Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Les grands bassins forestiers tropicaux devraient signer un accord à Rio



Les grands bassins forestiers tropicaux devraient signer un accord à Rio
PARIS, 02 juin 2012 (AFP) - Le ministre de l'Economie forestière, de l'environnement et du développement durable de la République du Congo, Henri Djombo, a présenté cette semaine à Paris un projet d'accord de coopération entre les pays des trois grands bassins forestiers tropicaux, pour une "gestion durable des forêts".

Cet accord devrait être signé en marge du prochain sommet du développement durable Rio+20 (20/22 juin), où le Congo sera le porte-parole des 54 pays d'Afrique en la personne du président Sassou Nguesso. Le Congo est chargé aussi de préparer les conditions de signature de l'accord entre les bassins forestiers.

Le projet concerne les bassins du Congo (3 millions de km2), de l'Amazonie (6 millions de km2) et de Bornéo-Mékong (759.000 km2), qui "constituent 80% des forêts tropicales de la planète et abritent les deux tiers de la biodiversité", a rappelé M. Djombo.

"Les 31 pays de ces bassins ont reconnu la nécessité de bâtir une plateforme d'échanges d'informations et d'expériences sud-sud sur les questions forestières", a-t-il indiqué à l'AFP. Parmi les problèmes communs, il a cité "la gestion durable des forêts, un sujet très complexe", la certification forestière, la valorisation de la biodiversité, la recherche forestière, les financements, ou la préservation de la forêt.

Cet accord constituera l'aboutissement d'engagements pris en juin 2011 à Brazzaville, où les pays des trois bassins forestiers tropicaux avaient décidé de coopérer notamment pour lutter contre la déforestation. Le texte, après une réunion de rédaction collective le 31 mai à New York, sera soumis à Rio aux ministres des pays concernés, pour discussion sur le fond, avant d'être signé par les chefs d'Etat.

Pour M. Djombo, un accord entre organismes régionaux techniques, défendu par certains pays, serait insuffisant. "Le processus en cours est politique et intergouvernemental, chaque Etat y participe souverainement et individuellement", a-t-il souligné.

L'accord sera ouvert à la signature de pays forestiers tropicaux non membres des bassins, a précisé le ministre.

Rédigé par AFP le Samedi 2 Juin 2012 à 05:10 | Lu 404 fois






Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 15 Décembre 2017 - 05:20 Le chacal doré, un nouveau prédateur en France ?

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies