Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Les concours du vice-rectorat très prisés



PAPEETE, le 19 juin 2015. Le vice-rectorat a mis en place des concours pour 25 catégories A, B et C. Ils sont plusieurs milliers à s'être inscrits.



Depuis janvier, c'est le vice-rectorat qui gère la carrière des enseignants au fenua. Avant ce travail était réalisé à Paris. Le vice-rectorat a donc mis en place des recrutements cette année pour faire face à cette nouvelle compétence. Au total, 25 emplois de personnel administratifs, techniques et ingénieurs ont donc été créés.

Le nombre de candidats a impressionné le vice-rectorat. Près de 1 300 candidats se sont ainsi inscrits au concours de secrétaires administratifs, 2 500 au concours d'adjoints administratifs, 1 000 aux concours d'adjoints techniques. Le jury a constaté également que de nombreux candidats très diplômés se présentaient à des postes qui ne nécessitent pas de telles formations. "En Polynésie française, on arrive à former des gens de plus en plus dans des études supérieures. C'est le côté positif. On s'est donné les moyens au fenua de former des Polynésiens sur des études supérieures", souligne Jean-Louis Baglan, vice-recteur de Polynésie française. "Ce qui nous interpelle, c'est que ces personnes ne trouvent pas forcément en Polynésie française de débouchés à la hauteur de ces diplômes et qu'elles se rabattent sur des postes de catégorie C, c'est à dire d'exécutants."

Pour ne pas avoir de reproches lors de ces recrutements, le vice-rectorat s'est attaché à former un jury neutre dont la présidente était Geneviève Guidon, adjointe à la directrice générale des Ressources humaines à Paris. "Sur un petit territoire, avec très peu de postes et beaucoup de candidats il est important de d assurer la neutralité et l'indépendance du jury. Nous avons fait appel à l’administration centrale madame Geneviève Guidon, adjointe à la directrice générale des ressources humaines à Paris. Elle est venue pour amener son professionnalisme et sa neutralité. Elle ne peut être accusée de favoriser un tel ou un tel", souligne le vice-recteur.

Jean-Louis Baglan explique que le critère du diplôme n'est pas décisif dans le recrutement. "Ce que l'on cherche c'est la compétence, la compétence ce n'est pas forcément le diplôme", insiste-t-il. "Ce qui est important, c'est l'adaptation entre la personne et l'emploi à pourvoir sur des postes d'exécution. Il faut veiller à ce que les personnes qui arrivent avec des diplômes élevés ne soient pas frustrés sur ces postes. On peut aussi avoir un diplôme et être incapable de réaliser des tâches d'exécution."

Sur les 25 postes, 18 postes ont déjà été pourvus. Le processus doit se terminer en septembre prochain pour les sept autres postes.

Rédigé par Mélanie Thomas le Vendredi 19 Juin 2015 à 15:52 | Lu 5022 fois







1.Posté par manatua le 19/06/2015 16:19 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

4800 personnes en concours pour 25 postes? Ou 25 categories?
est ce vraiment necessaire de deplacer cette genevieve guidon pour 25 place?
Elle aurait put rester impartiale en consultant les dossiers depuis le bureau a paris...hummm...

2.Posté par vainakohu le 19/06/2015 18:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tous les concours de la fonction publique territoriale que çà soit ( interne, externe, examen professionnelle), des SEM et autres OPT end Co, sont gangrénés de favoritisme, partialité, combine, clientélisme et j'en passe, reste les concours d'Etat qui sont encore impartiale, la preuve au vue du nombre de candidat de plus en plus nombreux. je suppose que tous ces candidats surdiplomé ont passé mainte fois les concours FPT et n'ont jamais réussi ces concours. faut pas faire science-po pour comprendre. Il faut juste accepter son destin.
a oho te ii, a pae

3.Posté par Endless le 19/06/2015 21:07 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Genevieve guidon au contraire est la bienvenue dans ce concours. Il en faudrait mm la moitie de metropole et lautre moitie dici. Une sur 6, mm etant la presidente , ce nest pas elle qu''on accuserai de favoriser tel ou tel...genr
Principe dequite.

4.Posté par Oh le 22/06/2015 08:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Attendez, ne me dite pas que vous venez de vous rendre compte que vous ouvrez des filières pour avoir certains diplômes en polynésie qui n'ont aucun avenir puisque qu'il n'y a plus de boulot dans ses filières.

5.Posté par emere cunning le 22/06/2015 16:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ vainakohu,
"reste les concours d'Etat qui sont encore impartiale"
ah bon ? Tu n'as pas du en passer beaucoup. Et je me demande comment tu as fait pour les réussir avec tes fautes d'orthographe... à moins d'avoir été favorisée, d'avoir profité de combines, comme tu dis.
@ Endless,
De nos jours, les places sont rares, tout aussi rares les examinateurs qui n'aient pas leurs têtes, et certains favorisent de plus en plus les leurs. J'ai vu de bons élèves être recalés à cause de... l'oral, comme par hasard. J'ai vu des personnes échouer à des examens en interne alors qu'elles connaissaient leur boulot sur le bout des doigts. Etc.

6.Posté par vainakohu le 23/06/2015 12:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tu connais emere le cumul des coefficients aux épreuves d'admissibilités et aux épreuves d'admission (oraux),
surement pas. Cherche dans le statut FPT.
Tu verra que le coefficient des notes aux oraux est bien supérieur à l'admissibilité.
Ta trouvez la combine j'espère.
Pas encore, aux épreuve d'admissions, le jury fait la connaissances des candidats, là intervient les fameux notations sur les candidats familles, copains, coquins et candidat de seconde zone comme moi.
Tu avances n'importe quoi sur mon compte, on a pas nourri les cochons, chèvres et chevaux ensemble, reste a ta place çà sera bien pour tout le monde.
a oho te ii, a pae

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus