Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Les divisions se creusent au sein de l'UMP de Nouvelle-Calédonie



Pierre Frogier et Gael Yanno
Pierre Frogier et Gael Yanno
NOUMEA (NCL), 22 fév 2013 (AFP) - Le président du Rassemblement-UMP de Nouvelle-Calédonie, Pierre Frogier, a suspendu vendredi de leurs fonctions deux hauts responsables du parti, marquant une nouvelle étape dans les déchirements internes de cette formation

Dans une lettre rendue publique, M. Frogier, sénateur UMP, a signifié à Gaël Yanno et à Sonia Backes, qu'ils étaient respectivement suspendus de leurs fonctions de premier vice-président et de secrétaire générale par intérim.

"Vous prétendez +rénover+ le Rassemblement, mais j'ai le sentiment que votre ligne politique incarne tous les conservatismes et tous les archaïsmes en nous ramenant 25 ans en arrière", a accusé Pierre Frogier.

Il reproche en outre à Gaël Yanno, ancien député et adjoint au maire de Nouméa, d'être "allé dénoncer, auprès de Jean-François Copé, de pseudo irrégularités commises en Nouvelle-Calédonie lors de l'élection du président de l'UMP".

L'archipel du Pacifique sud comptait parmi les fédérations d'outre-mer dont le vote n'a pas été pris en compte, lors de la rocambolesque élection pour la présidence de l'UMP en novembre. Pierre Frogier avait appelé à voter pour François Fillon.

Depuis sa défaite aux législatives de juin, où il a perdu ses deux fauteuils à l'Assemblée nationale au profit de Calédonie Ensemble (CE, centre droit), le R-UMP se déchire.

Considérant que les électeurs ont sanctionné la stratégie de Pierre Frogier - choix du drapeau tricolore et du drapeau kanak comme emblèmes de la Calédonie et alliance avec un parti indépendantiste - un courant de "rénovateurs" emmené par M. Yanno a émergé.

"Nous avons un vrai désaccord de fond sur la ligne politique. Si nous ne clarifions pas notre stratégie, le R-UMP est promis à un échec cinglant en 2014" aux élections municipales et territoriales, a déclaré Sonia Backes, membre du gouvernement.

La semaine dernière, les "rénovateurs" avaient demandé un vote à bulletins secrets sur la stratégie du parti, lors du congrès du R-UMP prévu le 20 avril. "Désormais, le divorce est consommé", a confié à l'AFP un militant du R-UMP.

Rédigé par AFP le Vendredi 22 Février 2013 à 05:20 | Lu 918 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus