Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Les Jardins de l’évêché de Papeete



L’évêché de Papeete au centre de son jardin.
L’évêché de Papeete au centre de son jardin.
PAPEETE, le 14 août 2016. Nous partons, cette semaine avec Tahiti Heritage, dans la vallée de la mission à Papeete, découvrir les arbres majestueux des jardins de l’évêché.
C’est en 1855 que Monseigneur Tepano Jaussen, premier vicaire apostolique de Tahiti, entreprit l’acquisition d’un vaste domaine destiné à devenir le cœur de la Mission catholique à Papeete, soit 750 hectares incluant une zone de collines alors totalement vierges.

L’homme de robe, fit des Jardins de l’évêché un véritable verger, qui à la fin des années 1870, comprenait jusqu’à 8000 cocotiers, plusieurs hectares de canne à sucre, des eucalyptus, de nombreux arbres à pain (uru), des pamplemoussiers et d’autres fruitiers acclimatés et greffés, comme les manguiers et les noyers «Mission». Ses successeurs, Monseigneur Mazé et Monseigneur Michel Coppenrath relaieront son œuvre en plantant de nombreuses essences qui font de ces jardins ombragés des bijoux de verdure.

Découvrons quelques-uns de ces magnifiques arbres.

Photos et plan Tahiti Heritage


1 Kava – Pometier

Le Pometier, Kava, est un arbre originaire des Philippines qui donne de gros fruits juteux, qui ressemblent aux Longans. Il ne faut pas le confondre avec le Kava, piper methysticum, dont les racines servent à réaliser la boisson rituelle polynésienne. Le fruit, le kava, est rond ou ellipsoïde de 3 cm de diamètre avec une peau verte qui plus ou moins brun rougeâtre à maturité, cotonneuse à l’intérieur. Sa chair de translucide est juteuse et sucrée entoure une seule grande graine brune.
Les Jardins de l’évêché de Papeete

2 Manguier mission

Le manguier, l’arbre fruitier le plus répandu au monde, provient de Birmanie et de l’Inde orientale. C’est le Contre-Amiral Le Gourant de Tromelin qui l’introduit en Polynésie en 1848. Un peu plus tard, les missionnaires catholiques apportèrent une variété de mangues appelée « mangue-mission ». Ce fruit a peau cireuse et lisse, jaune verdâtre à rouge orangé avec un gros noyau central. Sa chair, très juteuse, et jaune orange est riche en vitamines A et C et source de carotène.
Les Jardins de l’évêché de Papeete

3 Jacaranda

Le Jacaranda est un des plus beaux arbres ornementaux grâce à ses feuilles plumeuses, mais surtout lorsqu’il se couvre de magnifiques grappes de fleurs bleues parfumées en forme de trompette. C’est arbre natif du Brésil et du Sud du Pérou qui est rare à Tahiti. Il y avait deux magnifiques pieds de Jacaranda bleus devant l’église Saint-François Xavier de Paea mais ils ont été coupés en 2006.
Les Jardins de l’évêché de Papeete

4 Camphrier

Le camphrier est un bel arbre à feuillage aromatique, originaire du sud de la Chine, du sud du Japon ou de Taiwan. Le camphre provient de la distillation, à la vapeur, de l’écorce, des feuilles ou des branches du camphrier. C’est une huile essentielle utilisée depuis longtemps en pharmacopée traditionnelle chinoise à laquelle on prête des vertus antiseptique, tonicardiaques, anti-infectieuses et antivirales.
Les Jardins de l’évêché de Papeete

5 Noyer mission

Monseigneur Tepano Jaussen a planté dans le jardin des noyers originaires des Nouvelles Hébrides qui ont été apportés à la fin du XIXème siècle par les Pères Maristes. Deux de ces spécimens, désormais immenses, sont toujours visibles entre le portail et la chapelle. Les enfants des écoles voisines viennent ramasser les noix. De la taille d’une grosse amande, ces noix ont une consistance particulièrement tendre, légèrement fondante avec un parfum subtil.
Les Jardins de l’évêché de Papeete

