Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Les BTS en Commerce International s'entraînent à exporter les produits polynésiens



Les étudiants ont pris leur tache très au sérieux
Les étudiants ont pris leur tache très au sérieux
PAPEETE, le 18 mars 2015 - Les deuxièmes années du BTS en Commerce International de la CCISM ont vécu un "mini-salon export" ce mardi 17 mars. Prenant le rôle d'exportateurs polynésiens, ils ont essayé de vendre leurs produits, en anglais, à des acheteurs joués par leurs professeurs et d'autres classes d'élèves.

Comment forme-t-on les futurs experts de l'export polynésien ? En les mettant en situation ! "Ici vous assistez à une simulation de salon export en vue de la préparation des deuxièmes années à leur examen qui va se dérouler en juin 2015. Lors de cet examen il y aura une épreuve de négociation/vente en langue étrangère" explique Jean Trinkl, responsable des études BTS et licence à la CCISM.

Si l'examen final inclura plusieurs langues étrangères, le mini-salon était en anglais uniquement. "Les élèves jouent les exposants, les vendeurs. Les acheteurs sont joués par des professeurs, des intervenants extérieurs et des élèves des autres sections. D'un côté ils essaient de découvrir les besoins du clients, et de l'autre les professeurs essaient de découvrir les produits, et certains peuvent acheter aussi !" Enfin ce sont les élèves du BTS de communication qui organisent le tout.

Un travail en anglais de toute une année


Loic essaie d'exporter des perles... pour de faux
Loic essaie d'exporter des perles... pour de faux
Loïc, étudiant en deuxième année du BTS commerce international, tient un stand de vente de perles. Il nous explique le travail qu'il a réalisé : "J'ai créé un dossier comme si je travaillais pour une entreprise et que je voulais exporter ses produits à l'international. J'ai choisi cette entreprise parce que j'ai un ami qui en est proche, comme ça j'ai pu avoir des informations plus facilement !"

C'est avec ce dossier et cette entreprise que Loïc passera son examen : "J'ai commencé ce travail au début de l'année, et au fur et à mesure, avec les professeurs, j'ai avancé le dossier. Pour l'anglais ça va, je n'ai pas encore pu corriger toutes les fautes dans le dossier, mais il avance ! C'est celui que je présenterai à l'examen, mais il manque encore le côté vente internationale : comment on va transporter le produit pour le livrer à nos clients. Mais c'est bon, je me sens prêt." Une fois son BTS terminé, le jeune étudiant compte poursuivre avec une licence en France.

Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Mercredi 18 Mars 2015 à 11:04 | Lu 1322 fois

Tags : BTS, CCISM, EDUCATION





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 20 Janvier 2021 - 15:31 Viri Taimana : "les jeunes ont des choses à dire"

Mercredi 20 Janvier 2021 - 15:09 Vers les annonces légales en ligne

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus