. Tous ces projets vont polluer le lagon et on pourra avoir quelques poissons toxiques. Nous-mêmes et nos enfants pourront être empoisonnés en mangeant ces poissons. Il y a encore des pêcheurs de Paopao qui ne s’inquiètent pas, mais quand ces problèmes arriveront, il ne faudra plus qu’ils disent qu’on aurait dû agir. Ce sera trop tard. On les invite à nous rejoindre”, a-t-il réagi. Ainsi, les comités de pêche invitent les pêcheurs des différents districts de Moorea à participer à la cérémonie culturelle du Tāhei 'autī ia Moorea  le 13 novembre prochain sur la plage publique de Temae pour montrer leur désaccord vis-à-vis de ces projets.

Les pêcheurs de Moorea sont invités à participer à l'événement Tāhei 'autī ia Moorea  le 13 novembre à Temae pour manifester leur désaccord vis-à-vis des projets immobiliers.
Les pêcheurs de Moorea sont invités à participer à l'événement Tāhei 'autī ia Moorea le 13 novembre à Temae pour manifester leur désaccord vis-à-vis des projets immobiliers.

Rédigé par Toatane Rurua le Jeudi 4 Novembre 2021 à 14:30 | Lu 1350 fois