6 Tamarinier

Le Tamarinier est un très grand arbre originaire de l’Afrique de l’Est, qui fut introduit en 1769 par le capitaine Cook à Mahina. Le fruit, le Tamarin, a la forme d’une gousse bosselée épaisse de couleur brun clair contenant des graines enrobées d’une pulpe fibreuse. Cette pulpe comestible a une saveur acidulée, fruitée et rafraîchissante. La pulpe de Tamarin se décline également en bonbons, en jus, en confitures et surtout en assaisonnement de plats comme le canard aux tamarins.
Les Jardins de l’évêché de Papeete

7 Ylang Ylang

Le Ylang-ylang, Motoi, originaire de l’Asie du sud-est, est connu depuis longtemps par les marquisiens qui utilisent ses fleurs très odorantes pour parfumer le monoï ou pour la composition de bouquets aphrodisiaques. Il aurait été introduit à Tahiti en 1850 par M. Dunnett. L’huile de Ylang ylang est utilisée comme traitement pour la croissance des cheveux. L’huile essentielle d’Ylang ylang est recommandée dans les cas d’angoisse, de dépression nerveuse et de stress.
Les Jardins de l’évêché de Papeete

8 Kapokier

Le Kapokier, également appelé Fromager, est un arbre géant originaire des forêts d’Amérique centrale et du sud qui a été introduit à Tahiti par le docteur Johnstone en 1845. Il produit, le kapok, une fibre végétale imputrescible proche du coton, ce qui lui a valu son nom d’arbre à coton. Le kapok a été longtemps utilisé pour le rembourrage de coussins d’oreillers, de matelas et de gilets de sauvetage. Il sert désormais à absorber les hydrocarbures lors de pollutions maritimes.
Les Jardins de l’évêché de Papeete

9 Mangoustan

Le Mangoustan est un arbre originaire d’Asie de Malaisie, qui a été introduit à Tahiti par Harrison Smith en 1921. C’est un tahitien, Talo Pambrun, qui réussit la première greffe de mangoustan, ce qui n’était pas possible d’après les botanistes. Il planta lui-même le pied de mangoustan, issu de ses greffes, dans le jardin de l’évêché. Le mangoustan qui est consommé nature et bien mûr, est sans doute un des plus délicieux fruits des tropiques.
Les Jardins de l’évêché de Papeete

10 Cacaoyer

Le cacaoyer est un petit arbre originaire du Mexique cultivé depuis plus de 3 000 ans par les Aztèques qui a été importé à Tahiti, en 1848, par le docteur britannique Johnstone. Le cacaoyer à la particularité d’avoir des fruits qui poussent directement sur les branches. Ce fruit, appelé cabosse, vert puis rouge à violet à maturité contient environ 35 fèves. Ces fèves sont torréfiées puis broyées pour former la pâte de cacao à partir de laquelle on extrait par pression le beurre de cacao et de la poudre de cacao.
Les Jardins de l’évêché de Papeete

12 Sapotillier

Le Sapotillier est un arbre fruitier originaire d’Amérique latine et des Caraïbes qui fut introduit à Tahiti en 1846 par l’amiral Hametin. Son fruit, la sapotille ou sapote, se mange mûre, de préférence fraiche, « à la coque » simplement coupée en deux, la peau non comestible servant de coquille. La chair de couleur brune est très sucrée et comparable à du caramel. Elle se consomme en salade de fruits, en sirop ou en confiture.
Les Jardins de l’évêché de Papeete

Plan des jardins de l’évêché de Papeete
Plan des jardins de l’évêché de Papeete

Retrouvez d’autres jardins et arbres sur le site Tahiti Heritage http://www.tahitiheritage.pf
ou sur la page Facebook de Tahiti Heritage https://www.facebook.com/tahitiheritage2

Rédigé par TAHITI HERITAGE le Dimanche 14 Août 2016 à 02:16 | Lu 6935 fois





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 19 Février 2018 - 10:26 Temple chinois Kanti de Tahiti

Vendredi 9 Février 2018 - 11:00 Arrivée de la Bounty à Tubuai

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies