Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Les fonds européens pleuvent sur l’Océanie



Pim van Ballekom, Vice-président chargé du Pacifique à la Banque Européenne d’Investissement (BEI) et Tuilaepa Sailele Malielegaoi, Premier ministre samoan, signent un accord de financement.
Pim van Ballekom, Vice-président chargé du Pacifique à la Banque Européenne d’Investissement (BEI) et Tuilaepa Sailele Malielegaoi, Premier ministre samoan, signent un accord de financement.
APIA, mercredi 10 avril 2013 (Flash d’Océanie) – Dans la foulée du premier sommet océanien sur l’énergie, qui a eu lieu le mois dernier à Auckland, en collaboration avec la Nouvelle-Zélande, l’Union Européenne et son commissaire au développement, Andris Piebalgs, viennent d’achever une séquence tout aussi riche : la tenue d’un Forum régional à Apia (Samoa) consacré à l’élaboration et à la définition des grands axes du prochain Fonds Européen de Développement (FED) pour le Pacifique et, en corollaire, le déblocage de nouvelles enveloppes pour plusieurs pays de la zone.
Le 4 avril 2013, M. Piebalgs officialisait avec le Secrétaire Général du Forum des Îles du Pacifique (FIP), Tuiloma Neroni Slade, une convention portant sur 11,6 millions d’euros.
Objectif : soutenir un processus engagé de réformes dans les secteurs de la gestion des finances publiques et de l’élaboration d’une politique régionale océanienne en matière de gestion durable des déchets.
Cette politique entre dans le cadre d’un programme baptisé « PACWASTE » doté à l’origine d’un budget de 8 millions d’euros.
Il vise à mieux gérer les déchets quotidiens, mais aussi industriels et commerciaux dans la région, comme ceux issus des secteurs de l’électronique, de la santé publique et éventuellement le risque lié à la présence d’amiante dans certains résidus.

Pour le pays hôte, la semaine a aussi été particulièrement fructueuse : Andris Piebalgs a aussi signé le 6 avril 2013 un autre accord de financement avec le Premier ministre samoan Tuilaepa Sailele Malielegaoi.
Ce financement, pour un montant de 18,1 millions d’euros, se concentre sur la réhabilitation et la remise à niveau des réseaux d’assainissement et d’adduction d’eau potable, largement endommagés après le passage, en décembre 2012, du cyclone tropical Evan.
Le commissaire européen a aussi annoncé une autre enveloppe de deux millions d’euros qui serait dédiée (d’ici à juin 2015) à la mise en place de programmes d’éducation et de sensibilisation pour renforcer la « résilience » des populations de cet archipel polynésien face aux catastrophes naturelles.

Samoa a aussi bénéficié fin mars 2013, tout comme les îles Cook, d’une autre aide émanant directement de l’UE : il s’agit d’une enveloppe de 850.000 euros de la Banque Européenne d’Investissement (BEI) qui sera dédiée aux études préliminaires à des travaux de remise à niveau des petits aéroports de ces deux archipels.
À terme, les travaux devraient concerner la sécurité et les systèmes électriques des pistes et des terminaux, a précisé la BEI et son Vice-président chargé du Pacifique, Pim van Ballekom.
Objectif ultime, selon la BEI : « améliorer le tourisme, l’intégration régionale et le développement économique ».

Au cours de ces dix dernières années, la Banque européenne d’investissement a alloué plus de 110 millions d’euros pour des projets dans le Pacifique ; ses opérations dans la région s'inscrivent dans le cadre d'un mandat spécial pour l'Afrique, les Caraïbes et le Pacifique.

Tout au long de la semaine dernière, les 14 pays océaniens représentant le « P » (Pacifique) des pays du groupe ACP (Afrique, Caraïbe, Pacifique) ont également poursuivi des travaux entamés fin 2012 à Suva pour tenter de définir les grandes lignes du 11ème FED qui couvrira la période 2014-2020.



Soutien de la BEI aux PME de Polynésie française



Autre centre d’intérêt pour la BEI : la Polynésie française qui, elle, ne fait pas partie du groupe des pays ACP, mais de la catégorie « PTOM » (Pays et Territoires d’Outre-mer de pays membres de l’UE).
Le 25 mars 2013, la BEI annonçait ainsi le déblocage d’un prêt d’un montant de 8 millions d’euros à la Banque de Tahiti en vue « d'appuyer l’octroi de financements à long terme pour des projets d'investissement admissibles mis en œuvre par des petites et moyennes entreprises en Polynésie française ».
« La Banque de Tahiti mettra à disposition un montant équivalent à celui prêté par la Banque européenne d’investissement, l’institution de financement à long terme de l’UE », précise le communiqué.http://www.eib.org/projects/press/2013/2013-038-eib-and-banque-de-tahiti-help-business-investment-in-french-polynesia.htm

Le contrat de financement a été signé à Papeete par Pim van Ballekom, vice-président de la Banque européenne d’investissement chargé des opérations de prêt dans le Pacifique, et Patrice Tépélian, directeur général de la Banque de Tahiti.

Selon le responsable de la BEI, « il est essentiel (pour le développement économique du Pacifique) de garantir aux petites entreprises un accès aux financements et d'encourager la diversification des activités ».

La BEI affirme avoir, depuis 1980, prêté 79 millions d’euros pour des projets en Polynésie française.
« Ces dernières années, elle a mis à disposition 25 millions d’euros au total sous forme de lignes de crédit à des intermédiaires financiers tels que la Banque de Polynésie et Socredo. Une très grande partie de ce montant a été consacrée à des lignes de crédit en faveur de projets environnementaux du secteur privé (énergies renouvelables, efficacité énergétique, protection de l’environnement et traitement des déchets) », poursuit cette institution.

pad


Rédigé par PAD le Mercredi 10 Avril 2013 à 06:48 | Lu 664 fois






1.Posté par Tehei le 10/04/2013 14:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il faut dire qu'ici on aime la pluie §

2.Posté par beaulieu jean pierre le 10/04/2013 21:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la pleu ça mouille mais pour ce qui est des billets je peux faire sécher.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués