Tahiti Infos

Les forces armées à la rencontre de la jeunesse de Moorea


Moorea, le 22 juillet 2021 - Une journée portes ouvertes des forces armées s’est tenue aujourd'hui à Teavaro en faveur des jeunes de Moorea. L’Armée de terre, la Marine nationale et la gendarmerie nationale étaient représentées pour informer au mieux cette jeunesse sur les différentes carrières possibles.

La commune de Moorea-Maiao, en partenariat avec le Contrat de ville, a organisé aujourd'hui la première édition de la journée porte-ouverte des forces armées à Teavaro, en face du supermarché Toa Champion Moorea. A cette occasion, les représentants des différentes forces armées du fenua comme l’Armée de terre, la Marine nationale, l’Armée de l’air ou encore la gendarmerie nationale étaient présents pour informer les jeunes de l’île sœur sur les différentes carrières et filières possibles. “Cette journée, dédiée aux jeunes, a été organisée pour les encourager à s’engager dans les forces armées. Les représentants se sont spécialement déplacés pour les informer au maximum des opportunités que ces jeunes peuvent avoir en s’engageant”, explique Teva Toroi, agent communal en charge de l’emploi. A noter que la police municipale, la brigade des sapeurs-pompiers ainsi que l’association des jeunes sapeurs-pompiers étaient également représentées.
Cette journée a été une véritable réussite avec beaucoup de jeunes qui ont montré leur détermination à s’engager dans la spécialité qui les intéresse. “J’aimerais m’engager dans l’Armée de terre parce que cela va me permettre de découvrir de nouvelles choses, notamment les compétences d’un militaire comme savoir se servir d’une arme, apprendre à se défendre, etc. L’infanterie m’intéresse. Je suis prête pour cela à quitter le fenua pour partir en métropole” témoigne Maluhia Tetuaiteroi, originaire de Haapiti. Manihiki Ebb, de Maharepa, est attirée quant à elle par l’Armée de l’air. “J’ai eu mon bac il n'y a pas longtemps. Je suis venue aujourd’hui parce que l’Armée de l’air m’intéresse beaucoup. Ça me plairait de m’engager en tant que pilote d’avion de chasse ou de transport. Je voudrais aussi voyager et partir faire mes études dans l’armée en France. C’est un grand sacrifice de laisser ma famille ici. Le fenua va beaucoup me manquer mais je ferai n’importe quoi pour avancer dans la vie”. Pour d’autres, l’idée est d’engranger de l’expérience professionnelle comme Nonokura Teuru, une lycéenne dans le domaine de l’hôtellerie. “J’aimerais m’engager dans l’Armée de l’air, dans le domaine de la restauration. Je veux d’une part avoir de l’expérience professionnelle et d’autre part voyager pour découvrir autres choses. C’est en fait très difficile de trouver du travail sur le fenua. Il faut donc partir loin d’ici”.

Rédigé par Toatane Rurua le Jeudi 22 Juillet 2021 à 16:29 | Lu 636 fois