Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Les meilleurs orateurs des CJA ont été récompensés aujourd'hui



Les deux meilleurs en catégorie 'ōrero s'envoleront à Paris du 8 au 18 juin.
Les deux meilleurs en catégorie 'ōrero s'envoleront à Paris du 8 au 18 juin.
PIRAE, le 20/04/2016 - La deuxième édition du Festival des centres de jeunes adolescents se termine demain avec des courses de pirogues dans la baie de Taaone. L'enjeu, pour cette nouvelle édition, est de taille puisque les meilleurs décrocheront un billet d'avion afin d'assister à des matches de football de l'Euro 2016. 17 élèves et quatre accompagnateurs iront à Paris. Plusieurs visites pédagogiques sont également prévues.

Le Festival des centres de jeunes adolescents (CJA) touche à sa fin. Demain jeudi, place à la dernière journée avec les courses de pirogues dans la baie du Taaone. Depuis lundi, plusieurs centaines d'élèves s'affrontent dans différentes disciplines sportives et culturelles. Pour cette nouvelle édition, la circonscription des CJA a décidé d'offrir des prix très intéressants. En effet, les meilleurs de chaque catégorie s'envoleront du 8 au 18 juin à Paris, pour assister à des matches de football de l'Euro 2016. "Les billets sont offerts par le ministère des Outre-mer", souligne Reita Etaeta-Doyen, conseillère pédagogique.

Sur place, un programme assez chargé attendra les lauréats qui seront au nombre de 17 et ils seront accompagnés de quatre professionnels du monde éducatif. "Nous serons hébergés dans une auberge pour les jeunes, en plein centre de Paris, aux alentours du parc des Princes. On a beaucoup de visites qui sont prévues : des visites culturelles, il y aura aussi des visites dans les musées, on ira même voir les malades polynésiens. Ça fait partie un peu de nos objectifs de travailler l'altruisme, la non-violence, l'estime de soi… Toutes ces valeurs qui émanent de la culture et du sport", précise Reita Etaeta-Doyen.

Le festival a donc démarré lundi, avec un tournoi de futsal. Mardi, place à une journée culturelle avec plusieurs prestations en chants et en danses. Aujourd'hui, le rendez-vous a été donné sous le préau de l'école normale, pour le concours de 'ōrero. Chaque participant a déclamé les légendes de sa commune. "Les thèmes sont divers. On a des "paripari fenua", on a des "poro'ira'a", des "fa'ateni". C'était au choix des élèves, ils ont travaillé sur ces 'ōrero depuis le début de l'année. C'est un travail en continu et nos enseignants sont très investis", explique Chris Salmon, conseillère pédagogique à
la circonscription des CJA.

VALORISER LES LANGUES POLYNÉSIENNES, UNE DES MISSIONS DES CJA

Les langues polynésiennes, une richesse pour notre fenua. Les sonorités varient d'archipel en archipel et dans l'enseignement, les langues polynésiennes ont une place particulière. "Je trouve que la langue polynésienne est une plus-value pour nos élèves de CJA. Justement, on fait la promotion, on les encourage, on les valorise. Cette langue permet aussi à ces élèves de retrouver leur estime de soi. Et en s'appuyant sur ce qu'ils savent de leur langue maternelle, cela permet de mieux construire et en français et en anglais, parce que nous faisons aussi de l'anglais dans tous les CJA en Polynésie", détaille Chris Salmon.

Et pour mieux se réapproprier la langue, les enseignants se basent sur le cadre européen de référence pour les langues. "On a des situations qui peuvent être directives. On a des jeux de rôle, on a des situations authentiques où on les met dans un contexte et ils doivent présenter un objet qu'ils ont fait en métallerie, en artisanat ou en cuisine. Un travail de collaboration entre les enseignants généraux et les enseignants professionnels", ajoute Chris Salmon.

LE CJA EST UNE ÉCOLE DE LA DEUXIÈME CHANCE

Les centres de jeunes adolescents reçoivent en leurs seins des élèves en difficulté scolaire en fin de primaire, dans le but de poursuivre des études au moins jusqu’au terme de la scolarité obligatoire. "L'objectif pour nous est de recevoir ces élèves, de les remettre à niveau pour pouvoir les ramener rapidement dans un cursus normal. Dès qu'on voit qu'ils sont capables, on les ramène dans le cursus, soit en 5e ou en 4e. Là où ils doivent être par rapport à leur tranche d'âge. Pour celles et ceux qui ont un peu plus de difficultés, ils restent au CJA, ils apprennent autrement et là les débouchés se situent par rapport à leurs spécificités en atelier, qui cela soit en menuiserie, cuisine, métallerie… tout ce que l'on fait en atelier professionnel", souligne la conseillère pédagogique de la circonscription des CJA.

Le Festival des CJA est un moyen d'échanger avec les autres établissements scolaires de Tahiti et Moorea. Trois volets ont été retenus : "Sportif (avec le tournoi du futsal), prestation culturelle (produire soit une danse, un chant ou une percussion) et le volet civique (ils étaient notés sur leur comportement et leur esprit de fair-play). Le cumul de ces trois épreuves donne le total de 60 points", explique Reita Etaeta-Doyen.

Si les meilleurs dans chaque catégorie gagnent leur ticket pour Paris, ce festival récompensera aussi les meilleurs ambassadeurs. "Chaque CJA présente un ambassadeur qui doit présenter son établissement. Il doit aussi animer tout le public du CJA pendant ces quatre jours de festivités. Ils sont également notés et observés et à l'issue de ces quatre jours, on proclamera les meilleurs ambassadeurs", poursuit-elle.

Ce jeudi, les jeunes s'initieront au va'a, dans le cadre du championnat du monde de va'a qui se tiendra au fenua, l'année prochaine.


Rédigé par Corinne Tehetia le Mercredi 20 Avril 2016 à 16:51 | Lu 729 fois

Tags : CJA, ORERO





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués