Tahiti Infos

Les chiffres alarmants du tabagisme


Dans le cadre des actions de prévention du tabagisme, le ministre de la Santé a rappelé que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) préconise "d’augmenter les taxes sur le tabac", "d’offrir une aide à ceux qui veulent renoncer au tabac", "de mettre en garde contre les méfaits du tabac".
Dans le cadre des actions de prévention du tabagisme, le ministre de la Santé a rappelé que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) préconise "d’augmenter les taxes sur le tabac", "d’offrir une aide à ceux qui veulent renoncer au tabac", "de mettre en garde contre les méfaits du tabac".
Tahiti, le 9 mars 2022 – Le ministre de la Santé a fait part de son inquiétude face à l’important développement du tabagisme en Polynésie, lors d’une communication présentée mercredi en conseil des ministres.  
 
Le Conseil des ministres a acté mercredi la communication du ministre de la Santé, Jacques Raynal, et ses propositions dans le cadre de la prévention du tabagisme en Polynésie. Les importations de produits du tabac ont bondi de 130% depuis 2015 sur le territoire, selon les données de l’Institut de la statistique de la Polynésie française. Parallèlement, on observe une augmentation importante des produits de vapotage.
 
70 000 fumeurs en Polynésie
 
Une étude conduite en 2018 établit que la prévalence du tabagisme a bondi de cinq points en 15 ans en passant  de 36,2 % à 41 %. Plus de 70 000 personnes déclarent être fumeur sur le territoire. Dans cet effectif 34,1 % consomment quotidiennement. Cette prévalence a également fortement augmenté, voire doublé, ces 15 dernières années chez les jeunes polynésiens. Autre chiffre alarmant : parmi les jeunes scolarisés entre 13 et 17 ans, ils sont plus de 25 % à avoir consommé du tabac au moins une fois au cours des 30 derniers jours.
 
Dans le cadre des actions de prévention du tabagisme, le ministre a rappelé les préconisations réitérées par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) par communication le 13 décembre dernier. L’OMS appelle les gouvernements et les responsables politiques à durcir la législation. L’organisation préconise notamment "d’augmenter les taxes sur le tabac", "d’offrir une aide à ceux qui veulent renoncer au tabac", "de mettre en garde contre les méfaits du tabac".

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Mercredi 9 Mars 2022 à 17:47 | Lu 1377 fois