Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Les fonctionnaires du Haut-commissariat "scandalisés"



Les fonctionnaires du Haut-commissariat "scandalisés"
Tahiti, le 4 avril 2020 – Les fonctionnaires du Haut-commissariat ont dénoncé dans un courrier adressé le 31 mars au président du Pays, "l'intervention indécente et irrespectueuse" de Tepuaraurii Teriitahi, présidente du groupe Tapura à l'assemblée. Cette dernière avait notamment déclaré le 27 mars dernier que "les services de l'Etat en Polynésie française étaient aux abonnés absents."

Le 27 mars dernier, les représentants de l'assemblée de la Polynésie française (APF) ont adopté les mesures d'urgences économiques du Pays pour limiter l'impact de la crise liée à l'épidémie de Covid-19. Au cours des débats, Tepuaraurii Teriitahi, présidente du groupe Tapura à Tarahoi avait notamment dénoncé le manque de réaction de la part des services de l'Etat en Polynésie française qui étaient "aux abonnés absents" dans la gestion de cette crise. 

Le syndicat FO des personnels de préfecture et des services du ministère de l'Intérieur, représentant les intérêts des fonctionnaires du Haut-commissariat, a tenu à dénoncer dans un courrier adressé le 31 mars au président du Pays, "l'intervention indécente et irrespectueuse" de la représentante Tapura. "Nous tenons à vous exprimer (…) la souffrance et le sentiment de profond écœurement des personnels qui, sept jours sur sept, travaillent dans nos locaux en s'exposant ainsi à des risques de contamination (…) pour servir toute la population polynésienne, l'accompagner le mieux possible dans cette épreuve terrible que nous vivons", indique le syndicat dans son courrier.

Dans un deuxième courrier, adressé cette fois-ci à Tepuaraurii Teriitahi, le syndicat indique être "totalement scandalisé mais aussi très peiné" par les propos "malhonnêtes et mensongers" tenus par la représentante Tapura.

Les représentants du syndicats demandent par ailleurs au chef de l'exécutif, "de la rappeler à l'ordre et que soit réparé le mal qu'elle nous a fait."

Rédigé par Désiré Teivao le Samedi 4 Avril 2020 à 17:25 | Lu 15775 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus